Café Crème Sport

Roma FC, Piemonte Calcio : quand Konami mange le football italien par grandes bouchées.

Le 27 août dernier, l’AS Rome annonçait sur ses réseaux son partenariat en exclusivité avec l’éditeur de jeux vidéo japonais Konami pour son nouvel opus eFootball PES 21. Après la Serie B et la Juventus de Turin, c’est donc au tour du club de la louve de disparaître des licences EA Sports au profit de Konami; accueillons avec joie le ROMA FC !

Le second contrat d’exclusivité pour Konami, qui en appellera très certainement d’autres

Après la Juventus Turin en 2019 (pour FIFA 20) c’est donc l’AS Rome, 5ème de Serie A et club mythique italien qui quittera la saga FIFA dès FIFA 21. Le club de la capitale italienne aura un nom, un logo et des maillots modélisés par EA Sports mais le nom réel des joueurs et leurs visages seront conservés.

On ne connaît malheureusement pas les montants exacts qui accompagnent les contrats d’exclusivité Konami mais on les imagine bien importants ; ces partenariats de renom en appelleront-ils d’autres ? Malheureusement oui, très certainement et il semble que l’Italie soit un terrain de chasse privilégié.

Qui seront les prochains ? La Serie A peut-elle se retrouver en exclusivité sur eFootball PES ? C’est en tout cas ce qui semble être en train de se dessiner ; l’exclusivité pour la Juventus et l’AS Rome ressemble de plus en plus à un motif futur pour faire plier l’ensemble de la ligue. Le temps et les négociations en attesteront, ou pas.

eFootball PES 2021 sortira le 15 septembre prochain. (source : geekgeneration.fr)

Des contrats d’exclusivité avec Konami, est-ce bien sérieux commercialement ?

Konami a signé plusieurs contrats de licence de renom ces dernières années tels que le FC Bayern Munich, le FC Barcelone, Manchester United ou encore Boca Juniors mais des contrats d’exclusivité ; cela n’était pas encore devenu monnaie courante.

Quelle est la stratégie commerciale derrière ces contrats d’exclusivité ? Etouffer la concurrence d’EA Sports sur certains marchés ? Un supporter de l’AS Rome va-t-il réellement revoir ses préférences d’achat ou simplement se résoudre à faire avec un Roma FC bien triste ? En tout cas, comme on a pu le voir avec le Piemonte Calcio, EA Sports ne semble pas enclin à faire des efforts pour les clubs qui quittent le navire FIFA ; le logo et les maillots modélisés pour le Piemonte Calcio étaient absolument horribles et il en sera bien sûr de même pour le Roma FC. Les supporters de la Roma en ont bien conscience et ont déjà fait part de leur désarroi sur les réseaux sociaux du club.

De son côté, Giorgio Brambilla, directeur commercial du club giallorosso se réjouit déjà de ce partenariat qui « apportera une série d’expériences interactives, facilitera l’innovation et la participation des passionnés giallorossi à travers le monde entier », rien de réellement concret, à suivre donc.

Au-delà de l’aspect pûrement financier qui consiste à encaisser de grosses sommes d’argent lors d’un contrat d’exclusivité avec Konami, qu’en est-il de l’image de marque et de la visibilité de clubs comme la Juventus ou l’AS Rome lorsqu’ils disparaissent des radars FIFA ? Quand on sait qu’en première semaine de sortie Konami a vendu 38.000 exemplaires de son PES 2020 alors que FIFA en a vendu 780.000, soit plus de 20 fois plus !

Qu’en est-il du recrutement de nouveaux fans à travers le jeu ? Un enfant qui débute à FIFA va-t-il réellement se tourner vers le Piemonte Calcio ou le Roma FC ?

Faire disparaître l’identité visuelle de son club du jeu de football le plus vendu au monde, est-ce bien raisonnable financièrement et à long-terme ? Le doute est plus que permis.

Exit mobile version