Autres championnats Foot

Le FK Bodø/Glimt, bientôt champion de Norvège pour la première fois ?

Il y a deux jours, le dimanche 30 août 2020, le club de Bodø/Glimt a battu Sarpsborg 08 sur le score de 0-3. Le danois Philip Zinckernagel a inscrit un doublé, le troisième de la saison et permet à l’actuel leader de l’Eliteserien de maintenir son cap. Celui d’être en tête du championnat avec dix points d’avance sur Molde, qui a disputé un match supplémentaire. Il reste quatorze rencontres et le FK Bodø/Glimt est bien parti pour devenir champion de Norvège, une première dans leur histoire. Mais alors qui en sont les principaux artisans ?

Le football norvégien vit une belle épopée depuis le début de saison 2020 de l’Eliteserien. Le club de la ville de Bodø, une petite ville de 50 000 habitants, est actuellement leader de son championnat. Une belle histoire pour un club qui n’a jamais connu la gloire. Outre une deuxième place en 1977, 1993, 2003 et tout récemment en 2019, Bodø/Glimt ne fait pas partie des meilleurs clubs du pays. De plus, si l’on regarde son historique depuis le début des années 2000, le club a connu trois relégations, et donc si l’on occulte une belle quatrième place en 2008, l’histoire récente n’est pas de toute beauté.

Seulement voilà, un homme a pris les clés de l’équipe première en janvier 2018 et depuis, le club et ses fans vivent un rêve éveillé. Cet homme s’appelle Kjetil Knutsen. C’est un entraîneur norvégien de 51 ans qui n’a pas une très grande réputation dans son pays, mais qui a su progressé depuis ses débuts en 1996 dans les divisions inférieures norvégiennes.

En arrivant, Knutsen a fait venir un jeune danois : Philip Zinckernagel. A l’époque il venait de son pays natal et avait 23 ans. Aujourd’hui, il fait partie des tous meilleurs joueurs de son championnat. Arrivé en tant qu’inconnu, il attise les curiosités de pas mal d’observateurs. Comment lui et son entraîneur, ont fait du FK Bodø/Glimt, le club le plus attrayant de Norvège ?

Zinckernagel et son entraîneur Kjetil Knutsen, une alchimie évidente. (Crédits : an.no)

Kjetil Knutsen, le cerveau

Aujourd’hui, il est l’entraîneur dont tout le monde parle en Norvège. Mais il y a quelques années, il était quasi-inconnu. Il commence à Hovding en 1996, un club amateur, et y reste jusqu’en 2004. C’est l’année où il découvre le haut-niveau norvégien puisqu’il intègre le staff U18 du SK Brann, club de première division et deux fois champion de Norvège à ce moment-là. C’est durant ce parcours qu’il parfait ses connaissances footballistiques et affine sa vision du football. Knutsen est né à Arna, qui fait partie de la ville de Bergen, là où évolue le SK Brann. On comprend son lien avec Brann, mais c’est aussi pourquoi en 2009, il prend en main le club de Fyllingen qui évolue alors en deuxième division et qui est l’autre club de Bergen. Il ne parvient pas à faire remonter le club en D1 et Åsane, club lui aussi participant de D2, vient le chercher en 2013.

Cela va constituer sa première belle expérience dans un club. Kjetil Knutsen parvient à faire remonter Åsane en D1 dès sa deuxième saison, une première depuis 2001. Il parvient à stabiliser le club au sein du milieu de tableau de l’Eliteserien. Puis vient ce qui change tout. En 2017, il est nommé adjoint au FK Bodø/Glimt, alors tout juste relégué. C’est alors que débute le conte de fée. Bodø remonte directement en D1 et Knutsen est promu en tant que numéro un. Il peut alors mettre en place son projet.

La première saison est poussive et difficile malgré quelques joueurs prometteurs. Le centre de formation est bon, et la cellule de recrutement est également efficace. L’alliage prend forme et l’équipe en bénéficie dès la saison 2019. Bodø confirme de façon spectaculaire en terminant le championnat à la deuxième place à quatorze points de Molde. Cependant, c’est une surprise pour tous les observateurs du championnat. Personne s’attendait à une telle réussite. Le jeune Håkon Evjen symbolise parfaitement ce succès. Né en 2000, Evjen effectue une très belle saison et s’envole à l’AZ Alkmaar en janvier 2020.

Kjetil Knutsen est un entraîneur qui incarne parfaitement le football moderne, et prouve que le football norvégien va bien depuis quelques années. (Crédits : nettavisen.no)

Cette saison, Bodø/Glimt continue sur sa lancée et écrase tout sur son passage. Kjetil Knutsen a mis en place un 4-3-3 très offensif dans lequel ses joueurs s’épanouissent totalement. Il a su constituer une équipe très fine techniquement où les joueurs prometteurs ne manquent pas. Knutsen prône la possession, un système où se multiplient les attaques placées alternant des rythmes plus ou moins élevés. De plus, son équipe se projette dès qu’elle le peut, n’hésitant pas à utiliser le contre-pressing. Aucun entraîneur dans l’histoire de Bodø, après avoir disputé au minimum trente matchs, n’avait atteint 46% de victoires en Eliteserien.En somme, le projet sportif de Knutsen est parfaitement huilé et cela se ressent à tous les niveaux. Espérons que cela puisse durer le plus longtemps possible pour le club de Bodø…

Philip Zinckernagel, le maître à jouer de son équipe

Lui était encore plus méconnu lorsqu’il a débarqué à Bodø en mars 2018. Depuis, Philip Zinckernagel ne cesse de progresser, mais surtout, de se faire connaître ! Formé au FC Copenhague jusqu’à l’âge de 17 ans, il part au FC Nordsjælland et y reste deux saisons jusqu’en 2013, mais ne parvient pas à s’y faire une place. Il part libre au HB Køge en deuxième division danoise et y joue deux saisons sans convaincre réellement. Il part de nouveau libre et reste en D2 danoise puisqu’il atterrit au FC Helsingør. Il progresse et au bout d’une année, le Sønderjysk Elitesport Fodbold – qui vient de terminer la saison 2015-2016 à la deuxième place de la Superliga -, débourse 40 000€ pour s’attacher les services du milieu offensif danois de 22 ans.

En deux saisons, Zinckernagel s’impose en tant que titulaire dans une équipe de D1 danoise, mais n’attire pas l’œil des meilleurs clubs du pays. Il décide alors de répondre à l’intérêt d’un club norvégien fraîchement promu : le FK Bodø/Glimt qui dépense 200 000€. Dès sa première saison, le danois répond présent. Il fait partie des meilleurs joueurs de son équipe, est le dépositaire du jeu et en plus, il devient un joueur qui répond statistiquement. En 2018, en 24 rencontres de D1, c’est 6 buts et 2 passes décisives. En 2019, en 30 matchs, c’est 6 buts et 7 passes décisives. Et enfin, cette saison, il explose littéralement. En 15 matchs, il a déjà inscrit 11 buts et délivré 13 passes décisives. Un double-double qui n’a pas dû arriver souvent en Eliteserien

Philip Zinckernagel effectue une saison 2020 extraordinaire… (Crédits : tv2.no)

Comment le définir ? Philip Zinckernagel est un droitier sachant jouer à chaque poste offensif, mais qui est utilisé principalement par son entraîneur au poste d’ailier droit. Il est très technique, bon dribbleur et bon passeur. Il est aussi un bon finisseur d’une très bonne frappe de balle. De plus, il est complet physiquement.

Nous avons présenté aujourd’hui une partie du succès du FK Bodø/Glimt et le club étant en tour preliminaire de l’Europa League, affrontant peut-être bientôt le grand Milan, méritera prochainement, un nouvel article de notre part. D’ici là, espérons que la très belle aventure, que vit cette petite ville du nord de la Norvège, se poursuive et continue de nous faire rêver !

(Crédits photo de couverture : sieukeo.com)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :