NHL Sport US

Alignement des étoiles de la nuit : Hart impérial, le retour du Tsar Ovechkin…

Les Séries ont débuté et le constat est sans appel : le hockey nous avait terriblement manqué. Des combats, physiques et tactiques, des surprises, bonnes et mauvaises, des buts, hasardeux et magnifiques… Bref, le hockey qu’on aime ! Pour couvrir ces Séries 2020 si particulières, le CCS vous propose un format original qui n’est pas dénué de subjectivité. Pour chaque journée, l’équipe hockey du Café Crème Sport vous dévoile son alignement composé de 3 attaquants, 2 défenseurs et d’un gardien. L’objectif est simple, mettre en avant les joueurs qui ont marqué la dernière journée des Séries !

ALEX OVECHKIN (Washington Capitals)

2 buts dans la victoire des Caps sur les Isles (3-2)

Les Caps n’étaient pas prêts à partir en vacances, et Ovechkin non plus. Mené dans la série 3-0 par les Isles, Washington a pourtant bien mal débuté ce match 4 en encaissant deux buts en moins de 10 minutes en première période. Jean-Gabriel Pageau d’abord à 03:50 sur une déviation puis Mathew Barzal double la mise après une superbe contre-attaque à 09:16. Au retour des vestiaires, les Caps sont arrivés avec de nouvelles intentions, plus incisifs, plus déterminés et surtout près pour le combat comme ce ne fût pas le cas lors des trois premiers matchs de la Série. C’est d’abord Evgeny Kuznetsov qui surprend la défense déconcentrée des Isles à 4 v. 4 avec un rallye à travers les lignes et dribble Varlamov pour réduire la marque. Moins de deux minutes plus tard, c’est le capitaine Alex Ovechkin qui trompe la vigilance du portier new-yorkais sur avantage numérique. Bien servi par Carlson, Ovie inscrit son 69ème but en Séries éliminatoires sur un de ces tirs sur réception dont il a le secret. Après seulement 3:40 en dernière période, Ovechkin part en contre-attaque et fusille seul le pauvre Varlarmov d’un tir du poignet explosif en haut du cercle droit. 3-2 pour les Caps. La marque ne bougera plus. Ovie inscrit ses deux premiers buts de la Série face aux Isles, bien tenu jusque là par Pulock. Au delà de son apport offensif, Ovechkin a également bloqué 2 tirs dont un très important en fin de partie. Les Capitals sont toujours au pied du mur mais la performance de leurs grands joueurs peut peut-être redonner un peu d’espoir aux partisans.
Série : New-York 3-1 Washington

MAX PACIORETTY (Las Vegas Golden Knights)

1 but et 1 assistance dans la victoire contre Chicago pour la qualification (4-3)

On le savait, la victoire des Hawks lors du Match 4 n’était qu’une illusion pour éviter courageusement un balayage et repousser l’échéance. Les Knights ont toujours été la meilleure équipe sur la glace durant cette série mais Chicago a fièrement vendu sa peau. Dans ce match 5, Vegas s’est imposé 4-3 avec encore une fois une attaque explosive et complémentaire. Mark Stone, buteur, William Karlsson, double passeur, Martinez, Theodore, Tuch etc… Tous auraient pu figurer dans notre équipe type de la nuit, mais nous avons préféré accorder cet honneur à la première étoile de la rencontre Max Pacioretty. Il faut insister : Chicago a tout donné pour exister dans cette série. Les Hawks ont mené 2-0 en première période après un but de Jonathan Toews et un d’Alex DeBrincat. En toute fin de premier tiers, c’est bien Pacioretty qui relance Vegas sur un tir du poignet. Moins d’une minute après la reprise du jeu en seconde période, Pacioretty décale en retrait Karlsson qui voit son tir contré avant de récupérer la rondelle pour servir Stone qui inscrit son 4ème filet des Séries et égaliser. Max Pacioretty complète sa première assistance des Séries 2020. Patrick Kane redonne l’avantage aux Hawks avant que la vague Or et Noir de Vegas emporte tout sur son passage. Cette fois, Corey Crawford n’aura rien pu faire. Alec Martinez puis Alex Tuch se chargent de sceller la victoire des Golden Knights et de qualifier Vegas pour les demies finales de la Conférence Ouest. En plus de son apport offensif, Pacioretty a montré la voie à ses coéquipiers en jouant avec davantage d’intensité alors que son équipe était menée 2-0. L’ancien du CH a délivré 4 mises en échec au cours de la partie. Vegas a impressionné mais le tour suivant s’annonce bien plus corsé si Colorado termine sa série ce soir face aux Yotes.
Série : Las Vegas 4-1 Chicago, Vegas qualifié

MICHAEL RAFFL (Philadelphia Flyers)

1 but dans la victoire sur Montréal dans le Match 4 (2-0)

Les partisans des Flyers ont levé les sourcils en voyant le visage de la franchise, Claude Giroux, être aligné en 3ème ligne pour le match 4 face à Montréal. Mais voilà, Giroux n’a pas encore inscrit le moindre but aux cours de ces Séries 2020 et lorsque l’on doit affronter une défense tenace comme celle du CH, mieux vaut être productif. Résultat, Alain Vigneault choisi de propulser l’ailier gauche suédois de 31 ans, Michael Raffl sur la première ligne, lui qui est plutôt habitué à la quatrième. Coup de génie ? Peut-être pas, mais il faut bien avoué que lorsque Raffl a trompé Carey Price d’un tir du poignet précis sur une remise de Sean Couturier en première période, les doutes sur la décision de l’entraîneur des Flyers ont vite été levés. Un but précieux lorsque l’on observe le profil des rencontres de cette série plutôt fermée. Raffl inscrit son deuxième filet de ces Séries 2020, le premier du match. En deuxième période, c’est Philippe Myers qui réussi une nouvelle fois à tromper Price pour sceller la victoire des Flyers. Phila mène à présent 3-1 dans cette série face des Habs en grande difficulté offensive… De son côté, les Flyers ont également bien contrôlé cette attaque poussive de Montréal avec un Carter Hart impérial, mais nous en reparlerons. Il faudra un réveil des KK, Drouin, Suzuki et autres pour espérer voir le CH revenir dans cette série.
Série : Philadelphie 3-1 Montréal

JOHN CARLSON (Washington Capitals)

2 assistances dans la victoire des Caps (3-2)

Si Ovechkin est assurément l’homme du match dans cette quatrième rencontre entre les Isles et les Caps, il faut également tirer notre chapeau au favoris pour le Trophée Norris, John Carlson. Le défenseur de 30 ans a pleinement participer au retour des siens en délivrant deux assistances, une pour Kuznetsov sur le 1-2 et une pour Ovie sur l’égalisation. En seconde période, les Caps ont exercé une réelle pression sur les lignes offensives des Islanders, une pression que nous n’avions pas encore vu au cours de la série du côté de Washington. Absent du round robin en raison d’une blessure, Carlson n’était clairement pas au niveau sur les premiers matchs face aux Isles et arrivait au match 4 avec une évaluation de -8… Et comme Ovechkin, Carlson s’est réveillé au meilleur moment pour les Caps en s’imposant méthodiquement en défense et imposant son rythme au-delà de la ligne bleue. Encore une fois, le retour d’Ovechkin et Carlson a leurs niveaux est une excellente nouvelle pour les Caps. Les Isles se sont fait surprendre une fois, est-ce que ce sera le cas pour le match 5 ?
Série : New-York 3-1 Washington

JOHN KLINGBERG (Dallas Stars)

1 but dans la victoire des Stars sur les Flames (2-1)

Cette série est toujours aussi passionnante entre les Flames et les Stars. Après avoir vu son but en prolongation attribué à Radulov lors du match 4, John Klingberg a de nouveau donné la victoire à Dallas hier soir en inscrivant le but victorieux en troisième période. Dallas prend désormais le contrôle de la série face à Calgary, 3-2. Le match était à égalité 1-1 après un but de Jamie Benn et Mikael Backlund en première période. Les gardiens se sont particulièrement illustrés au cours du match : Cam Talbot a effectué encore une belle prestation avec 30 arrêts mais il a cédé dans le dernier tiers face à Klingberg. De l’autre côté, les Flames n’ont pas réussi à rattraper le score buttant sur un Anton Khudobin des grands soirs, auteur de 28 arrêts dont un crucial au gant dans les deux dernières minutes devant John Klingberg inscrit son but décisif en début de dernier tiers sur un magnifique tir du poignet en haut du cercle droit. Le défenseur suédois de 28 ans inscrit son premier but en Série cette année et donne l’avantage aux Stars dans leurs séries face à Calgary. Néanmoins, les Flames n’ont pas abdiqué. Si Talbot reste dans sa bonne forme depuis le début des Séries et que l’attaque des Flames retrouvent un peu de son panache, la tâche des Stars sera beaucoup moins évidente.
Série : Dallas 3-2 Calgary

CAREY HART (Philadelphia Flyers)

29 arrêts & blanchissage dans la victoire sur Montréal (2-0)

Après la bonne surprise nommée Michael Raffl, c’est le jeune gardien des Flyers qui continue d’impressionner lors de ces Séries 2020. Carter Hart a réalisé 29 sauvetages dans le 4ème match de la série de Philadelphie contre Montréal. C’est son deuxième blanchissage en Séries cette saison et ses statistiques sont impressionnantes : 158 arrêts sur 165 tirs, soit une moyenne de buts allouée de 1,24. Selon les statistiques et les informations de la NHL, Hart est le deuxième plus jeune gardien de l’histoire de la Ligue à réaliser des blanchissages consécutifs pendant les Séries éliminatoires. Hart n’est que le troisième gardien des Flyers à le faire, rejoignant Bernie Parent (1975) et Michael Leighton (2010). Impressionnant.
Série : Vegas 3-1 Chicago

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :