Cyclisme Omnisport

TDF 2020 – La course au maillot vert : Sagan sans concurrence ?

Ce samedi 29 août commence la 107e édition du Tour de France. Si le duel annoncé entre les armadas Ineos et Jumbo-Visma attirent toute l’attention de la planète cyclisme, d’autres coureurs moins intéressés par le classement général vont tout de même se distinguer. C’est le cas dans la lutte pour le classement par points.

Un super favori : Peter Sagan

Vainqueur sept fois du classement par points lors de ses huit participations au Tour de France, difficile de ne pas mettre le Slovaque Peter Sagan en tant que grand favori du maillot vert. Celui qui a battu l’année dernière le record de victoires d’Erik Zabel a à coeur de continuer sur sa lancée avant d’aller découvrir le Tour d’Italie. Sa régularité et sa capacité à passer les petites bosses ont fait de lui un coureur intouchable dans la course au classement par points. La seule fois où il n’a pas remporté le maillot vert, c’est lorsqu’il a été exclu après un geste illégal sur le sprinteur Mark Cavendish. C’est alors Michael Matthews qui l’avait remporté. Ce dernier n’a pas été sélectionné par son équipe pour cette Grande Boucle.

Des outsiders aux caractéristiques différentes

Victime d’une grave chute qui l’avait contraint à l’abandon sur les routes du Tour de France 2019, l’outsider principal de Sagan se nomme Wout Van aert. Dans une équipe moins centrée sur le classement général, il pourrait facilement faire office de co-favori avec Peter Sagan. Le coureur de la Jumbo-Visma est dans une forme étincelante après notamment ses victoires sur Strade-Bianche et Milan-San Remo. Il présente comme Peter Sagan une belle pointe de vitesse et sait passer les côtes. Cependant, son rôle d’équipier de Primoz Roglic et Tom Dumoulin devrait le contraindre à faire une croix sur cette ambition personnelle. Le Belge a récemment déclaré  » J’ai fait de très beaux résultats jusque maintenant. Je suis donc très motivé à l’idée d’aider mes équipiers, comme je l’ai fait sur le Dauphiné. Évidemment, si j’ai la chance, l’opportunité, d’aller chercher un succès personnel, je foncerai… mais non, je ne roulerai pas pour le maillot vert. Ce classement-là, c’est un vrai boulot au quotidien avec l’obligation de participer aux sprints intermédiaires pour prendre le plus de points possibles. Le maillot vert, ce ne sera donc pas pour cette année mais ce sera un but dans le futur, oui” (propos recueillis par nos confères de RTBF.be). Van aert devrait donc (officiellement) rester sage cette année dans la chasse aux points. Il faudra toutefois compter sur lui lors d’arrivées convenant à son profil de sprinteur-puncheur.

Wout Van Aert, maillot vert lors du Critérium du Dauphiné 2019. (Photo : Belga)

Caleb Ewan est aussi l’un des outsiders à ce maillot vert. Vainqueur l’an dernier de trois étapes pour sa première participation à la Grande Boucle, il fait parti des rares purs sprinteurs à avoir choisi de venir sur un Tour de France offrant peu de sprints massifs aux coureurs les plus rapides du peloton. Cette faible concurrence peut lui permettre d’engranger plus facilement des points lors des arrivées sur le plat et sprints intermédiaires. Il pourra également compter sur une équipe sans grand leader pour le classement général qui sera propice à l’aider dans la conquête de ce maillot.

L’Italien Matteo Trentin est également un candidat au classement par points. Triple vainqueur d’étapes, l’ex-champion d’Europe pourrait tirer profit d’un parcours allant à merveille avec ses qualités.

A ne pas sous-estimer…

D’autres coureurs se mêleront à la lutte pour le classement par points, même si nous avons du mal à les imaginer en vert à Paris : Sam Bennett, Giacomo Nizzolo, Cees Bol, Elia Viviani, Sonny Colbreli ou encore Bryan Coquard. Et pourquoi pas Julian Alaphilippe, que l’on devrait retrouver bien classé dans de nombreuses arrivées d’étapes qui correspondent à son profil très complet ?

Nouvelle édition du Tour de France 2020 et nouvelle bataille entre les fusées du peloton pour le maillot vert. La dictature Peter Sagan va t-elle continuer ou un nouveau lauréat va pointer le bout de son nez ? Réponse dans quelques semaines à la fin de cette 107e édition du Tour de France qui débute dans cinq petits jours.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :