Formule 1 News

Formule 1 : Haas pénalisé, pourquoi ?

Hier, lors du troisième Grand Prix de la saison, en Hongrie, Lewis Hamilton s’est imposé pour la 90e fois de sa carrière en GP. Si sa course a été très tranquille, ce n’a pas été le cas pour tous les pilotes. En effet, les deux pilotes de l’écurie américaine, Haas, Kevin Magnussen et Romain Grosjean ont connu une course aux antipodes des deux premières de la saison. Retour sur l’un des fait marquant de la course d’hier.

Une stratégie payante

Il est environ 15h10, hier, lorsque le tour de formation du GP de Hongrie débute. La piste est très humide, presque détrempé. Tous les pilotes ont chaussés les pneus pluies, mais coup de théâtre ! Daniil Kvyat (Alpha Tauri) informe ses équipes que la piste sèche de plus en plus vite et il demande à ses ingénieurs s’il peut chausser les pneus slick (pneus sec). Malheureusement pour lui, l’écurie italienne ne répond pas positivement à sa requête.

En revanche, une écurie flaire le bon coup. Haas décide donc de faire rentrer ses deux pilotes avant même le départ de la course, le jeu en vaut la chandelle puisque les pilote danois et français occupent respectivement la 16e et 18e place sur la grille de départ. Après un départ chaotique, toutes les voitures rentrent aux stands pour chausser ces fameux pneus slick. À la fin du tour 5 les deux Haas occupent… les 4e et 5e places !

La stratégie est plus que payante, mais la monoplace américaine n’est pas faite pour se battre aux avant-poste et Romain Grosjean glisse rapidement hors du top 10. Kevin Magnussen, lui, réussit tant bien que mal à maintenir sa voiture dans les points. À l’issue de la course, le pilote danois termine à une superbe 9e place ; pour Grosjean la fin de course a été un peu plus compliquée, le français termine 15e.

Cette 9e place est inespérée pour Haas, tant l’écurie américaine est en perdition cette année. Cela dit, on apprend quelques minutes plus tard qu’un point de règlement aurait été contourné par l’écurie du milliardaire Gene Haas…

Plus de peur que de mal pour Haas

Nous apprenons donc, peu après la course, que la FIA a décidée d’ouvrir une enquête envers l’écurie dirigé par Günther Steiner, la raison ? Les changements de pneus de Magnussen et Grosjean à la fin du tour de formation ont été forcés par l’écurie. De ce fait, les pilotes ont donc reçus une aide au pilotage, ce qui est interdit durant le tour de formation. En leur donnant l’ordre à la radio de rentrer pour changer de pneus, Haas n’a pas respecté cette règle et s’est rendu coupable d’une infraction à l’article 27.1  du Règlement Sportif.

Documents officiels des pénalités de Grosjean et Magnussen (Crédit : FIA)

Finalement, Haas s’en tire plutôt bien, puisque les deux voitures écopent chacune de dix secondes de pénalités et ne perdent qu’une seule place sur la grille. Romain Grosjean termine 16e et Kevin Magnussen rétrograde à la 10e place et ne marque donc qu’un seul point, mais ce point est tout de même précieux pour Haas dans la lutte avec Alfa Romeo, Williams et Alpha Tauri pour éviter la dernière place au classement du championnat du monde des constructeurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :