NHL Sport US

PREVIEW #1 – Dallas vs. Colorado : les Stars peuvent-ils arrêter l’Avalanche ?

Le premier tour des Séries éliminatoires 2020 s’est terminé hier soir et nous connaissons à présent les affiches pour les demi-finales des conférences. À l’Ouest, Vegas sera opposé aux surprenants mais redoutables Canucks alors que Colorado affronte Dallas. De l’autre côté, les Flyers, récent vainqueurs du CH, seront opposés aux Islanders de New-York tandis que les Bruins et le Lightning s’affronteront dans un série qui s’annonce de très haut niveau. Le CCS vous propose une analyse détaillée de ces séries, au cas par cas, afin de déterminer quelle franchise tient l’avantage. Nous conclurons ces previews par les pronostics de la rédaction hockey. Parcours, forces présences et secteurs clés, tout y passe. Commençons dès à présent par la série qui début ce soir : les Stars de Dallas contre l’Avalanche de Colorado.

Les enseignements du premier tour

Le retard à l’allumage des Stars de Dallas

Premier tour : 4-2 contre les Flames de Calgary
Meilleur pointeur* : Miro Heiskanen (12 points – 3 buts, 9 passes)
Meilleur(s) buteur(s)* : Joe Pavelski, Denis Giuranov (6 buts)

Depuis le début des séries, tour de qualifications et round-robin compris*

Giuranov lors de son quadruplé contre les Flames

Dallas fait partie de ces franchises que nous avons peut-être jugé trop rapidement lors de ce tournoi pour la Coupe Stanley 2020, mais les débuts de l’équipe du Texas n’étaient pas très avenants. Lors du round-robin, les troupes de Rick Bowness se sont inclinées à deux reprises en trois matchs. Une défaite 3-5 contre Vegas et une 0-4 face à leurs adversaires du jour, l’Avalanche de Colorado. Les Stars ont conclu leur tour par une victoire 2-1 sur les Blues de St-Louis aux tirs de fusillade. Bilan des opérations : seulement 4 buts inscrits et 10 encaissés. Pas très encourageant à l’approche du premier tour des Séries face aux Flames de Calgary. Les Stars se sont retrouvés en retard dans leur série, souvent dépassés par la puissance des Flames en 5 v. 5. Au bout de trois rencontres, Calgary mène 2 matchs à 1 et reste notamment sur un blanchissage lors du match 3. Une victoire 2-0 des Flames qui met en avant la bonne forme du gardien Cam Talbot mais aussi les carences offensives des Stars, limités à seulement 7 buts. Un constat déjà visible en saison régulière, puisque les Stars étaient la 26ème attaque de la Ligue avec 2,58 buts par match. Une défaite qui semble avoir eu l’effet de détonateur pour Dallas. Les hommes de Bowness ont remporté les trois matchs suivant en inscrivant pas moins de 14 buts ! Symbole de cette force mentale, la dernière rencontre contre les Flames, le match 6. Les Stars étaient mené 3-0 lorsque l’équipe a montré un réel pouvoir de résilience en inscrivant 7 buts, dont 4 de la recrue Denis Giuranov. C’était la sixième fois qu’une équipe traîne 3-0 en première période, puis revient pour gagner un match de fin de série. Sur cette série, les Stars ont inscrit 21 buts contre 17 pour leurs adversaires.

La démonstration de l’Avalanche

Premier tour : 4-1 contre les Coyotes de l’Arizona
Meilleur pointeur* : Nathan MacKinnon (13 points – 4 buts, 9 passes)
Meilleur buteur* : Nazem Kadri (6 buts)

Depuis le début des séries, tour de qualifications et round-robin compris*

L’Homme de ces Playoffs pour le moment : Nathan MacKinnon

Probablement l’équipe la plus séduisante et la plus impressionnante de ces Séries jusqu’à maintenant. Mais attention, ce ne sont pas toujours les meilleurs qui se soulèvent la Coupe Stanley. Lors des trois matchs de qualification, les Avs ont remporté deux rencontres, une contre les Blues (2-1) une contre les Stars (4-0), et une défaite en prolongation contre les Golden Knights (3-4). Des débuts solides pour l’équipe de Jared Bednar qui ne semblait pas avoir ralenti le rythme après leur belle saison régulière. Se dresse devant eux, les Yotes tombeurs des Predators de Nashville, 3-1. Une équipe surprenante qui a notamment basé sa réussite sur les exploits de son gardien, Darcy Kuemper. Tout comme leurs adversaires du soir, les Avs sont montés en puissance. Emmené par un Nathan MacKinnon sur une autre planète, Colorado a écrasé les Yotes 4 matchs à 1 ne concédant qu’une seule partie, le « Kuemper game ». Les Avs sont parvenus à blanchir Arizona lors de la première rencontre (3-0) avant de remporter le deuxième match 3-2. Au cours du match 3, Kuemper a réalise pas moins de 49 sauvetages pour permettre aux siens d’éviter un balayage. Mécontent, l’Avalanche a enchaîné avec deux victoires éclatantes pour terminer la série, deux matchs remportés 7-1. C’est simple, Colorado a remporté 23 rencontres sur les 32 dernières disputées. Vous voyez qu’ils ont conservé la dynamique de la saison régulière. Colorado possède une excellente attaque avec 31 buts inscrits au cours de ces Séries, mais également une très bonne défense qui n’a accordé que 11 buts pour le moment.

Les clés de la Série

L’attaque des Stars parviendra-t-elle à répondre à celle des Avs ?

Tyler Seguin doit redevenir l’attaquant le plus dangereux de Dallas si les Stars espèrent accrocher l’Avalanche. Meilleur buteur de la saison régulière, Seguin est à la recherche de son premier but et n’a récolté que trois passes en huit matchs éliminatoires. Mais Dallas possède d’autres armes. A commencer par le tireur d’élite recrue vedette Denis Gurianov que nous vous présentions plus haut. Les Stars possèdent également une armée de vétéran de haut niveau avec Joe Pavelski, Jamie Benn, Alexander Radulov, Blake Comeau et Andrew Cogliano. Colorado de son côté compte dans ses rangs des centres comme Nathan MacKinnon et Nazem Kadri ainsi qu’un nombre considérable d’ailiers dangereux qui ont été impressionnants au premier tour contre l’Arizona. Les Avs peuvent être efficace sur les quatre lignes, et c’est certainement la franchise avec le plus de profondeur à l’avant. Et on le sait, en Séries, c’est souvent la densité qui prévaut.

Des défenses similaires et une bataille Makar/Heiskanen

On salive déjà devant l’affrontement entre les deux meilleurs jeunes défenseurs de la ligue : Miro Heiskanen de Dallas et Cale Makar des Avs – les deux meilleurs défenseurs sélectionnés au repêchage de 2017. Les Stars auraient pu avoir Makar au 3ème rang mais ont choisi Heiskanen. Makar est allé en 4ème au Colorado. Dallas va-t-il s’en mordre les doigts ? Tous deux sont des meneurs de jeu au patinage d’élite qui dirigent la meilleure unité spéciale de leurs équipes respectives. Heiskanen mène toutes les lignes bleues de la NHL en Séries éliminatoires avec 12 points, juste un derrière le leader général MacKinnon. John Klingberg et Esa Lindell sont également des défenseurs très compétents, précieux dans les moments chauds et Jamie Oleksiak est le genre de joueur que vous ne voulez pas rencontrer dans le coin ou devant le filet. Le Colorado est robuste de haut en bas à l’arrière et aime déplacer rapidement la rondelle sur la glace. Les talents ne manquent pas à l’image d’Erik Johnson et du vétéran Ian Cole. Si sur le papier les deux équipes se valent en défense, l’efficacité du Colorado en infériorité numérique est exemplaire. Le blocage des tirs est souvent la clé d’une infériorité réussie et les deux équipes ont les joueurs prêts à le faire. Dans ces séries éliminatoires, le Colorado tue des pénalités à 88% et Dallas est de 76,7%. Il faudra que les Stars soient efficaces en PP pour faire trembler Colorado.

Les gardiens du Colorado enfin sollicités ?

Les Stars commenceront la série avec Anton Khudobin, qui a statistiquement surpassé le partant Ben Bishop en saison régulière comme en Séries éliminatoires. Mais étant donné que l’Avalanche a forcé la sortie de Darcy Kuepmer à deux reprises au premier tour, Bishop pourrait jouer un rôle important dans cette affrontement. Le Colorado commencera avec Philipp Grubauer mais les Avs pourront également compter sur Pavel Francouz.. Grubauer a mené 4-0 contre l’Arizona et est le leader des Avs au filet pour la deuxième année consécutive en demi-finale de conférence. Le tandem des gardiens du Colorado a été à peine testé contre les Coyotes, les Avs détenant un important avantage de tirs au but en cinq matchs (185-108). Attendons-nous à ce que Dallas soit beaucoup plus agressif offensivement avec Gurianov et le centre Joe Pavelski actuellement à égalité en tête de la NHL dans les buts en Séries éliminatoires, avec l’attaquant de l’Avalanche Nazem Kadri, à six points chacun.

La terrible réussite des Avs en supériorité numérique

Le Colorado a été l’une des meilleures franchises de NHL avec 35% de conversion (7 sur 20) en 5 v. 4 au premier tour et joue avec une confiance extraordinaire. Les Avs ont inscrit un total de 6 buts sur 11 avantages numériques lors des deux derniers matchs contre l’Arizona. L’unité spéciale composée de Makar, MacKinnon, Kadri, Gabe Landeskog et Mikko Rantanen fait des passes de bande à bande et possèdent des moyens créatifs leur permettant de marquer dans tous les domaines de la zone offensive. Pour Dallas, Heiskanen et Klingberg sont très bons en hauteur et Benn est toujours dangereux autour du filet. Mais la force de frappe des Avs est spectaculaire avec notamment un Kadri a 5 buts inscrits dans cette situation. Le finaliste du Trophée Hart des Avs mène la NHL avec 13 points et une séquence de huit matchs avec au moins un point dans la bulle d’Edmonton. MacKinnon – déjà reconnu mondialement pour son talent offensif – a fait de grands progrès pour devenir l’un des meilleurs attaquants bidirectionnels de la ligue. Il nous l’a prouvé lors des derniers matchs, il n’a pas peur d’initier un contact ou de laisser tomber des gants si nécessaire. Attention à MacKinnon, il semble en mission.

Cette première demi-finale de la Conférence Ouest s’annonce palpitante ! Au-delà le fait que nous sommes tous prêt à voir le duel Makar/Heiskinen, les amateurs de hockey veulent savoir si Colorado est capable d’être aussi convaincant qu’au tour précédent face à une équipe plus expérimentée et plus équilibré que l’Arizona. Avec une attaque de feu et une défense solide, les Avs possèdent toutes les armes pour battre les Stars. Néanmoins, avec une défense intransigeante, Dallas peut espérer secouer Colorado. Le point d’interrogation reste notamment la paire de gardiens de l’Avalanche qui va être confronter à de réels adversaires. Mais voilà, les Avs ont dans leurs rangs peut-être le meilleur joueur de la planète actuellement : Nathan MacKinnon.

Dans l’œil de Hakim : Victoire 4/2 de l’Avalanche. Les troupes de MacKinnon ont impressionné contre les coyotes. La franchise compte bien profiter de cette saison particulière pour aller le plus loin possible. Les Stars malgré leur expérience risque d’être trop juste face à cette attaque.

Dans l’œil de Ben : Victoire 4/1 de l’Avalanche. Trop rapide, trop équilibré, tout simplement trop fort. Je pense sincèrement que les Avs vont faire souffrir Dallas. Leur jeu en power-play est trop létal, et cela pour n’importe quelle équipe actuelle. Deux inconnus peuvent sauver Dallas : jusqu’où peut aller Giuranov ? Que vaut réellement la paire de gardien du Colorado ? Sans une issue positive pour les Stars à ces deux inconnus, ce sera très difficile pour eux.

(3 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :