Foot Ligue 1

Thiago Silva au PSG, la fin d’une belle histoire

Interrogé au micro de Bein Sport la semaine dernière, Thiago Silva le disait lui-même, il ne pensait pas rester autant de temps dans le club de la capitale. Pourtant, après huit saisons passées au PSG, le défenseur parisien lève bien les voiles. Présenté lors de son arrivée en 2012 comme le « meilleur défenseur du monde », Thiago Silva aura alterné entre le très bon et le moins bon. Mais une chose est sûre, il aura marqué l’histoire du PSG.

L’histoire commença un 18 septembre 2012. Ce jour-là et pour la première fois, Thiago Silva foule les terrains avec le maillot du PSG. Il affronte le Dynamo Kiev, en ouverture de la Ligue des Champions. Et signe que l’histoire entre le PSG et le défenseur sera belle, il marque d’un plat du pied droit lors de son tout premier match. C’est alors que tout s’enchaîne très vite pour le Brésilien. Dès ses premiers mois dans le club de la capitale, Thiago Silva hérite du brassard de capitaine. Son désormais ex-entraîneur, Carlo Ancelloti, le place rapidement très haut dans la hiérarchie parisienne. Une place que « O Monstro » ne quittera pas durant toute son aventure parisienne. Il remporte cette saison là, son premier championnat, dix-neuf ans après le dernier titre du club. Mais il est encore loin de s’imaginer qu’il en remportera six autres.

Un 23ème titre avec le PSG ? Et un 24ème ?

Ce soir, Thiago Silva et ses coéquipiers tenteront de soulever un énième titre face à Lyon, en finale de la coupe de la Ligue. Pour le Brésilien, ce sera son dernier match en France avec le club parisien, avant de s’envoler vers Lisbonne pour la Ligue des champions. Une semaine après sa victoire en coupe de France, Thiago Silva a l’occasion de remporter un 23ème titre national. Il deviendra alors encore un peu plus, avec Marco Verrati, le joueur le plus titré de l’histoire du PSG.

Mais l’histoire ne s’arrêtera sûrement pas là. Thiago Silva espère bien soulever un autre trophée dans quelques semaines, et pas des moindres: la Ligue des Champions. Opposé à l’Atalanta Bergame en quart de finale, le défenseur brésilien espère bien « sortir par la bonne porte » et remporter la Ligue des champions.

(Credit Photo: Icon Sport)

Parfois malheureux, voire trop naïf, Thiago Silva a montré ses plus grandes faiblesses avec le PSG lors des matchs de Ligue des Champions. Incapable de se hisser jusqu’aux demie-finales de la Ligue des Champions, c’est le seul trophée qui manque au palmarès du brésilien. Les supporters parisiens regrettaient souvent son manque d’autorité lors de ces grands rendez-vous. Difficile de ne pas penser à la fameuse Remontada face au FC Barcelone en quart de final de la saison 2016/2017 (4-0 au match aller, 1-6 au match retour). Totalement perdu sur le terrain, le capitaine parisien n’avait fait que reculé entraînant alors tous ses adversaires. Depuis, le parcours du PSG en Ligue des champions n’a été que chaotique.

L’année dernière, ils sont éliminés par Manchester United lors des arrêts de jeu du match retour (2-0 au match aller, 3-1 au match retour). Une nouvelle fois, Thiago Silva regrette le manque d’envie lors des matchs retour « C’est dommage parce qu’on a bien joué là-bas, mais chez nous, on n’a pas fait ce qu’on avait dit« . Pour autant, noircir entièrement le tableau du brésilien en Ligue des Champions serait une erreur. De beaux dénouements ont également eu lieu comme contre Chelsea, à Stamford Bridger, en huitième de finale retour. Dos au mur lors du match retour, Thiago Silva marqueraune superbe tête lobée lors des prolongations pour qualifier le PSG en quarts.

La fin de la connexion Marquinhos – Silva

(Crédit Photo: france.tvsport)

En quittant le PSG, Thiago Silva quitte également ses coéquipiers. Il en quitte un en particulier, son coéquipier en sélection, Marquinhos. Depuis maintenant quelques années, cette charnière centrale tient la baraque PSG. Arrivé un an après son aîné, Marqui a su s’imposer au fur et à mesure des saisons, devenant désormais le défenseur le plus haut placé dans la hiérarchie.

Mais cette place, il la doit en partie à Thiago Silva. Ensemble, ils ont su former l’un des duos défensifs les plus prometteurs. Auparavant, Thiago Silva avait déjà côtoyé d’autres Brésiliens. Dès son arrivée, il se retrouve aux côtés d’Alex, l’ancien joueur des blues de Chelsea. Cette première charnière 100% brésilienne sera à l’origine du bon parcours du PSG en Ligue des Champions lors de la saison 2012/2013 (élimination en quarts de finale face au FC Barcelone).

Et avant la grosse éclosion de Marquinhos, Silva a pu jouer deux saisons avec son autre coéquipier en sélection, David Luiz. À l’époque, beaucoup pensaient que le PSG tenait la plus belle charnière défensive du monde. Malheureusement, cette dernière éclorera pas autant, laissant la plage au jeune Marquinhos. Désormais, il est le leader de cette défense. Il devrait d’ailleurs récupérer entièrement le brassard de capitaine à la suite du départ de Thiago Silva.

Un retour au Brésil ou en Italie ?

Qui dit fin de contrat ne dit pas forcément fin de carrière. En effet, à 35 ans, bientôt 36, Thiago Silva se retrouve libre sur le marché des transferts. Certains le voient retourner en Italie, après son passage à Milan entre 2009 et 2012, d’autres l’envoient du côté du Brésil. Une chose est sûre, c’est que le brésilien restera très attaché au club de la capitale. Prévoit-il de revenir au club une fois la retraite sonnée ? Il y a fort à parier. Les toutes dernières rumeurs l’envoient elles du côté du FC Barcelone. D’après Mundo Deportivo, le défenseur brésilien souhaiterait « terminer sa carrière avec Messi« . Affaire donc à suivre de très près.

Avant son dernier match au Stade de France, Thiago Silva est bien conscient qu’il peut marquer encore un peu plus l’histoire du PSG. En remportant un 23ème titre, mais surtout un 24ème avec la Ligue des Champions, Thiago Silva quittera le PSG par la grande, voire la très grande porte.

(1 commentaire)

  1. Malheureusement, Thiago Silva n’a jamais été bon dans les « gros » matchs de Ligue des Champions… Lors de sa venue à Paris, j’attendais tellement de lui et il n’a pas su passer ce palier.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :