Articles NBA Basket E Sport

Retour sur une décennie de couvertures NBA 2K

La semaine dernière, le fameux jeu-vidéo référence de basket-ball NBA2K a révélé qui seront les 3 joueurs qui représenteront leur opus 2021. Damian Lillard, Zion Williamson et le regretté Kobe Bryant seront à l’affiche du premier jeu-vidéo NBA 2K de la décennie 2020. Cette distinction qui va au-delà du jeu-vidéo est souvent considérée comme un indicateur symbolique de la popularité du joueur obtenant cet honneur. NBA 2K21 marquera également la transition entre deux générations de consoles, avec l’arrivée de la PlayStation 5 et de la Xbox Series X. C’est l’occasion pour le Café Crème Sport de revenir sur une décennie de jeux-vidéos NBA 2K, qui ont connu une explosion de popularité et aidé au développement de la NBA.

NBA 2k11 : Michael Jordan

La décennie 2020 commencera avec l’un des plus grands joueurs de tous les temps (Kobe Bryant), et la dernière décennie avait suivi le même modèle, bien que les raisons à l’époque étaient bien moins tragiques. Le 8 Octobre 2010 sort NBA 2K11 avec le GOAT en personne, Michael Jordan, à l’affiche de cet opus. Un honneur fait à Jordan, doublé d’un nouveau mode de jeu spécialement consacré à sa personne. On ne fait pas les choses à moitié quand il s’agit du plus grand champion de l’histoire de notre sport. Ce mode de jeu intitulé « MJ : Une légende en action » consistait à réaliser 10 défis, pour vous permettre d’incarner Jordan à l’époque moderne, dans l’équipe composée de Derrick Rose, Joakim Noah ou encore Carlos Boozer. De manière générale, NBA 2K11 fait la part belle aux légendes puisque les équipes ‘’classiques’’ apparaissent pour la première fois dans le jeu.

NBA 2k12 : Jordan, Magic et Bird

Si le jeu ne connaît pas de révolution globale, l’imagerie connait elle un premier tournant. Pour la première fois, NBA 2K12 offre aux joueurs la possibilité de choisir leur jaquette. Michael Jordan est de nouveau à l’affiche, mais il n’est plus seul, désormais accompagné des frères ennemis Larry Bird et Magic Johnson. Un modèle qui a séduit, au point qu’il sera encore utilisé pour l’édition 2021. Dans son contenu, NBA 2K12 s’inscrit donc dans la continuité de son prédécesseur. Cette fois, de nombreuses légendes sont jouables à l’époque de leurs exploits. En plus de Michael Jordan, Kareem Abdul-Jabbar, Bill Russell ou encore Isiah Thomas sont jouables. Au total, ce sont 15 légendes du 20ème siècle qui sont disponibles pour le joueur. En France, le jeu connait une première vague de popularité en partie grâce à YouTube, et au célèbre vidéaste CodJordan23 qui popularise le jeu en étant l’un des premiers à diffuser son contenu sur l’hébergeur de vidéos.

NBA 2k13 : Durant, Griffin et Rose

Ainsi l’année qui suit, le studio Take Two réitère son idée du triumvirat pour représenter le jeu. Cette fois, on remercie les légendes qui ont rythmé les deux opus précédents pour revenir à l’ère moderne. Les All-Stars Kevin Durant (Oklahoma City Thunder), Blake Griffin (Los Angeles Clippers) et Derrick Rose (Chicago Bulls) sont à l’honneur. Le jeu mise alors sur la popularité de ces derniers. NBA 2K13 marque aussi un tournant dans le soin apporté à la musique du jeu. Le rappeur Jay-Z est désigné producteur en chef. Il apporte sa patte à la bande son avec certains de ses meilleurs singles, mais aussi des morceaux qui dépassent les limites du rap américain via la présence de groupes comme Coldplay, U2 ou Daft Punk. NBA 2K13 est aussi le premier jeu vidéo de basket qui s’exporte sur mobile, puisqu’il est disponible sur iOS et Android parmi les jeux mobiles dans une version adaptée aux performances des premiers smartphones de l’époque.

NBA 2k14 : LeBron James

Cette édition marque un tournant majeur dans le monde du jeu-vidéo. Les consoles Next-Gen font leur arrivée sur le marché et comprennent dès leur disponibilité à la vente la présence des meilleures licences, dont NBA 2K14. Pour cet opus si spécial, LeBron James est logiquement choisi en tant que double MVP en titre de la ligue, et joueur le plus populaire au monde. Le King obtient tous les pouvoirs, et est également à l’origine de la bande son du jeu. Dans le contenu, cet opus connait une véritable révolution dans ses graphismes qui bénéficient bien sûr des nouvelles performances offertes par la nouvelle génération. Par exemple, le mode My GM fait son arrivée pour la première fois cette année-là, avec de nombreuses cinématiques qui viennent rythmer votre carrière au sommet d’une franchise NBA.

NBA 2k15 : Kevin Durant

Pour son deuxième numéro sur consoles nouvelle génération, NBA 2K continue de faire confiance au MVP en titre désigné par la NBA. Kevin Durant fait ainsi sa seconde apparition en jaquette de NBA 2K15. Le jeu continue de repousser les limites du virtuel en exploitant de plus belle les capacités des nouvelles consoles. Le jeu-vidéo est salué comme étant de plus en plus réaliste. De son côté, le studio Take Two réaffirme sa volonté d’intégrer les équipes d’Euro League dans son jeu. Pour la seconde fois, les équipes européennes sont jouables, au nombre record de 25 cette fois. Les équipes de la SIG Strasbourg et de la JSF Nanterre sont les premières formations françaises à figurer dans un NBA 2K ! Leur première et dernière présence dans le jeu.

NBA 2k16 : Curry, Harden et Davis

L’année suivante, la France est honorée différemment avec la présence… de Tony Parker sur la jaquette ! Notre pays fait figure d’exception sur cet opus avec une jaquette propre au pays, en compagnie de l’Allemagne (Dennis Schroder) et l’Espagne (Marc et Pau Gasol). Une volonté de draguer les fans européens chez les studios Take Two. Partout ailleurs, NBA 2K16 réutilise trois joueurs stars avec la présence du MVP en titre Stephen Curry, ainsi que James Harden et Anthony Davis. NBA 2K16 innove dans son contenu par la présence du grand cinéaste Spike Lee au scénario du mode mon joueur. Cette idée sympathique sur le papier intitulée « Be the Story », se révèle assez décevante dans les faits. La promesse faite au joueur de choisir son destin et sa carrière n’est que peu respectée avec de nombreux choix imposés.

NBA 2k17 : Paul George

En ce qui concerne NBA 2K17, c’est le All-Star des Pacers Paul George qui se place en vedette sur la jaquette, sortant d’une saison de la rédemption suite à sa grave blessure au tibia. Il effectue une saison à 23 points par match, et obtient ce privilège malgré sa popularité relative dans le petit marché d’Indianapolis. Le premier MVP unanime de l’histoire, Stephen Curry et ses 73 victoires, n’est pas sélectionné ; Tout comme LeBron James et sa performance mémorable lors des finales 2016. Dans l’édition légende du jeu, c’est aussi une seconde apparition (première sur NBA 2K10) qui est offerte à Kobe Bryant qui vient de prendre sa retraite au Staples Center dans un match à 60 points. Enfin, le service européen réserve cette fois une jaquette spéciale à l’Italie (Danilo Gallinari) et l’Espagne (Pau Gasol). En ce qui concerne le jeu en lui-même, aucun grand changement n’est à signaler.

NBA 2k18 : Kyrie Irving

Pour l’édition 2018, le studio Take Two continue de traquer les superstars qui n’ont pas encore eu l’honneur de figurer sur la jaquette. Kyrie Irving, alors membre des Cleveland Cavaliers, est désigné. Problème, son transfert aux Boston Celtics est effectué seulement quelques mois avant la sortie du jeu. C’est un grand remue-ménage qui va se déclencher, poussant les créateurs du jeu à modifier la maquette du jeu en vitesse. Après le transfert de Paul George au Thunder, c’est Kyrie Irving qui est transféré à son tour inaugurant une certaine « malédiction NBA 2K ». Dès qu’un joueur est désigné pour être la star du jeu, il serait transféré sur le moyen terme… Dans le jeu, les équipes « All-Time » de chaque franchise avec les plus grands joueurs ayant fait l’histoire de cette dernière sont ajoutées en plus des équipes classiques.

NBA 2k19 : Giannis Antetokounmpo

NBA 2K19 crée l’évènement sur sa jaquette. Si une fois de plus, le jeu reste le même dans ses grandes lignes, il choisit de promouvoir un athlète européen en unique vedette de sa jaquette pour la première fois. Giannis Antetokounmpo et son explosion de popularité est choisi par Take Two. Le studio de jeu-vidéo se montre visionnaire, puisque le Grec est sélectionné sur la jaquette à l’aube de la saison 2018/2019, où il a obtenu son premier titre de MVP. En plus de ses hôtes traditionnels, NBA 2K19 s’ouvre à une nouvelle console en faisant son apparition sur Nintendo Switch pour la première fois, sans connaître de retours dithyrambiques. Le Grec profite également de cet opus pour briser la malédiction des joueurs en jaquette transférés dans la foulée.

NBA 2k20 : Anthony Davis

Pour la dernière édition de la décennie 2010 (jeu sorti en Septembre 2019), Take Two choisit de se tourner une nouvelle fois vers Anthony Davis, la superstar des New Orleans Pelicans. Un choix qui peut s’expliquer par le transfert presque planifié de l’intérieur à l’intersaison 2019. Pour ne prendre aucun risque, on peut remarquer que NBA 2K a fait poser le joueur avec un ballon entre les mains, masquant l’identité de l’équipe sur son maillot. Ainsi, NBA 2K20 n’a eu qu’à modifier la couleur des contours de son maillot lorsque le transfert vers les Lakers s’est effectué comme attendu. Sur l’édition légende du jeu, Dwyane Wade est également à l’affiche suite à l’annonce de sa retraite, tout comme Kobe Bryant trois ans auparavant. Un visuel particulièrement magnifique avec le thème du maillot Vice City du Miami Heat.

À travers les années, la licence NBA 2K et ses visuels toujours plus créatifs en couverture du jeu ont marqué les fans et écrit une page de l’histoire NBA. Le jeu s’est largement popularisé dès le début des années 2010 et s’est imposé comme un achat indispensable au fil de la décennie pour les fans les plus acharnés. Grâce à ses graphismes toujours plus impressionnants, NBA 2K a réussi un vrai tour de force. Celui de rendre le Basket, un sport où 10 joueurs se mélangent sur un espace réduit, très réaliste dans une expérience virtuelle presque irréprochable. Lors de la sortie de NBA 2K21 à l’automne prochain, l’expérience devrait encore repousser les limites du virtuel grâce à la très attendue nouvelle génération de consoles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :