NHL Sport US

NHL – Preview #5 : New York Islanders / Florida Panthers

La NHL est de retour au mois d’août après l’interruption liée à la crise sanitaire. Pour sa reprise, la NHL a convié 24 équipes. La saison reprend avec un tournoi d’accession aux séries avec huit séries en cinq matchs. Les équipes s’affrontent selon leur classement au moment de l’interruption de la saison. Celles vainqueurs sont qualifiées pour les séries et affronteront alors les quatre meilleures équipes de chaque conférence. La suite de la compétition se déroule sans grands changements avec des séries en sept matchs. Pour célébrer le retour de la compétition, la rédaction vous propose une analyse de chaque série de ce tournoi d’accession aux séries. 

Présentation de la série

Un des affrontements les plus intéressants de ce tournoi d’accession aux séries. Il voit opposé deux des plus grands tacticiens des dix dernières années. Du côté des Islanders, on retrouve Barry Trotz véritable architecte du renouveau des Islanders depuis deux saisons alors que l’équipe perdait son capitaine John Tavares au même moment. De l’autre côté, on retrouve Joel Quenneville, triple vainqueur de la Stanley Cup avec les Blackhawks. Les deux entraineurs ont dès leur arrivée mis leur philosophie de jeu en place permettant à leur équipe de retrouver les sommets de la ligue. 

Geoff Burke-USA TODAY Sports

Les Islanders ont poursuivi sur la lancée de leur dernière saison en occupant une bonne partie de la saison le podium de la division métropolitaine avant de faiblir durant les derniers matchs précédents l’interruption de la saison. Les Islanders n’ont alors remporté que 3 matchs sur les 13 derniers. Des résultats insuffisants entrainant leur chute à la cinquième place de la division grâce à un meilleur pourcentage de points que les Blue Jackets. Du côté des Panthers, on retrouve un scénario similaire avec une équipe présente sur le podium de la division atlantique pendant une bonne partie de la saison avant de connaitre une période plus délicate avec six victoires sur les 17 derniers matchs. Ces mauvais résultats ne les ont pas empêchant de rester au contact des Leafs pour la troisième place de la division atlantique. Les deux équipes étaient alors dans une période descendante alors que la course aux séries faisait rage dans la conférence Est. Avec ce tournoi d’accession une de ces deux équipes à la possibilité de se qualifier pour les séries. 

A l’approche de cette confrontation, les Islanders partent favoris en raison des trois matchs remportés par l’équipe de New York contre les Panthers cette saison. Malgré tout, les Panthers n’ont pas démérité lors de ces trois matchs, les Islanders ayant fait la différence en fin de match pour s’imposer. Ils ont même emmené les Islanders jusqu’aux tirs au but. Les matchs de la saison régulière ont été très serrés ce qui nous promet une confrontation intense entre ces deux équipes. 

🏒Les Islanders : l’efficacité à tout prix

L’attaque des Islanders n’est pas la plus flamboyante mais elle est particulièrement efficace lorsqu’il s’agit de punir l’adversaire. Ainsi seul Mathew Barzal et Brock Nelson dépasse les 50 points cette saison du côté des Islanders, le second est d’ailleurs le meilleur buteur de la franchise avec 26 buts inscrits. Il se montre particulièrement efficace lorsqu’il est en position de tirer avec un pourcentage de réussite au tir de 14,9%. Des statistiques impressionnantes montrant toute la philosophie de cette équipe pas forcément spectaculaire mais efficace si une occasion se présente. Derrière eux, on retrouve des joueurs comme Anders Lee, Anthony Beauvillier ou encore Derick Brassard, capables de marquer à tout moment lorsqu’une occasion se présente. Globalement l’équipe n’a pas besoin de beaucoup d’occasions pour marquer mais le principal problème reste la création de celles-ci.

PHOTO PAUL SANCYA, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

D’un point de vue défensif, l’équipe est toujours aussi monstrueuse depuis l’arrivée de Barry Trotz. Elle est une nouvelle fois parmi les meilleures défenses en occupant la huitième place. Aucun joueur ne se démarque des autres mais l’équipe défend collectivement avec des attaquants venant aider les défenseurs. Ainsi des joueurs comme Matt Martin ou encore Casey Cizikas n’hésitent pas à se sacrifier pour leur équipe, le premier ayant d’ailleurs réalisé 242 mises en échec. Une statistique impressionnante pour un attaquant. Pour les défenseurs, Ryan Pulock est le leader de cette ligne défensive. Il reste toujours précieux lors des offensives adverses, terminant la saison avec 139 tirs bloqués et 110 mises en échec. 

Si les Islanders font partie des meilleures défenses de la ligue c’est aussi grâce aux très bonnes performances de ses gardiens. Malgré le départ de Lehner durant l’été 2019 chez les Blackhawks, Semyon Varlamov et Thomas Greiss ont assuré cette saison avec des statistiques similaires, les deux étant à environ 91% de sauvetages. Pour l’instant rien n’est décidé concernant le gardien titulaire mais les Islanders ont la chance de pouvoir compter sur deux gardiens très compétitifs. 

Jonathan Kozub/NHLI via Getty Images

Les Islanders devront se montrer plus productifs offensivement s’ils veulent espérer aller plus loin que ce tournoi d’accession aux séries. Ils pourront compter sur leur défense pour bloquer les offensives adverses. A l’approche de la reprise, tous les regards sont tournés vers Barry Trotz, le magicien de cette équipe. 

🏒Les Panthers : le commencement d’une nouvelle aventure

Contrairement à leurs adversaires, les Panthers sont beaucoup plus portés vers l’attaque. La franchise est d’ailleurs la septième meilleure attaque de la ligue avec 231 buts inscrits.  L’équipe possède un trio d’attaque très intéressant mené par Jonathan Huberdeau et complété par Aleksander Barkov et Mike Hoffman. Le joueur originaire de Saint-Jérôme au Canada a terminé meilleur marqueur de son équipe avec 78 points, poursuivant sur la lancée de sa saison à 92 points. Cette année il s’est amélioré au niveau de son efficacité aux tirs avec 15,1% de réussite. Derrière ces trois joueurs, les défenseurs se montrent eux aussi très présents offensivement avec Keith Yandle et Aaron Ekblad qui terminent la saison avec plus de 40 points inscrits. Ils ont été précieux dans la création pour leurs attaquants avec une qualité de passe impressionnante. Avec d’incroyables finisseurs et de véritables créateurs, les Panthers ont des arguments pour inquiéter l’une des meilleurs défenses de la ligue. 

NHL

Du côté de la ligne bleue, c’est plus délicat avec une défense concédant de nombreux buts. La défense des Panthers est d’ailleurs la quatrième pire défense de la ligue avec 228 buts concédés. La franchise manque d’agressivité lors des phases offensives adverses, Sergei Bobrovsky étant le cinquième gardien concédant le plus de tirs. Il a reçu 1505 tirs durant la saison régulière en 50 matchs joués. Cette défense n’est pas assez agressive avec aucun défenseur dépassant les 100 tirs bloqués. Seul Noel Acciari dépassé les 100 tirs bloqués dans l’équipe. Des statistiques inquiétantes lorsqu’on connaît l’efficacité des Islanders lorsqu’une occasion se présente. S’ils veulent espérer une qualification pour les séries, les Panthers devront être plus attentifs et agressifs. 

Ce manque d’agressivité a entrainé une saison moyenne de Sergei Bobrovsky qui termine avec 90% de sauvetages, son pire pourcentage en carrière depuis la saison 2011/2012. Il a aussi alloué 3,23 buts en moyenne cette saison, une statistique elle aussi en hausse, le joueur n’ayant jamais dépassé la barre des 3 buts alloués depuis la saison 2011/2012. Ses performances ne devraient pas l’empêcher d’être le gardien titulaire des Panthers pour cette confrontation. Ils auront besoin du Sergei Bobrovsky de la saison passée pour se défaire des Islanders. 

Les Panthers sont l’opposés des Islanders avec une attaque plus spectaculaire que celle des Islanders mais une défense moins solide. Joel Quenneville est un habitué de ces matchs à enjeux. Il aura la lourde tâche de trouver des solutions pour franchir la défense des Islanders.

La clé du match : Jonathan Huberdeau 

Depuis sa saison 2018/2019, au cours de laquelle il a inscrit 92 points, Jonathan Huberdeau est passé dans une autre dimension. Son efficacité et sa capacité à être présent sur toutes les occasions de son équipe font de lui un joueur précieux dans le système de Joel Quenneville. Cette année, les Islanders sont parvenus à réduire son impact avec seulement deux points inscrits en trois matchs. Pourtant, le joueur risque de revenir revanchard pour retrouver les séries après sa première expérience lors de la saison 2015/2016. 

Michael Martin/NHLI via Getty Images

L’affiche s’annonce très serrée, aucune des équipes ne partant favoris. Les deux franchises ont des joueurs capables de faire la différence. Cette confrontation permet de voir s’affronter deux des meilleurs entraineurs de ces dernières années. Ils seront probablement les éléments déterminants de cette confrontation. Cette affiche est peut-être celle qui a le plus l’allure d’une série avant l’heure. 

Dans l’oeil de Hakim : Victoire des Panthers 3/2. Je vois les Panthers l’emporter avec un Jonathan Huberdeau impossible à arrêter et un Sergei Bobrovsky infranchissable. Le système défensif des Islanders devrait trouver ses limites contre des Panthers offensifs. 

Dans l’oeil de Ben : Victoire des Panthers 3/0. Florida est peut-être l’une des équipes les plus sous-estimées de ces Séries et pourtant elle semble être la plus équilibrée. Barkov est totalement en mesure de manœuvrer la défense solide des Islanders. A l’inverse, je vois mal comment l’attaque timide de New-York pourrait gêner Bobrovsky et ses coéquipiers. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :