NHL Sport US

NHL – Preview #6 Calgary Flames / Winnipeg Jets

La NHL est de retour au mois d’août après l’interruption liée à la crise sanitaire. Pour sa reprise, la NHL a convié 24 équipes. La saison reprend avec un tournoi d’accession aux séries avec huit séries en cinq matchs. Les équipes s’affrontent selon leur classement au moment de l’interruption de la saison. Celles vainqueurs sont qualifiées pour les séries et affronteront alors les quatre meilleures équipes de chaque conférence. La suite de la compétition se déroule sans grands changements avec des séries en sept matchs. Pour célébrer le retour de la compétition, la rédaction vous propose une analyse de chaque série de ce tournoi d’accession aux séries. 

Présentation de la série

L’affiche la plus indécise dans la conférence ouest tant les deux équipes paraissent du même niveau. Les deux équipes ont déçu cette saison par leurs prestations irrégulières. D’un côté des Flames décevants après une très bonne saison 2018/2019. De l’autre côté des Jets toujours aussi irréguliers et imprévisibles. Cette affiche est symbolique puisque c’est la seule affiche 100% canadienne de ce tournoi d’accession aux séries. 

Les Flames ont déçu cette saison alors qu’on attendait une réaction après leur élimination surprenante au premier tour des séries de la saison 2019/2019. Ils n’ont pas réussi à reproduire les bonnes performances de la saison passée. La principale raison de cette déception est que de nombreux joueurs ont été en dessous. On peut commencer par Johnny Gaudreau qui semble ne pas avoir récupéré de sa désillusion lors des dernières séries où il n’est parvenue qu’à inscrire un point. Elias Lindholm a lui aussi évolué à un niveau inférieur par rapport à la saison passée. Il termine la saison avec 54 points contre 78 la saison passée. Ce manque de résultats a entrainé le départ de William Peters, remplacé par Geoff Ward. 

Du côté des Jets on fait le même constat. Certains joueurs ne sont pas parvenus à reproduire leurs performances. Le cas le plus marquant est Blake Wheeler, très loin de ses 71 assistances réalisées la saison passée. Il termine la saison avec 65 points dont 43 assistances. A côté de ces déceptions, les Jets ont connu plusieurs satisfactions. La première est le retour de Patrik Laine après une saison 2018/2019 décevante. Il termine la saison avec 63 points inscrits  dont 28 buts. L’autre satisfaction est la confirmation du talent de Kyle Connor, l’un des rares à avoir amélioré ses records personnels. Il termine la saison avec 73 points inscrits dont 38 buts. Ses bonnes performances lui ont permis d’avoir la confiance de son entraineur en devenant le leader de l’attaque de l’équipe. 

Avant l’interruption, les deux équipes étaient à la lutte pour une place qualificative pour les séries. Les deux équipes étaient lancées dans un sprint final pour savoir laquelle des deux iraient en séries. Cet affrontement sera donc l’occasion pour elle de se départager. A l’approche de la reprise, les deux équipes semblent au coude à coude. Cette saison, le seul match entre les deux équipes a tourné à l’avantage des Jets, lors d’un match organisé au Mosaic Stadium dans le cadre d’un match en extérieur. Les deux équipes avaient dû attendre les prolongations pour se départager. Les Jets l’avaient emporté grâce à un but de Bryan Little. Cette affiche entre ces deux équipes canadiennes s’annonce donc palpitante. 

Photo by Jeff Vinnick/NHLI via Getty Images

🏒Les Flames: l’incertitude des séries 

Les Flames arrivent face aux Jets avec des incertitudes sur leur niveau pour les séries. L’année dernière, ils avaient été l’une des déceptions en s’inclinant en quatre matchs au premier tour face à l’Avalanche. On espérait les voir attaquer revanchards cette saison mais ce fut le contraire. Les joueurs ont semblé continué dans leur spirale négative. Pourtant ils possèdent de nombreux joueurs de talent en attaque avec des Johnny Gaudreau, Matthews Tkachuk et Elias Lindholm, les trois joueurs ayant dépassé les 50 points cette saison. Sur les autres lignes, on retrouve des joueurs comme Sean Monahan, Mikael Backlund, capable de suppléer le trio de devant lorsque celui-ci est en difficulté. La principale question est de savoir si les Flames vont arriver avec leur attaque de la saison régulière 2018/2019 ou celle que l’on observe depuis les dernières séries? Cet élément risque d’être déterminant pour la qualification en série. 

Source d’image:PC

Du côté de la ligne bleue, le constat est le même avec un Mark Giordano en dessous de son niveau de l’année dernière, saison au cours de laquelle il a remporté le trophée Norris récompensant le meilleur défenseur de la ligue. Il termine la saison avec 31 points inscrits, loin de ses 74 points la saison dernière. Heureusement pour les Flames, les autres défenseurs ont réussi à assurer les arrières de la franchise. Des joueurs comme Noah Hanifin et T.J. Brodie ont terminé la saison avec plus de 30 revirements provoqués. Les Flames ont terminé avec la huitième meilleure défense de la ligue montrant la seule satisfaction du côté de Calgary.

Getty Images

 Du côté des gardiens, les Flames ont le choix pour la reprise entre David Rittich et Cam Talbot. Les deux gardiens ont réalisé une bonne saison. Geoff Ward aura donc le choix pour choisir son gardien titulaire. 

Les Flames arrivent avec plusieurs incertitudes concernant leur niveau. Ils possèdent des joueurs de talent des deux côtés de la glace mais leur adaptation aux matchs en série laisse encore à désirer. Malgré tout, on espère voir des Flames revanchards pour effacer leur échec la saison passée. 

🏒Les Jets: la bonne année?  

Cette interruption de la saison pourrait permettre aux Jets de créer la surprise en allant décrocher la Stanley Cup. Ils devront tout d’abord faire face aux Flames pour se qualifier pour les séries. Ils ont en tout cas les armes offensives pour faire la différence. Ils possèdent tout ce qu’une franchise révérait d’avoir: des buteurs efficaces en la personne de Kyle Connor et Patrik Laine et des passeurs incroyables avec Mark Scheifele et Blake Wheeler. Avec ses quatre joueurs, les Jets ont les moyens d’effrayer n’importe quelle équipe en commençant par les Flames. A cela, il faut ajouter un joueur comme Nikolaj Ehlers qui, sans faire beaucoup de bruit, a réalisé une très bonne saison avec 58 points inscrits dont 25 buts. Il sera lui aussi d’une aide précieuse pour cet affrontement contre les Flames. L’attaque est très attendue puisqu’elle a une revanche à prendre après l’élimination la saison passée contre les Blues au premier tour. Ils étaient attendus à un autre niveau après les saisons stratosphériques des uns et des autres mais ils n’auront pas réussi à se débarrasser des futurs vainqueurs de la Stanley Cup. Si tous les joueurs évoluent à leur véritable niveau, ils pourraient poser des problèmes à cette défense des Flames. 

Brad Rempel-USA TODAY Sports

Du côté de la ligne bleue, les Jets ont perdu un de leur cadre avec Jacob Trouba, échangé aux Rangers le 17 juin 2019. Pourtant la franchise est loin de faire figuration dans ce secteur du jeu. Elle possède des défenseurs portés sur le physique avec leurs très nombreuses mises en échec. Ainsi quatre défenseurs dépassent les 90 mises en échec. Si la défense des Jets est aussi solide, elle le doit à Neal Pionk, véritable leader de cette défense. Que ce soit offensivement ou défensivement, il est un élément incontournable à la franchise. Il termine la saison avec 45 points, 78 tirs bloqués, 165 mise en échec et 31 revirements provoqués. Des statistiques impressionnantes montrant son impact dans le jeu des Jets. La franchise de Winnipeg aura besoin de lui en pleine forme pour arrêter les offensives des Flames

Au poste de gardien, les Jets ont l’assurance d’avoir Connor Hellebuyck, finaliste au trophée Vézina au côté de Rask et Vasilevskiy. L’américain réalise l’une de ses meilleures saisons en carrière avec  92,2% de sauvetages, 6 blanchissages et 2,57 buts alloués en moyenne. Des statistiques impressionnantes justifiant sa sélection pour le trophée Vézina. Il aura la lourde tâche de freiner les offensives adverses. 

Photo by Terrence Lee/Icon Sportswire via Getty Images

Les Jets possèdent des joueurs de talent à tous les niveaux, que ce soit offensivement, défensivement ou chez les gardiens. La question est de savoir si tous ces joueurs évolueront à leur meilleur niveau ou seront-ils inconstants? Contre les Flames, ils n’auront pas beaucoup de temps pour rentrer dans la compétition au risque de voir leur saison s’arrêter rapidement. 

La clé du match: Patrik Laine

Il est le joueur vers qui tous les regards se tournent lorsque l’on parle des Jets. Il est l’un des meilleurs buteurs de la ligue et semble avoir progressé dans les autres domaines, participant de plus en plus au jeu de son équipe. Après une saison 2018/2019 décevante, il a retrouvé le niveau qu’on lui connaissait avec de meilleures statistiques. Il aura à coeur de montrer son retour en forme contre les Flames qui pourraient bien être sa première victime. 

Source d’image:Getty

Cette affiche s’annonce palpitante entre deux équipes talentueuses et d’un niveau relativement similaires. Les deux équipes sont revanchardes après leurs désillusions la saison passée. Les entraineurs seront des éléments importants pour mettre en place une tactique permettant à leur joueur d’exprimer tout leur talent. Le vainqueur de cet affrontement engrangera beaucoup de confiance pour les séries.

Dans l’oeil de Hakim : Victoire des Jets 3/2. Je pense que les Jets arrivent avec plus de certitudes que les Flames. Connor Hellebuyck devrait arriver en pleine forme après l’annonce de sa nomination pour le trophée Vézina. Il aura à coeur de montrer qu’il mérite cette nomination. Les Jets me semblent mieux armés offensivement ce qui fera probablement la différence. 

Dans l’oeil de Ben : Victoire des  Jets 3/2. Et si c’était la confrontation la plus indécise ? Peut-être. D’un côté, beaucoup de talent mais trop d’inconstance… Bonjour les Flames. De l’autre, une franchise en pleine reconstruction avec une défense catastrophique… Coucou les Jets. Connor Hellebuyck sera mon facteur X pour cette série et c’est lui qui détient les clés de la qualification des siens pour les Séries. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :