A l'affiche

NHL – Win or Lose : comment remporter un match 7 en Séries ?

Ne soyez pas surpris. Pas en cette année 2020 où définitivement, rien ne se déroule normalement. Les Séries éliminatoires 2020 en NHL n’échappent pas à la règle. Alors que les fans de hockey ont les yeux rivés sur les demi-finales de Conférences, le scénario prend une tournure tout à fait surprenante. Seul Tampa Bay est pour le moment qualifié après sa victoire sur les Bruins de Boston (4-1). Les autres séries ? Elles se décideront toutes lors d’un match 7. Plus surprenant encore, trois équipes se sont vu remontées une avance de 3-1. Pourquoi tant de revirement de situation ? Quels sont éléments déterminant pour une victoire en match 7 ? Qui a l’avantage pour les rencontres à venir ? Le CCS vous installe dans les coulisses d’un match décisif en hockey sur glace.

Les bulles responsables de ces matchs 7 ?

Les Islanders de New-York ont mené 3-1 dans leur série contre les Flyers, même situation pour les Stars de Dallas face à Colorado et les Golden Knights de Las Vegas contre Vancouver. Aujourd’hui, toutes ces franchises se retrouvent à disputer un match 7 pour accéder aux Finales de Conférence, Est comme Ouest. Rien n’est prévisible cette année, même le hockey confirme cette tendance. Depuis le retour du système des Divisions et des Conférences en 2014 pour les Séries éliminatoires, c’est seulement la seconde fois que trois demi-finales de conférence vont être déterminées par un match 7.

Alors comment expliquer que cette édition 2020 soit propice à ce genre de situation ? Bien évidemment, la raison la plus évidente est le format inédit de ces Séries. En temps normal, les matchs se déroulent dans les patinoires des équipes où l’avantage du terrain revient à la tête de série la plus haute. Ainsi, les franchises évoluant à domicile possèdent un avantage loin d’être négligeable : leur public. Point commun à tous les sports, le soutien des fans peut littéralement faire basculer une rencontre, une série, un destin. Un constat encore plus juste lorsqu’il s’agit d’un match décisif. Selon les statistiques officielles de la Ligue : seulement 73 équipes ont remporté un match 7 à l’extérieur sur les 177 disputés depuis l’instauration des séries au meilleur des sept matchs en 1939. Soit un pourcentage de victoire de 58,75% pour les équipes disputant ce dernier match à domicile.

Cette année, Covid-19 oblige, la NHL a organisé les Séries dans des bulles (Edmonton & Toronto) sans public. Comme en NBA, cette nouvelle donne bouleverse certaines séries, comme c’est le cas pour nos trois affiches étudiées dans cet article. Les équipes qui ont mené 3-1 auraient, dans des Playoffs au format habituel, eu l’occasion de terminer à domicile. Si pour les Isles ou les Stars, leurs patinoires ne sont pas réputées comme les plus bruyantes de la Ligue, dans le cas de Vegas c’est tout autre chose. La T-Mobile Arena revient souvent sur le podium des patinoires dans lesquelles il est le plus difficile de jouer. En menant 3-1, les Knights auraient peut-être pu terrasser les Canucks. Mais voilà, ce ne sont que des hypothèses qui ne se vérifieront jamais. Toutes les équipes sont logées à la même enseigne et c’est peut-être ça qui donne tout son charme à ces Séries 2020.

Pour le plaisir, voici quelques images de patinoire en fusion :

L’expérience au cœur de ces matchs décisifs

Sur les rencontres à venir, l’expérience risque d’être un atout non négligeable. Par leur particularité et leur singularité, ces matchs ne s’abordent pas de la même manière que les autres. C’est pour cela que l’expérience joue beaucoup dans ces rencontres.

Malgré le retour des Canucks dans la série, les Golden Knights ont déjà connu cette situation la saison dernière. Au premier tour, alors qu’ils menaient 3/1 face aux Sharks, ils ont finalement perdu les trois matchs suivants. Une véritable désillusion pour la franchise qui va tenter de ne pas revivre la même situation. Ils peuvent se rassurer en se rappelant que leur nouvel entraîneur, Peter DeBoer a l’habitude des matchs 7. La saison dernière avec les Sharks, il avait remporté deux séries au terme d’un match 7 contre les Golden Knights et contre l’Avalanche du Colorado. Cette expérience devrait lui permettre de préparer au mieux ses troupes pour ce match à haute intensité. Avant de remporter un match 7, une équipe passe souvent par plusieurs échecs. Dans le cas des Stars et de l’Avalanche, c’est cette expérience qui devrait jouer, les deux équipes ayant chacune perdu leur dernier match 7 lors des dernières séries. Elles chercheront probablement à conjurer le sort et ainsi se qualifier pour le tour suivant.

L’expérience est certes essentielle dans ce genre de match mais elle n’est pas gage de réussite. L’insouciance peut parfois servir dans cette situation. Les jeunes joueurs des Canucks montrent depuis le début des séries qu’ils n’ont pas peur de se frotter aux autres équipes. Alors qu’ils étaient menés dans cette série, ils ont réussi à revenir face à une équipe plus expérimentée. S’ils ne changent pas leur approche, en considérant ce match comme un autre, ils pourraient créer la surprise. Les Hurricanes avaient ainsi surpris les Capitals la saison dernière malgré l’expérience des tenants du titre. L’autre facteur important dans ce genre de match est le leadership d’un joueur. Certains joueurs ont ce don d’être des catalyseurs pour leurs coéquipiers. Une mise en échec, un revirement, une série d’arrêts ou un but peuvent libérer une équipe de cette pression. Encore une fois des joueurs comme Ryan Reaves ou Fleury peuvent clairement inverser la tendance dans ce genre de match. Dans un match 7, tous les moyens sont bons pour déstabiliser l’adversaire, le faire sortir de son match. Cette fois-ci l’expérience joue un rôle primordial face à l’insouciance d’une jeune équipe.

Flyers, Avs, Canucks… L’avantage du momentum !

Expérience ou insouciance, qui l’emportera ? Difficile à dire tant le contexte est particulier et inédit. L’absence de public rend encore plus indécis les analystes qui cherchent à identifier des vainqueurs potentiels à ces séries. Sans l’avantage du terrain, un point essentiel se dégage pour appréhender ces matchs 7 : le momentum ou la dynamique, à votre guise.

Vegas, New-York, Dallas… Toutes ces franchises ont dominé le début des séries pour mener 3-1, parfois en toute logique, parfois à la surprise générale. Mais voilà, ces équipes n’ont pas réussi à conclure, laissant leurs adversaires revenir à 3-2 puis à 3-3, pour finalement devoir tout jouer sur une seule rencontre. Dans ces matchs, différentes tendances se dégagent : les Avs semblent vraiment supérieurs aux Stars dans le jeu, les Canucks doivent leur salut en grande partie aux performances de Thatcher Demko, et les Flyers eux, ont remporté leurs derniers matchs uniquement en prolongation laissant transparaître certaines limites… Des situations différentes pour ces franchises, mais dans tous les cas, ce sont bien elles qui arrivent avec la meilleure dynamique. A l’inverse, Knights, Isles et Stars vont être sous-pression. Il suffit de voir les séries s’étant terminées au terme d’un match 7 la saison précédente. Sur les six séries en question, quatre ont été remportées par la franchise qui a remporté le match 6. La dynamique est clairement un atout dans ces matchs serrés. De même, il n’est pas impossible de voir les équipes se départager en prolongation. En regardant une nouvelle fois les séries de la saison dernière, trois séries en sept matchs se sont terminées en prolongation. Sans contestation possible, le mental est déterminant pour ce genre de match.

Attention tout de même, la dynamique n’est pas une règle fiable à 100%. L’histoire donne l’avantage aux équipes qui ont mené 3-1. Selon les statistiques officielles de la ligue, les équipes se sont retrouvées à 301 reprises en situation de 3-1. Seulement 29 équipes menées ont validé leur retour. Ainsi, la stat est édifiante : plus de 90% des équipes menant 3-1 ont remporté leur série. Vous voyez bien que, cette année en particulier, le visage des vainqueurs est difficile à dessiner…

En prenant en compte les différents éléments analysés dans cet article, voici un petit tour d’horizon des chances des équipes pour les matchs 7 à venir :

  • Avs – 70% de chances de qualification : Colorado a tardé à mettre la machine en marche, se laissant surprendre par l’expérience des Stars sur le début de la série. Aujourd’hui, après deux victoires consécutives, Colorado affiche un niveau de jeu supérieur à Dallas.
  • Canucks – 50% de chances de qualification : Il faut l’avouer, tout dépend de la forme de Demko. On avait dit de lui qu’il ne réussirait jamais à réitérer la performance du match 5 et il a fait mieux. Va-t-il continuer ? Fleury aussi aura un rôle déterminant dans la Série. Et surtout, le traumatisme subit l’année dernière hante-t-il encore les Knights ?
  • Flyers – 25% de chances de qualification : Que des victoires en prolongations, des stats et un jeu décevant… Malgré un momentum à leur avantage, difficile de placer les Flyers en favoris pour cette rencontre. Mais voilà, si Hart enfile sa cape de super-héro ou si le match part en prolongation… Ils auront leur mot à dire !

Et voici le programme de ces matchs 7 !!!

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: