Auto / Moto Formule 3

Le mano a mano continue entre Logan Sargeant et Oscar Piastri !

Au coude à coude depuis le début de saison, les deux pilotes PREMA Racing, Logan Sargeant (États-Unis) et Oscar Piastri (Australie) ont une nouvelle fois étaient solides ce weekend et ont engrangés de gros points. Il ne fait désormais quasiment aucun doute que le champion de Formule 3 de cette année, sera l’un de ces deux hommes.

Bilan du weekend de Formule 2

Course du samedi : Jake Hugues en trouble-fête

Une nouvelle fois poleman (comme lors des deux dernières courses, à Silverstone), Logan Sargeant, leader du championnat, s’avançait sur la grille avec beaucoup de confiance et il y avait de quoi puisque son plus proche concurrent, son coéquipier Oscar Piastri, s’élançait, lui, de la 4e place sur la grille. Entre les deux hommes nous retrouvions les deux monoplaces de Jake Hugues (HWA Racelab) et Liam Lawson (Hitech GP). Le seul français du plateau, Théo Pourchaire (ART GP), partait P7 derrière son coéquipier Sebastian Fernandez (5e) et le pilote Carlin, Clément Novalak (6e).

Après un très bon envol du trio de tête, Oscar Piastri, lui, se fait rapidement doubler par un Clément Novalak extrêmement vif et ayant profité du départ cataclysmique du vénezuelien, Fernandez (passé de P5 à P11), pour prendre la 5e place. Rapidement, la voiture de sécurité fait son apparition suite à la sortie de piste de Bent Viscal, à la fin du 1er tour.

Au 5e tour de course, Piastri parvient à reprendre le meilleur sur Novalak et repasse P4. Quelques instants plus tard lors du premier virage du tour n°7, Jake Hugues réussit enfin à passer, le leader, Logan Sargeant avec l’aide du DRS et s’empare de la tête de course. Le pilote britannique, ne la lâchera plus. Au 9e tour, la troisième monoplace de PREMA Racing, celle de Frederik Vesti, est contraint d’abandonner ce qui provoque l’arrivée sur la piste, une nouvelle fois, de la voiture de sécurité. Au tour n°11, c’est au tour d’Oscar Piastri de faire une erreur, le pilote australien part trop au large dans le dernier virage du tour et « slide » sur le boudin jaune en bord de piste, cela permet à Clément Novalak et David Beckmann de doubler le pilote PREMA, ce dernier glisse alors au 6e rang.

Piastri (en rouge et blanc) repasse devant Novalak (en bleu et rouge) pour P4 (Twitter @FIAFormula3)

À deux tours de l’arrivée Logan Sargeant craque sous la pression de Liam Lawson, ce dernier parvient à doubler le pilote américain exactement au même endroit que Jake Hugues, en début de course. De son côté le pilote britannique, tranquille leader, s’impose au terme d’une course moins animée qu’à l’accoutumé, suivent Liam Lawson et Logan Sargeant qui complètent le podium.

Voici le classement de cette première course du weekend (Twitter @FIAFormula3)

À noter également la course tout en sobriété de Théo Pourchaire, lui permettant d’inscrire de précieux points du fait de l’abandon de son concurrent direct au championnat, le danois Frederik Vesti.

Course du dimanche : Oscar Piastri, de main de maître

Pour la course du lendemain, on prend les mêmes et on recommence, sauf que cette fois-ci, on inverse les places des 10 premiers de la course du samedi. Ainsi Matteo Nannini occupe la pole position, devant Richard Verschoor, Alexander Peroni, Théo Pourchaire et Oscar Piastri.

Après un envol absolument canon de la part de Piastri, passant de P5 à P1, le pilote australien va gérer sa course de main de maître et s’imposer avec une facilité presque déconcertante. Si la course de la veille avait été plus « ennuyeuse » qu’en général, que dire de cette seconde course? Hormis un départ avec quelques frictions (notamment celle entre Max Fewtrell et Olli Caldwell qui coûta l’abandon des deux hommes), cette course n’aura pas été très emballente, à noter tout de même le superbe dépassement d’Alexander Peroni sur Matteo Nannini à la mi-course, lui permettant de grimper sur la deuxième marche du podium et d’inscrire de gros points.

Voici le classement de cette seconde course du weekend (Twitter @FIAFormula3)

Pour la deuxième fois du weekend, notre français, Théo Pourchaire entre dans les points en étant l’auteur de deux courses très sérieuses. Une nouvelle fois Frederik Vesti, n’est pas dans les points.

Classements

Au classement des pilotes, LA bonne opération du weekend est pour les deux leaders, Logan Sargeant et Oscar Piastri. En effet, après deux courses très difficiles pour Frederik Vesti et David Beckmann (ainsi qu’une seconde course compliquée pour Lawson), les deux hommes de tête ont creusé l’écart sur le reste du plateau et ont désomais 32 et 33 points d’avance sur le 3e, Liam Lawson. Pour Théo Pourchaire, cette première saison de F3 continue de se passer à merveille, il est actuellement 5e et montre weekend après weekend qu’il progresse dans sa manière d’appréhender les courses, de bon augure pour la suite de sa saison et de sa carrière.

Du côté des constructeurs, il n’y a plus vraiment de suspens tant PREMA Racing surdomine les débats. En possédant les deux leaders (plus Vesti qui est 6e), il faut dire que l’écurie italienne a misé sur les bons pilotes. Derrière Trident et ART GP ont connu un weekend plus difficiles permettant notamment à Hitech GP de se rapprocher.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :