NFL Sport US

De l’horreur à la perfection : le classement des maillots NFL en 2020

Pas moins de huit équipes ont ajusté, modifié ou complètement changé de maillots cette intersaison en NFL. Un quart de la ligue aura une nouvelle apparence en 2020, l’occasion pour nous de toutes les passer en revue et de les classer, des agressions oculaires aux indiscutables réussites. Par souci de concision, nous ne tiendrons compte que d’une tenue par franchise et suggérerons, si nécessaire, celle qu’elles devraient adopter comme maillot principal.

Les abominations

32. Atlanta Falcons

Atlanta Falcons Football Club

Les Falcons ont réussi l’exploit d’avoir l’une des combinaisons de maillots les plus piteuses de la ligue et de faire encore pire avec la nouvelle. On l’appréciera peut-être un peu plus une fois sur le terrain mais, en l’état actuel, elle est une atrocité sans commune mesure, qui mérite les moqueries. Absolument rien ne va, si ce n’est d’avoir refait du noir la couleur principale, comme pour les premiers pas de la franchise en 1966. Tant de questions nous viennent à l’esprit, particulièrement pour ce maillot alternate. 

Pourquoi le numéro est aussi gros ? Pourquoi le lettrage ATL nous agresse ? Que lui avons-nous fait ? Pourquoi cette police ? Pourquoi l’ombrage ? Et pourquoi, doux Jésus, le dégradé de couleurs ? Pourquoi ?

Notre suggestion :

Brett Davis/USA TODAY Sports

La solution était pourtant sous leurs yeux, puisqu’elle se trouve bien dans le nouveau jeu de maillots, mais loin dans la hiérarchie. Beaucoup trop loin.

31. Los Angeles Rams

Los Angles Rams

Décidément, tout changement n’est pas nécessairement bon. Lorsque les Rams ont dévoilé leur dégueuli de nouveau logo, nous avions logiquement baissé la barre des attentes pour le maillot. Ils ont tout de même réussi à passer en dessous.

Comme pour les Falcons, le dégradé dans le numéro ne fonctionne pas. Le jaune qu’on aurait voulu tirant sur le doré se rapproche désormais de l’urine féline. Le patch sur l’épaule est au mieux sans intérêt et les cornes sur le casque sont passées d’iconiques à profondément troublantes. La NFL impose aux équipes de garder un nouveau maillot pendant au moins cinq ans. Au vu du résultat et de la réactions de leurs fans, les Rams changeront encore de tunique en 2025.

Notre suggestion :

Harry How/Getty Images

Là encore, le plus frustrant est qu’ils avaient le maillot idéal sous la main. Ils n’avaient qu’à accorder le casque au reste de leur sublime tenue throwback et rajeunir la police pour frôler la perfection.

30. Arizona Cardinals

Abbie Parr/Getty Images

Il y a du José Mourinho dans le maillot des Cardinals. Il était charmant, engageant et novateur à ses débuts. 15 ans plus tard, il est obsolète, pas en phase avec son époque ni avec le talent de ses joueurs. Le logo reste l’un des plus réussis de la NFL et rend le casque tout aussi chouette. Un masque rouge plutôt que gris le rendrait encore meilleur. Tout le reste en revanche, des affreux contours noirs aux inexplicables ombres blanches sous les aisselles, doit être incinéré. Que Larry Fitzgerald ait joué l’intégralité de sa carrière dans ce maillot est un crime contre l’humanité. Kyler Murray ne mérite pas pareil supplice.

Notre suggestion :

Ralph Freso/Getty Images

On se rapproche de quelque chose…

Les trop vieillots

29. Carolina Panthers

Bob Donnan/USA TODAY Sports

Les Panthers n’ont pas changé de maillot depuis les années 90 et ça se voit. Quand l’heure viendra pour eux de passer au XXIe siècle, il leur faudra enlever l’argenté de leur identité visuelle. Le noir, le blanc et le bleu sarcelle suffisent amplement à créer une combinaison géniale. Les rayures effilées sur le pantalon et celles qui se séparent sur le casque doivent aussi disparaître. 

Notre suggestion :

Streeter Lecka/Getty Images

Depuis le rachat de la franchise par David Tepper, les Panthers jouent plus souvent en pantalons noirs. Un pas dans la bonne direction.

28. Denver Broncos

Jack Dempsey/AP

Les Broncos n’ont pas changé de maillot depuis les années 90 et ça se voit. Depuis 1997 exactement, lorsqu’ils ont adopté le rayage et remplacé le bleu roi par le bleu marine. Une évolution créative à l’époque, à défaut d’être totalement esthétique, mais bien dépassée aujourd’hui. Ce maillot sera à jamais associé aux triomphes de John Elway et de la formidable défense de 2015. Il est désormais temps de changer.

Notre suggestion :

Justin Edmonds/Getty Images

Retour vers le futur. Ou plutôt le passé.

27. New York Giants

Brad Penner/AP

Les Giants jouent avec le même maillot depuis la saison 2000. Ils ont enfin laissé tomber les pantalons gris au profit de blancs qui mettent plus le haut en valeur. Ledit haut reste tout de même assez insipide. Le gris est en revanche toujours présent sur le masque et l’harmonie du casque en pâtit. Les lettres NY en minuscule sur la poitrine contribuent à ce résultat finalement pâle et discret, à l’opposé de la ville que les Giants représentent.

Notre suggestion :

Al Bello/Getty Images

Comme pour les Broncos, le maillot Color Rush des Giants devrait être leur tenue primaire. On enlève les lettres sur le torse, une version bleue, une version rouge et en avant Guingamp.

Les trop modernes

26. Tennessee Titans

Will Newton/Getty Images

On trouve plein de bonnes choses sur le maillot des Titans, mais qui ne vont pas forcément ensemble. Le logo est loin d’être le plus laid des 32 équipes de la ligue, les nuances de gris formant des épées sur les épaules sont d’un effet sympathique, la police est pour le moins originale… mais le tout manque de cohérence visuelle. L’effort de modernité souhaité en 2018 est louable. Il demande à être corrigé et simplifié.

Notre suggestion :

Getty Images

Il est finalement bien difficile de produire un maillot harmonieux avec quatre couleurs différentes. Les Titans y gagneraient à s’en débarrasser d’une, comme à l’époque des Oilers.

25. New York Jets

Jeff Zelevansky/Getty Images

Le passage à un vert plus lumineux sur le nouveau maillot était une bonne chose. L’abandon de l’emblématique casque blanc, associé à la franchise depuis ses débuts, une moins bonne. L’adoption du noir dans les contours et pour le masque est, elle, assez étrange compte tenu qu’il ne figure dans aucun des logos de la franchise. Le tout donne une version un peu plus réussie que le maillot des Cardinals. Le changement était le bienvenu, mais…

Notre suggestion :

Vincent Carchietta/USA TODAY Sports

…le précédent maillot était une bonne base sur laquelle s’appuyer. Il appelait une évolution, pas une révolution. 

24. Seattle Seahawks 

Kirby Lee/USA TODAY Sports

Le maillot des Seahawks est peut-être le plus sujet à controverse. On l’adore ou on le déteste. À choisir, on préférerait quand même ne pas se faire brûler les rétines par le vert Mondotek traversant nos écrans de télévision. Le gris estompe un peu l’éclat fluorescent mais rend le tout assez terne. S’il n’est pas au goût de tous, on accordera toutefois aux Seahawks d’avoir l’un des maillots les plus reconnaissables de la ligue. 

Notre suggestion :

Getty Images

Russell Wilson est d’accord avec nous.

Les médiocres

23. New England Patriots

David Silverman/New England Patriots

Le nouveau maillot des Patriots est une claire amélioration par rapport à celui qui était le leur pendant l’ère Tom Brady. La disparition des motifs argentés est juste, mais soulève la question suivante : pourquoi donc garder le casque argenté qui n’est plus assorti à rien, excepté le logo ?

Notre suggestion :

Jim Rogash/Getty Images

En parlant de logo, Pat the Patriot est sans doute le plus original et singulier qui soit, mais n’a plus vu le jour depuis 2012. Un jour, ce logo et la tenue qui lui fait honneur reviendront en haut de l’affiche, comme ils le méritent.

22. Jacksonville Jaguars

Scott Halleran/Getty Images

S’il s’agissait d’évaluer le précédent maillot des Jaguars, il n’y aurait pas eu assez de 32 places pour le classer au fond, tout au fond du faitout. En finir avec le casque mat et dégradé était une absolue priorité. Dito pour la disparition du doré, qui n’est désormais présent que sur leur logo. Passer de l’horreur à la médiocrité est notable, mais les compliments s’arrêtent ici. L’absence de contours autour des chiffres ne tire pas le potentiel de la fantastique combinaison de couleurs. Le maillot n’est pas laid, il est simplement fade.

Notre suggestion :

Al Bello/Getty Images

Plat du pied. Sécurité. Efficacité.

21. Kansas City Chiefs

Robert Deutsch/USA TODAY Sports

Les champions en titre arborent la même tenue depuis leur origine, lorsqu’ils étaient encore les Dallas Texans et jouaient en AFL. Bien qu’il n’apporte pas énormément, le tampon blanc, vierge de toute écriture sur le casque est distinctif. Passer du jaune au doré donnerait un peu plus de relief au maillot et nous ôterait cette impression que la franchise est sponsorisée par McDonald’s. Autrement, il n’y a pas grand-chose d’exceptionnel, ni de vraiment mauvais.

Notre suggestion :

Qu’ils aient le même maillot depuis 1959 ne nous aide pas beaucoup ici. Il est en revanche grand temps que que Kansas City emboîte le pas à Washington et se débarrasse de son sobriquet. On ne le répètera jamais assez : les injures, religions, couleurs de peau, tribus et ethnies ne sont pas des surnoms d’équipes sportives. 

20. Indianapolis Colts

Indianapolis Colts

Deux couleurs, sans fantaisie ni facétie. On ne peut pas faire plus simple que le maillot des Colts, qui n’a quasiment pas évolué depuis 1956. Il ne procure pas d’exaltation ni de dégoût. Il existe, tout simplement. Le changement de police pour les numéros est subtil, mais intéressant. Pour le reste, c’est du classique de classique.

Notre suggestion :

Jim McIsaac/Getty Images

Le casque bleu est peut-être de trop, mais les bandes sur les manches sont un must.

19. Cleveland Browns

Matt Starkey/Cleveland Browns

Au milieu des maillots, pour la plupart, épurés de la NFL, l’ancienne tunique des Browns renvoyait des faux airs de FC Chambly, avec les noms de la ville et de l’équipe inscrits un peu partout. La démarche audacieuse n’a pas fonctionné, à tel point que leur nouveau maillot est exactement celui qu’ils avaient avant 2015. Et il n’y a rien de mal à cela. 

Notre suggestion :

George Rose/Getty Images

Devoir composer avec le orange et le marron n’est pas facile pour créer un maillot très esthétique. Une solution serait le retour du masque blanc. On regrette par ailleurs la disparition du orange des jeux de maillots et de pantalons.

Les « peut mieux faire »

18. Cincinnati Bengals

Aaron Doster/USA TODAY Sports

Le fabuleux casque des Bengals est la principale raison de leur place dans le classement. La seule, en fait. Le reste de leur tenue aurait pu appartenir aux trois catégories précédentes à la fois, mais leur casque fait la différence. Il est fantaisiste sans tomber dans le ridicule. Un petit effort de sobriété sur le maillot et l’équilibre serait parfait.

Notre suggestion :

Andy Lyons/Getty Images

Oui, pour la sobriété. Oui, pour l’équilibre. Oui, pour le clin d’œil à l’origine du nom de l’équipe : le Zoo de Cincinnati, où vivaient à l’époque des tigres blancs.

17. Detroit Lions

Matt Rourke/AP

Sur le papier, le bleu hawaïen est on ne peut plus éloigné du Michigan et de Detroit. En pratique, les altérations apportées au maillot en 2017 ont apporté plus de liaison entre le bleu et l’argenté. Les lettres sur les manches sont accessoires, il reste un peu de travail sur la police des numéros, mais le tout fonctionne. 

Notre suggestion :

Kirthmon F. Dozier/Detroit Free Press

Il en faut peu pour être heureux.

16. Baltimore Ravens

Julio Cortez/AP

La combinaison de noir du violet des Ravens est harmonieuse à souhait et le doré donne un éclat certain, sans pour autant dominer. La police et les bandes sur les cuisses trahissent juste un petit défaut de modernité.

Notre suggestion :

Patrick Smith/Getty Images

Les corbeaux sont noirs.

15. Miami Dolphins

Mark Brown/Getty Images

Le problème avec le maillot des Dolphins est… le dauphin. Sur l’ancien logo, il était prêt à botter des fesses. Son petit frère a l’apparence bien trop docile. L’écriture sur le torse est un peut trop raffinée pour un maillot de football. Tout le reste, de la police des numéros à la combinaison de couleurs, est magnifique.

Notre suggestion :

Michael Reaves/Getty Images

Ce maillot serait beaucoup plus proche de la première place du classement.

14. Houston Texans

Justin Caterline/Getty Images

Il suffirait de pas grand-chose pour que le maillot des Texans passe d’intéressant à grandiose, comme retirer ce col en V pas nécessairement gracieux. Le logo est splendide, bien qu’il n’y ait pas beaucoup de fermes bovines à Houston. Mais après tout, il n’y a pas beaucoup plus de Vikings à Minneapolis.

Notre suggestion :

Michael Wyke/AP

En attendant le premier relooking de la franchise, les maillots Color Rush est sans aucun doute le meilleur.

Les places d’honneur

13. Philadelphia Eagles

Mitchell Leff/Getty Images

Le casque des Eagles n’a de supérieur ou égal que celui des Bengals. Il est original et reconnaissable, sans être dans l’excès. Le vert nuit se marie parfaitement au noir et on dit trois fois oui aux aigles sur les manches. Seule la police est un peu défaillante. 

Notre suggestion :

Getty Images

Ce maillot aurait mérité un Super Bowl.

12. Minnesota Vikings

Stephen Maturen/Getty Images

Les Vikings ont changé de maillot il y a sept ans, et cela fait sept ans qu’on se demande pourquoi les numéros à deux chiffres ont des polices dépareillées. Sans ça, il serait encore plus haut dans la liste. Encore un exemple du doré utilisé avec justesse et parcimonie.

Notre suggestion :

Hannah Foslien/Getty Images

Le retour du casque brillant et légèrement désassorti du maillot rendrait l’ensemble extraordinaire.

11. Buffalo Bills

Wesley Hitt/Getty Images

Les Bills ont un maillot qui correspond à leur ville et l’Ouest de l’état de New York : solide, simple et efficient. Trois couleurs, aucune fioriture, agréable à regarder et identifiable par tous. Les casques rouges sont au placards depuis 2011 et on espère qu’ils y resteront à jamais.

Notre suggestion :

Rich Barnes/USA TODAY Sports

Les bison rouge était le logo de la franchise entre 1962 et 1973, avant de réapparaître dans la rotation en 2005. Quand on a deux logos, on ne choisit pas le plus mauvais…

10. New Orleans Saints

Marcio José Sanchez/AP

Les Saints ont beau avoir échoué en playoffs ces dernières saisons, ils ont échoué avec style. La combinaison de couleur est juste propre. Le lys nous rappelle la ville et l’état qu’ils représentent sans avoir à puiser dans les couleurs tape-à-l’œil de Bourbon Street. Les Saints tirent absolument le maximum de leur identité visuelle.

Notre suggestion :

Kevin C. Cox/Getty Images

Notre suggestion :

On peut donner plus de place au doré si, et seulement si, il est une des couleurs principales.

Les historiques

9. Dallas Cowboys

Richard Rodriguez/Getty Images

Le seul petit défaut du maillot des Cowboys est la différence entre le bleu roi du maillot et le bleu nuit sur le casque. La nuance n’apporte pas énormément. Les succès passés de la franchise joue peut-être dans l’association du maillot à de bons souvenirs, mais sa singularité est indéniable. Les pantalons cyans sont ce qu’il se fait de mieux dans la ligue.

Notre suggestion :

Nous arrivons à un stade du classement ou les suggestions deviennent presque blasphématoires.

8. Green Bay Packers

Jeff Hanisch/USA TODAY Sports

Les modes passent, les tendances passent, les pandémies passent. La fondamentale simplicité du maillot des Packers reste, et cela pour le mieux. Ils ont la parfaite palette de couleurs automnales pour un sport d’automne. Dès lors que Green Bay se met à gagner, on se remémore aisément les prouesses de Bart Starr, Brett Favre et autres Reggie White. Simplement grâce au maillot.

Notre suggestion :

Une légère réduction des numéros sur l’épaule, c’est tout.

7. San Francisco 49ers

Lachlan Cunningham/Getty Images

Les modes passent, les tendances passent, les pandémie passent. La fondamentale simplicité du maillot des 49ers reste, et cela pour le mieux. Ils ont la parfaite palette de couleurs automnales pour un sport d’automne. Dès lors que San Francisco se met à gagner, on se remémore aisément les prouesses de Joe Montana, Jerry Rice et autres Steve Young. Simplement grâce au maillot.

Notre suggestion :

La prison à perpétuité pour celui ou celle qui touche à ce maillot.

6. Chicago Bears

Jonathan Daniel/Getty Images

Les modes passent, les tendances passent, les… Non, on s’arrête là. Cela dit, le thème de la simplicité est également valable pour le maillot des Bears. Le orange est minimal, il n’y a pas d’empreinte de pas ou croc de grizzly, rien de superflu. Juste un C sur le casque qui rappelle la cité. La police et les triples bandes sur les manches sont identifiables parmi 1000. Voilà un maillot old-school qui n’a absolument rien de vieux.

Notre suggestion :

Charles Rex Arbogast/AP

On prend les chaussettes du maillot du centenaire, toutes les chaussettes, rien que les chaussettes.

5. Las Vegas Raiders

Ben Margot/AP

Merci à Mark Davis de ne pas avoir accompagner le changement de ville par un changement de nom, de logo et de couleurs. Elles sont tellement iconiques qu’aucune autre équipe de sport nord-américain pourrait ne serait-ce qu’envisager de les adopter. 

Notre suggestion :

Ne rien changer, absolument rien.

4. Pittsburgh Steelers

Joe Sargent/Getty Images

Le casque et le maillot des Steelers rendent hommage aux racines ouvrières de la ville. Une référence qui leur vaut un petit avantage par rapport aux Raiders. Fun fact : le logo n’apparaît que d’un côté du casque parce que les propriétaires voulaient voir ce que cela donnait avant de le plastronner de part et d’autre. C’était en 1963. L’essai était concluant, mais le logo unique est resté.

Notre suggestion :

Quand on parvient à donner un caractère viril et menaçant au jaune canari, on ne bouge plus.

Les nouveautés réussies

3. Tampa Bay Buccaneers

Matt May/Tampa Bay Buccaneers

Deux choses vont en faveur des Bucs ici. Premièrement, ce nouveau maillot est une remise au goût du jour de celui avec lequel ils ont remporté le Super Bowl en 2002. Deuxièmement, ils ne soumettent plus à regarder leurs effroyables numéros de radio-réveil. Avec leur ancienne tenue, ils auraient accompagner les Falcons en bas de ce classement. Le glow-up vestimentaire est l’équivalent de passer de Jameis Winston au plus grand quarterback de tous les temps. Oh wait…

Notre suggestion :

J.Meric/Getty Images

Ramener les maillots Creamsicle eut été orgasmique.

2. Washington Football Team

Washington Football Team

Ce n’était donc pas si compliqué. On se débarrasse de l’épithète raciste, on enlève le logo caricatural, on garde les couleurs emblématiques et bingo ! Le nom de la ville écrit sur la poitrine sans dénaturer le maillot, le numéro sur le casque, la classe tout simplement.

Notre suggestion :

Le nom de l’équipe est temporaire, mais le résultat est tel que Dan Snyder devrait sérieusement considérer garder cette identité au-delà de l’année 2020. Dan Snyder et bonne décision ? Oui, on sait…

La perfection

1. Los Angeles Chargers

Los Angeles Chargers

Nous avons commencé cette liste avec les Falcons, qui avaient l’un des maillots les plus laids de la ligue et ont fait pire avec le nouveau. On la conclut avec les Chargers qui avaient déjà l’une des plus belles tenues de la NFL et ont désormais l’incontestable référence stylistique du sport nord-américain. On ne peut pas faire mieux. Il nous a même été impossible d’en ressortir un seul, tant le nouveau jeu de maillots, dans son ensemble, tutoie les sommets de l’élégance et de l’originalité. Les éclairs sont plus affirmés, la police plus épaisse et le numéro sur la casque est une référence aux débuts de la franchise en 1960. Les Chargers ont peut-être plus de combinaisons de maillots que de supporters, mais personne ne viendra charrier leur apparence.

Notre suggestion :

Rien à redire. Fantastique, bravo.

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :