Basket Europe

La fin de l’ère Mitrovic à l’ASVEL, le début d’une autre ?

C’est peu de dire qu’au cours du printemps dernier, un vent a soufflé sur l’ASVEL. Un vent printanier qui a vu l’entraîneur Zvezdan Mitrovic être limogé et TJ Parker, le frère de Tony, reprendre les reines de l’équipe. Un changement de staff qui ne passe pas inaperçu puisque les dirigeants devront passer par la case « justice » pour mettre fin à ce contrat. Explications.

Le 21 mai dernier, l’ASVEL communiquait officiellement sur son avenir. Au sein du communiqué, le club affirmait avoir mis fin au contrat de son entraîneur Zvezdan Mitrovic, à qui il restait encore une année. Au club depuis 2018, après un passage du côté de Monaco, l’entraîneur monténégrin s’est vu déposséder de ses fonctions suite à de nombreuses fautes techniques et expulsions dont le tacticien aurait été coupable. Le président de LDLC ASVEL Tony Parker regrettait le comportement de Mitrociv, où, selon-lui « quand tu es lié à l’ASVEL, tu as une certaine image à véhiculer, un respect à montrer et les résultats ne font pas tout ».

Pourtant, ce « mauvais » comportement, Zvezdan Mitrovic a du mal à se l’attribuer. Mis au courant quelques jours avant l’annonce officielle, ce dernier a fini par réagir, par l’intermédiaire de son avocat, Me Xavier Le Cerf-Galle. Dans un tweet suivi d’un communiqué officiel, il affirme que Zvezdan Mitrovic remercie les fans, bénévoles et salariés de l’ASVEL tout en affirmant qu’il n’y aura pas d’autre commentaire à propos de son licenciement.

Pour autant, la riposte aura bien lieu. Cette fois-ci, en justice. Alors que l’Euroleague a échoué, en tant que médiateur, à mettre les deux partis d’accord, Mitrovic assigne son ancien club en justice. D’après son avocat, le licenciement de son client ne correspondrait pas au droit. Affaire donc à suivre. Du côté du club, le nouvel entraîneur s’est vite fait connaître. C’est désormais l’ancien coach-assistant de Mitrovic, le frère de Tony Parker, TJ Parker qui sera le principal responsable du club de Villeurbanne. Il sera épaulé de près par Frédéric Fauthoux.

Les années folles de Mitrovic à l’ASVEL

Avant de devenir un homme contesté, Zvezdan Mitrovic a souvent été un homme encensé. En place sur le banc de l’ASVEL depuis l’été 2018, Mitrovic a réussi à faire tourner la tête à de nombreuses équipes de la Jeep Elite voire européennes. Lors de sa première année, l’entraîneur remporte le championnat, trois ans seulement après le dernier titre. Ironie du sort: L’ASVEL de Mitrovic élimine Monaco, son ancien club, au terme d’une finale complètement folle (victoire finale au bout de 5 matchs, 66-55 dans la dernière partie). L’entraîneur offrait le 19ème titre de champion au club le plus titré de France. Il remportait, la même année, la coupe de France à la ville de Lyon-Villerbanne contre Le Mans, 61-70. Le jeune meneur Théo Maledon est même élu MVP de la finale.

Mitrovic a également fait progresser le club français au niveau européen. Avant de s’arrêter brutalement suite à la crise sanitaire que nous connaissons, l’ASVEL était engagé dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, l’Euroligue. C’est d’ailleurs la première année que le club y participait. Pour cette première apparition, les noirs et blancs affichaient un bilan assez mitigé (10 victoires pour 18 défaites) mais prometteur. C’est d’ailleurs ce que retient Tony Parker, l’énergie positive qu’entourait l’équipe au moment de ces échéances européennes. Pour l’ancien meneur des bleus, l’objectif est de s’implanter dans la durée comme une équipe de top niveau européen « Devenir une franchise d’Euroligue à vie, ça serait la récompense ultime de notre travail depuis 2014″. Les ambitions sont donc dévoilées. Le club aura une nouvelle occasion dans quelques mois, puisque la nouvelle saison d’Euroligue débute en octobre prochain.

Tony Parker, président de l’ASVEL, entouré de son nouveau staff lors de la présentation officielle (Source: L’Equipe)

Le pari « TJ » Parker

L’objectif de faire au moins aussi bien que la saison dernière se retrouve donc désormais sur les épaules du nouvel entraineur, TJ Parker. Nommé au poste seulement quelques jours après la rupture de contrat de Mitrovic, TJ Parker constitue la partie majeure du nouveau staff. Il sera accompagné par Frédéric Fauthoux, en provenance des Levallois Metropolitans. À noter aussi l’arrivée de l’analyste vidéo de l’équipe de France, Bryan George. Ce renouvellement 100 % français constitue sûrement l’un des plus beaux staffs de la Jeep Elite. Reste à confirmer sur le terrain.

« Ceux qui pensent que mon frère me fait un cadeau ne comprennent pas que mon frère a toujours été plus dur avec moi qu’avec les autres »

TJ Parker lors d’une interview accordée à L’Equipe

Mais la tâche semble peu évidente lorsque tu t’appelles « Parker » et que certains crient à un arrangement familial. Pourtant, tel que déclaré par le principal intéressé, cette place n’est loin d’être un cadeau. Elle est méritée. Au club depuis maintenant 2013 en tant qu’assistant, il avait déjà assuré ce poste en intérim de janvier à juin 2018 après le limogeage de JD Jackson. Il a pu, par conséquent, goûté à cette nouvelle prise de fonction. Mais cette fois-ci, il aura tout un staff à sa disposition pour construire une véritable équipe. Freddy Fauthoux sera une autre pièce maîtresse de ce staff. Ce dernier souhaite construire une équipe tournée vers la défense capable d’orienter rapidement des attaques en contre soit « punir en transition dans les huit secondes ». Réponse le 26 septembre, date à laquelle la Jeep Elite doit reprendre. On verra alors si la patte TJ commence à se dessiner.

Cette saison 2019/2020 aura pour le moins été surprenante pour l’ASVEL. Suspendue puis arrêtée à cause du COVID-19, elle aura aussi été la dernière de son désormais ex-entraîneur, Zvezdan Mitrovic. Certaines rumeurs le renvoient du côté de Monaco. Si elles s’avèrent vraies, le prochain LDLC ASVEL – AS Monaco s’annonce bouillant.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :