Europa League Foot

Séville – Inter : les ailes, des zones cruciales

Ce soir, à 21h00, aura lieu le dénouement de l’Europa League 2019-2020. La finale oppose deux équipes aux styles de jeu relativement opposés : le Séville FC face à l’Inter Milan. Les deux clubs sont entraînés par deux anciens sélectionneurs : Julen Lopetegui et Antonio Conte. Les deux ont l’occasion de remporter leur premier trophée européen. Un match d’une haute importance pour la suite de leurs carrières, mais aussi de leurs équipes. Un match qui risque de se jouer principalement sur les ailes. Par l’intermédiaire des pistons pour l’Inter et par les quatre joueurs de couloir sévillans.

Ce n’est un secret pour personne, Antonio Conte aime utiliser la largeur du terrain. Depuis le début de saison, il le prouve à chaque match avec son équipe intériste. D’autant plus que son équipe gagne et propose un jeu alléchant. Dans un 3-5-2 avec ses deux pistons, Conte a montré qu’il reposait une partie de sa réussite sur les bonnes performances de ses joueurs de couloirs. En demi-finale face au Shakhtar, Danilo D’Ambrosio a livré un bon match ponctué d’un but à l’heure de jeu. Peut-il donc en faire de même ce soir face à Séville ? Oui, mais cela devrait être plus dur. Voyons ensemble les duels qui seront décisifs dans la quête de ce premier trophée européen de 2020.

Antonio Conte va-t-il prendre le dessus sur Julen Lopetegui ? (Crédits : bluewin.ch)

Danilo D’Ambrosio face à Reguilón et Ocampos

Conte maximise la largeur du terrain, mais Lopetegui le fait également. Voilà pourquoi la bataille sur les ailes est primordial de remporter, afin d’espérer gagner la C3. Cependant, l’entraîneur espagnol le fait différemment, notamment par son système de jeu. Dans un 4-3-3 où la possession est plus importante, il y a deux joueurs de couloirs en plus : les ailiers. Ces deux joueurs, que seront vraisemblablement ce soir Lucas Ocampos et Suso, repiquent dans l’axe, mais occupent tout de même le couloir et n’hésitent pas à multiplier les courses offensives dans le but d’apporter un danger permanent. Dans son système, Lopetegui possède évidemment deux latéraux, que seront normalement Sergio Reguilón et Jesús Navas, moins haut que dans le système de Conte et cela va être intéressant, car les positions de ces six joueurs ne seront pas calquées. Voici tout le casse-tête pour les deux entraîneurs.

Sergio Reguilón effectue une superbe saison 2019-2020 sous les couleurs du FC Séville. (Crédits : therealchamps.com)

Le premier duel est donc celui du latéral italien Danilo D’Ambrosio, qui dans son couloir droit, sera opposé à Lucas Ocampos et Sergio Reguilón. Les espaces seront nombreux entre les trois joueurs et il faudra trouver l’équilibre entre les courses défensives et offensives afin de déstabiliser l’adversaire. D’Ambrosio n’effectue pas une superbe saison, mais se surpasse en Ligue Europa, cela s’est vu en demi-finale. Lorsque nous prenons du recul, on s’aperçoit qu’il a été meilleur dans cette compétition depuis le début de saison. De plus, les matchs où il a été placé en tant que piston droit ont été ses meilleurs. Cependant, ses limites individuelles, surtout en phase offensive, seront préjudiciables au vu de son adversaire direct : Sergio Reguilón.

Lui est en train d’effectuer une très belle saison, il est très régulier et surtout, il présente un profil plutôt complet. Sur le papier, il apparaît supérieur à l’italien. Enfin, il y a Lucas Ocampos. L’argentin, qui est incontestablement le meilleur attaquant sévillan cette saison, sera parfois confronté à D’Ambrosio et une nouvelle fois, ce dernier semble faible défensivement pour pouvoir le stopper.

Séville aura besoin d’un grand Ocampos ce soir. (Crédits : sol915.com.ar)

Ashley Young face à Navas et Suso

Respectivement âgés de 35 et 34 ans, Young et Navas font figure de dinosaure sur le terrain. Pourtant, ils paraissent quasiment indispensables à leurs équipes. Le premier est arrivé cet hiver en Lombardie et étonne par ses belles performances. En tant que piston gauche, Ashley Young (r)assure. Ce soir, il sera face à Jesús Navas, lui aussi est un ancien ailier, replacé latéral alors qu’il est en fin de carrière. Et cela marche plutôt bien lorsqu’on regarde sa saison sévillane. Titulaire indiscutable sous les ordres de Lopetegui, il devra sortir un grand match ce soir. Dans ce duel de briscard, les deux ont clairement un coup à jouer, car ils peuvent tour à tour prendre l’ascendant sur l’autre. Un joueur peut alors faire basculer cet affrontement : Suso.

Ashley Young peut être déterminant dans la victoire de son équipe ce soir, comme il l’est depuis son arrivée en janvier dernier. (Crédits : theunionjournal.com)

L’ailier espagnol est sur une belle forme et peut surfer sur sa très belle demi-finale face à Manchester United. Ajouter un trophée comme celui de la Ligue Europa, lui qui vient d’être définitivement transféré en Andalousie, serait une très belle façon de conclure son retour en Espagne. Face à Ashley Young, Suso peut clairement faire mal, surtout s’il réussit à multiplier ses courses et ses dribbles qui firent sa marque de fabrique avec le Milan.

En somme, si les ailiers sévillans parviennent à prendre de vitesse les pistons intéristes, cela risque de faire mal à Conte et sa défense. A l’inverse, ces mêmes pistons peuvent également être dévastateurs s’ils utilisent à bon escient les espaces dans leurs couloirs et réussissent à trouver Lukaku et Martínez. Une belle bataille s’annonce entre les 24 acteurs puisque Lopetegui et Conte semblent être les meilleurs entraîneurs de cette édition 2019-2020 de la Ligue Europa.

(Crédits photo de couverture : gol.caracoltv.com)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :