Foot Mercato Premier League

Jack Grealish : Carrière tournante.

Cela fait maintenant 8 ans que Jack Grealish a foulé pour la premiére fois un terrain de football de Premier League. Le jeune joueur de la banlieue de Birmingham avait alors 16 ans, il puait déjà le football et avait des étoiles plein les yeux. 8 ans plus tard, il a tout connu avec son club de toujours : Aston Villa, des déboires d’abord, avec une relégation en premiership, mais aussi des moments de joie, avec la victoire en Playoffs d’accession qui lui permettra de revenir jouer dans le championnat national numéro 1. Aujourd’hui à 24ans, après une saison difficile dans l’élite pour les Villans (17ème place, premier non relégable) le capitaine des violets et bleus pourrait commencer à entendre les sirènes de gros clubs, qui lui proposeraient mieux que la bataille pour la relégation chaque année. Mais Jack n’est pas comme les autres et pourrait surprendre son monde pendant le mercato estival. Alors entre argent, ambition, sentiments et développement personnel, quel choix cet esthéte du ballon rond va-t-il faire dans les prochains mois ?

Un joueur pétri de talent…

Jack Grealish attise les convoitises. Ce n’est pas difficile à comprendre sitôt qu’on le regarde jouer quelques minutes. Jack est naturellement doté d’une technique au-dessus de la moyenne. Individuellement, il possède la panoplie complète du bon tricoteur. Double-contact, virgule, talonnade et passements de jambes sont maitrisés à la perfection. C’est d’ailleurs pour cela qu’a 16ans il a déboulé sur le carré vert en Angleterre, pour apporter de la fraîcheur et ce grain de folie qui emballe un match. Au fur et à mesure des saisons, le petit Irlandais a gagné la confiance et la maturité qui lui permettent aujourd’hui de réaliser ses gestes techniques efficacement. Une arme redoutable, créatrice d’occasion et de buts.

Son deuxième point fort, sa qualité de passes. Souvent parfaite en avançant, toujours dosée pour permettre à ses coéquipiers de jouer dans un fauteuil, elles déplacent le jeu intelligemment et dans le bon espace, qu’il a souvent lui-même créé. Ses passes sont pourtant peu académiques. Elles sont inventives de par la qualité d’adaptation du milieu des Villans et réussies grâce à sa qualité technique évoqué précédemment. Lors de la saison dernière le capitaine d’Aston Villa a réalisé 6 passes décisives (1er de son équipe) et plus de 38 passes par match (2ème de son équipe).

Grace à ses deux grosses qualités, l’enfant de Birmingham, arrive à créer énormément d’opportunités près du but adverse. Naturellement et ce dès son plus jeune âge, Jack évolue dans le milieu de terrain de son équipe. Il débuta tout de même avec un penchant pour l’aile gauche de l’attaque, position pour laquelle il apporte beaucoup de percussions et de vitesse dans son couloir. Laché en un contre un, il aime rentrer sur son pied droit pour frapper ou bien ajuster un centre sur la tête de son avant-centre. Avec la sagesse acquise pendant ses 8 ans de football professionnel, Jack s’est peu à peu repositionné au poste de numéro 10. Cette nouvelle position lui permet de prendre plus le jeu à son compte, faire parler sa qualité technique dans les petits espaces. Jack devient un accélérateur de particule. Selon les adversaires en face de lui, son entraineur, Dean Smith, peut s’adapter et miser sur ses qualités dans les duels ou bien sur son sens du jeu.

Le milieu de terrain a aussi su se muer en scoreur. Dans une équipe morose d’Aston Villa, sans réel avant-centre capable de transformer les nombreuses occasions de but engendrées par leur capitaine, ce dernier a pris les choses en mains et à développer un sens assez remarquable du but lointain. En sortie de dribble depuis son aile gauche ou dans l’axe à l’entrée de la surface, son pied droit fait souvent merveille. Ses frappes sont pures, avec des trajectoires tranchantes et rapides quand elles viennent de l’axe du terrain ou enveloppées en douceur quand elles sont plus excentrées. Au terme de la saison 2019/2020 Jack a terminé avec 8 buts en Premier League (encore une fois 1er de son équipe). Cependant il doit continuer à travailler cet aspect de son jeu puisqu’il n’a cadré que 32% de ses tirs (sur 73 au total).

Le meilleur de la saison 2019/2020 de Jack Grealish avec les Villans.

…Mais qui reste à polir

Les qualités de l’international anglais sont indéniables, mais il est encore brut et certains aspects de son jeu devront être travaillés pour devenir le joueur le plus complet possible à son poste.

Sa vqualité d’exécution couplée à son côté technicien sont à double tranchant. En effet, si son jeu et la réussite qu’on lui connait ballon au pied sont grandement du à ces qualités, elles sont aussi celles qui le bride. Trop souvent on a vu Jack Grealish la tête dans la pelouse dès l’entame d’un dribble. Il y a encore trop de touches de balles, trop de gestes parasites qui l’empêche de passer vraiment dans la cour des grands. Il manque trop souvent une chose imoortante dans son jeu : de la simplicité. Le paradoxe dans tout cela c’est qu’avec un peu de simplicité Grealish en deviendrait encore plus imprévisible. Il faut que l’homme aux chaussettes basses se mette à jouer plus en une touche de balle et qu’il n’hésite pas à accepter faire circuler le ballon vers l’arrière. Aujourd’hui, à cause de la situation dans laquelle les Villans sont, Jack prend trop le jeu à son compte. C’est malheureusement un constat systémique.

Il existe chez l’enfant de Birmingham un problème qui peut être plus préoccupant pour la suite de sa carrière : Son caractère. Jack est le genre de joueur que l’on déteste où que l’on adore. Il est de la trempe des Cantona, Gattuso ou Totti. C’est une forte tête qui n’écoute la plupart du temps que lui. Dans un effectif comme celui d’Aston Villa il n’est pas difficile d’être la star (no offense) mais dans un Top Club européen la musique ne serait pas vraiment la même. Il n’est pas sûr que Grealish arrive à cohabiter avec d’autres joueurs à fort égo qui captivent aussi l’attention. Pourtant il pourrait grandement profiter d’un léger effacement derrière de grands noms pour ensuite exploser en pleine lumière à terme, mais ce n’est que supposition. La vérité c’est que plusieurs coachs se sont déjà cassés les dents sur le côté tête brulée du jeune joueur. Rémi Garde, Tim Sherwood et même Dean Smith ont dû reprendre le milieu sur son comportement, dans le passé.

Vous l’aurez compris Grealish est un créateur moderne, rapide et technique aussi capable de marquer. Un profil clé et recherché dans le football moderne, surtout pour un joueur comme le Villan qui a prouvé sur la durée être capable de performer. Même si quelques aspects du joueur peuvent rebuter son talent est trop grand pour ne pas être considéré. Le joueur aura plusieurs portes de sortie pendant l’été. Il va falloir qu’il fasse son choix.

« Je ne suis pas sûr, […] je n’ai qu’un seul objectif : garder le club en Premier League. C’est ici que nous devons être. »

Jack Grealish au micro de Skysports après la victoire contre Arsenal, répondant au fait que cela pourrait être son dernier match au Villa Park.

Perspectives d’avenir :

Le milieu de terrain de 1m75 ne va pas passer un été calme. Beaucoup de clubs veulent s’attacher ces services. Le président du club d’Aston Villa aurait fixé le prix de son jeune prodige à 88M€. Un prix élevé pour le meneur de jeu anglais, mais qui a de grandes chances de déboucher sur un transfert. Petit tour d’horizon de quelques destinations probables pour le futur du natif de Birmingham :

Manchester United :

C’est LA rumeur qui circule depuis maintenant quelques semaines. Ole Gunnar Solskjaer, l’entraineur des Red Devils aurait fait de Grealish sa priorité pour le mercato. Le 3ème du championnat anglais édition 2019-2020 n’a marqué « que » 66 buts durant l’exercice, bien loin de Liverpool (85) et du rival Man. City (102 !). L’addition d’un profil comme Grealish est sérieusement à considérer pour United. Pour Jack la destination semble plutôt bonne sur le besoin. Cependant l’environnement n’est peut-être pas le plus adéquat. En attaque on retrouve des joueurs jeunes à fort potentiel et fortes têtes comme Rashford ou Martial ce qui pourrait faire plus que des étincelles avec le caractère de l’irlandais. Au milieu le trio Pogba, Fernandes, Matic semble s’être imposé dans le système mancunien en 4-2-3-1, cependant Grealish apporterait un vrai profil différent au milieu de terrain de l’équipe d’Old Trafford. Grealish, rappelons-le, à l’aise dans un vrai 4-2-3-1 dans l’axe ou sur l’aile gauche.

Composition probable de Manchester United avec l’ajout de Jack Grealish (LineupBuilder.com)

Aller jouer à Manchester United serait certes une évolution notable dans la carrière de Jack Grealish mais cette décision est à prendre avec beaucoup de recul pour le joueur qui devrait cependant veiller à ne pas faire trop d’émules, à rester éloigner des têtes brulées de l’attaque mancunienne tout en se rapprochant des milieux et rentrer dans une rotation efficace. Manchester United est une piste sérieuse pour le futur du joueur. Il reste la barrière du prix. Manchester United voudrait rapatrier Jadon Sancho depuis l’Allemagne or la clause du jeune britannique est de 110M€. Même si on connait les moyens financiers colossaux de Man U. Il est difficile de voir ses deux transferts aboutirent simultanément pour presque 200M€, qui plus est pour deux joueurs au profil similaire.

Manchester City :

On garde la même ville mais on change de club. Les Citizens ont fini deuxième de la Premier League cette année et surtout ils ont fini meilleure attaque du championnat. A la baguette un certain Kevin De Bruyne meilleur passeur décisif avec ces 21 assists. Il semble moins évident d’imaginer jouer Grealish pour l’équipe en bleu de Manchester. Le système est déjà différent puisque c’est un 4-3-3 qui est proposé par Man. City. Dans une telle composition il parait compliqué pour Grealish d’occuper un autre poste que celui d’ailier (droit ou gauche, gauche de préférence), il ne possède pas les qualités pour évoluer dans un rôle de 8 et 1/2 comme le fait aujourd’hui De Bruyne. On retrouve des profils similaires à Grealish avec Mahrez et Sterling sur les côtés de l’attaque mancunienne, une compétition appuyée est donc à prévoir. Attention tout n’est pas à jeter pour Grealish à City. On parle tout de même de la meilleure attaque anglaise, du moins la plus prolifique. Même si le joueur d’Aston Villa ne joue pas la totalité des matchs il est fortement probable que dans une telle équipe il arrive à réaliser des stats personnelles plus que correctes.

Composition probable de Manchester City avec l’ajout de Jack Grealish (LineupBuilder.com)

Les Citizens assureraient à Grealish de jouer la Ligue des Champions et les premiers rôles en championnat, mais à quel prix ? Le joueur devrait faire face à une concurrence féroce pour grappiller du temps de jeu. Pas sûr que Manchester City soit la meilleure destination de l’été pour le joueur de 24 ans.

Aston Villa :

Chez soit on est bien. Les Villans ont montré qu’ils aimaient Grealish et ce dernier leur a bien rendu. Alors pourquoi aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte quand celle de son jardin commence à prendre une jolie couleur. Bien sur, ce n’est qu’un début car la pelouse du Villa Park est encore bien pâle. Le club ne s’est sauvé de la relégation que dans les derniers instants du championnat, finissant 17ème avec 35points, un petit point devant Bournemouth, le premier relégable. Mais ce sauvetage au dernier moment permet au supporter d’Aston Villa de croire encore que l’enfant prodige restera. Une descente aurait enterré le départ du joueur. Mais avec une année en plus à pouvoir se frotter aux meilleures équipes anglaises dans l’un des meilleurs championnats du monde, le tout dans un environnement où il est le roi pourquoi pas. Néanmoins c’est ici une solution dangereuse pour Jack qui pourrait tomber dans la facilité et ne jamais franchir la marche qui le sépare des meilleurs mondiaux.

Aston Villa est le fief de Jack Grealish et le joueur aime son club de toujours. A la manière d’un Totti ou d’un Marc Noble, pour les puristes du football anglais, il pourrait devenir à jamais l’icône d’un seul club et espérer l’amener au sommet. Pour cela il faudra faire pression sur le management pour espérer l’ajout de nouvelles pièces à l’équipe et permettre au club de côtoyer des places plus hautes dans le championnat anglais. Attention sinon à ne pas sombrer dans un confort solitaire qui ne l’amènera pas loin. La piste Villa semble s’éloigner tout de même beaucoup, tant le joueur expose ses envies d’ailleurs.

Jack Grealish et Aston Villa une histoire d’amour bien sincère. Crédit photo : lunion.fr

Borussia Dortmund :

Et pourquoi pas ? Ce transfert n’est encore qu’une utopie puisque aucuns rapports ne mentionnent un rapprochement entre les deux partis. Alors pourquoi Grealish devrait-il aller à Dortmund ? Premièrement, quitter le championnat anglais peut être salvateur pour son futur. Changer d’air pourrait permettre au milieu d’Aston Villa d’évacuer un peu de pression suscitée par le fait d’être un international anglais dans le championnat anglais. Un peu d’air qui lui donnerai de quoi s’épanouir, toujours dans un excellent championnat, avec une équipe qui joue le titre ainsi que la ligue des champions. L’arrivée dernière de Jude Bellingham montre aussi l’attrait que peuvent avoir les jeunes anglais pour une équipe comme le Borussia. L’équipe de Dortmund est jeune, avec un système de jeu qui convient à Grealish, qui pourrait remplacer numériquement le futur départ de Jadon Sancho poste pour poste. On ose aussi imaginer une entente entre Grealish et Haaland, l’un distribuant les caviars pour le second, transformant toutes occasions en but. Un avant-centre de ce niveau, Jack n’en a plus croisé depuis le départ de Benteke. De plus, en Allemagne le téméraire capitaine des Villans apprendrait à jouer dans et pour un collectif bien rodé. Il pourrait être une pièce maitresse de ce système et pourrait apprendre à varier entre un contre un technique et rapide ou jeu simple et efficace, caractéristique du football allemand.

Composition probable du Borussia Dortmund avec l’ajout de Jack Grealish (LineupBuilder.com)

Dortmund n’a pas encore véhiculé la moindre information d’un intérêt pour l’enfant de Birmingham. Toutefois, Dortmund serait la destination idéale pour Jack Grealish et son futur. Tant par le système de jeu, ce que lui apporte un départ en Allemagne et pour jouer une grande compétition européenne dans les meilleures conditions. Jack now pick up the phone.

Grealish a toutes les qualités pour devenir un grand joueur de football moderne, si quelques aspects dans son jeu et dans son caractère peuvent rebuter certains clubs, il est certain qu’il attire tout de même la convoitise. L’été sera agité et qui sait où Grealish finira. Manchester ? Brimingham ? Dortmund ? L’avenir lui appartient, pour le meilleur ou pour le pire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :