Formule 1

Formule 1 : qui pour remplacer Daniel Ricciardo, la saison prochaine, chez Renault ?

Alors que la saison 2020 vient tout juste de débuter (et de quelle manières !), certains se projettent déjà au-delà. En effet après une silly season avancé, à cause de la crise sanitaire et pour le moins inattendue qui a vu le départ de Sebastian Vettel de chez Ferrari remplacé par Carlos Sainz Jr, lui-même remplacé par le pilote australien Daniel Ricciardo, Renault se retrouve donc avec seulement un pilote sous contrat pour la saison prochaine : Esteban Ocon. Selon les dernières rumeurs, qui paraissent très crédible, l’écurie dirigé par Cyril Abiteboul devrait communiquer demain le nom de celui qui accompagnera le pilote français, en 2021. Plusieurs noms se dégagent ; si certains semblent très peu probables voire impossibles, d’autres sont clairement les « favoris » à la succession du pilote australien.

Valtteri Bottas (Finlandais, 30 ans, Mercedes)

Commençons par le pilote qui a le moins de chance de débarquer au sein de l’écurie française, l’an prochain. En effet, la rumeur qui envoyait le pilote finlandais prendre la succession du pilote australien a pris un sacré plomb dans l’aile ces dernières heures après que le boss de Daimler (Mercedes) Ola Källenius ait déclaré ceci : « Nous garderons les deux pilotes que nous avons actuellement. » Cela a le mérite d’être clair ! D’autant que cette déclaration fait suite à celle de Toto Wolff (CEO de Mercedes GP) qui disait ceci en préambule du week-end de Grand Prix, la semaine dernière : « Je suppose que nous allons continuer avec Lewis et Valtteri. Nous sommes très satisfaits de nos deux pilotes. » L’ancien de chez Williams ne devrait donc pas atterrir chez Renault, la saison prochaine.

Avis du CCS :

Sebastian Vettel (Allemand, 33 ans, Ferrari)

Sans contrat pour la saison prochaine, le quadruple champion du monde souhaite toujours trouver un volant pour 2021. Cela étant, après s’être fait recaler par McLaren (ces derniers lui préférant Daniel Ricciardo) et par Mercedes, le nombre d’écuries se restreint d’autant qu’il paraît inenvisageable de le voir retourner chez Red Bull. À l’heure où nous nous parlons deux écuries pourraient être susceptible de lui offrir un volant : Renault et Alfa Romeo, mais malheureusement pour le pilote allemand son niveau semble assez éloigné de ce qu’il a pus nous montrer au sein de l’écurie autrichienne ou lors de ses premières saisons chez Ferrari et son salaire paraît trop élevé pour une écurie comme Renault qui, nous vous le rappelons, a donné un salaire de 55 M€ (sur deux saisons) à Daniel Ricciardo avant de le voir filer chez la concurrence quelques mois plus tard.

Sebastian Vettel, stop ou encore après 2020 ? (Crédit : Getty Images)

Avis du CCS :

Romain Grosjean (Français, 34 ans, Haas)

À 34 ans, le pilote français est l’un des coureurs les plus expérimentés du paddock, avec pas moins de 165 courses à son actif et 10 podiums, le natif de Genève a tout pour être le candidat idéal, d’autant qu’il connaît déjà l’écurie puisqu’il y a fait ses débuts en Formule 1, en 2009, mais Renault n’aurait aucun intérêt à prendre un autre pilote français au sein de l’écurie. D’un point de vue marketing (et cela compte énormément en Formule 1) l’association de deux pilotes français n’aurait pas de réel impact à l’international et c’est là le principal frein à une venue du pilote Haas chez Renault pour 2021.

Avis du CCS :

Guanyou Zhou (Chinois, 21 ans, Uni-Virtuosi Racing)

Membre de la Renault Sport Academy depuis 2019, le jeune pilote chinois est promis à un bel avenir en sport auto. Actuellement pilote chez Uni-Virtuosi Racing en Formule 2, il est également pilote d’essais chez Renault et a déjà conduit à plusieurs reprises la R.S.20 de cette saison. D’un point de vue marketing la nomination de Zhou serait assez intelligente tant le marché chinois est émergent et en demande de sports auto, mais le manque d’expérience couplé au fait qu’Esteban Ocon soit également un jeune pilote qui n’a pas encore ses repères chez Renault va en sa défaveur… À moins que Renault n’adopte la même ligne conductrice que McLaren l’année dernière et décide de prendre deux pilotes de moins de 25 ans.

Guanyou Zhou, le futur de l’écurie Renault ? (Crédit : L’Équipe)

Avis du CCS :

Nico Hülkenberg (Allemand, 32 ans, Libre)

Après trois saisons passées chez Renault (de 2017 à 2019), le pilote allemand n’a pas été conservé par l’écurie française, lui préférant Esteban Ocon. Pourtant, si Renault est revenue sur le devant de la scène ces dernières années, elle le doit en grande partie à Nico Hülkenberg. En effet depuis le retour de l’écurie française en F1, en 2016, cette dernière a inscrit un total de 278 points, sur ce total 149 ont été inscrit par le seul Hülkenberg, soit plus de la moitié. Ce qui a grandement fait monter en flèche sa côte, ce sont les rumeurs accentuant le fait que le remplaçant de Ricciardo serait un pilote ayant déjà été piloté chez Renault, ce qui réduit drastiquement le nombre « d’élus ».

Avis du CCS :

Fernando Alonso (Espagnol, 38 ans, Libre)

C’est LE grandissime favori, on en parle depuis des mois, le retour du double champion du monde en Formule 1 est selon toute vraissemblance très proche. Après avoir quitté McLaren, en 2018, le désir de compétition semblait trop fort pour l’ancien pilote Ferrari. Effectivement, après plusieurs déclarations dans la presse et appels du pied, notamment sur les réseaux sociaux « Nando » devrait bel et bien s’asseoir à nouveau dans baquet de F1. Pour Renault, c’est également un choix plutôt logique puisqu’il connaît très bien l’écurie (double champion avec la marque au losange en 2005 et 2006) même si ça a pas mal bougé au sein de l’écurie depuis son départ, en 2009, c’est un pilote ultra expérimenté qui pourra accompagner à merveille Esteban Ocon et surtout c’est un pilote talentueux, il l’a montré à maintes et maintes reprises tout au long de sa carrière, il est capable de tirer le meilleur d’une voiture même si cette dernière n’est pas à la hauteur. Bref, c’est un véritable leader, ce dont Renault a besoin.

Fernando Alonso, vainqueur d’un GP au volant d’une Renault… un temps très lointain (Crédit : Media365)

Avis du CCS :

Il ne fait désormais presqu’aucun doute que Fernando Alonso sera de retour chez Renault, la saison prochaine, mais à bientôt 40 ans, le pilote espagnol ne représente pas l’avenir de l’écurie française. Il faudra espérer que cette prise de risque soit concluante, s’il en est autrement l’avenir de Renault en Formule 1 pourrait bien s’assombrir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :