Foot Ligue 1

Les pépites de Ligue 1, club par club (4/4)

Chaleurs d’août, incertitudes sur les diffusions, recrutements pas encore bouclés.. la saison de Ligue 1 reprend, et, comme à chaque fois, les jeunes joueurs viennent combler les manques de l’effectif. 43 joueurs nés en 2000 ou après étaient alignés sur les 7 matchs de la première journée, bel étendard pour la Ligue des Talents. L’occasion de faire un tour de France et de choisir, club par club, un joueur né en 2001 ou après (U20) qui peut exploser cette saison. Dernier épisode, de Paris à Strasbourg.

Retrouvez l’épisode 1, l’épisode 2 et l’épisode 3.

Avant-propos : Cette série a déjà vu le jour l’an dernier. Sur les 20 joueurs présentés, 9 peuvent être considérés comme des réussites, 2 ont été sélectionnés avec les espoirs (Camavinga et Aït-Nouri). Ces deux-là ne seront donc pas présentés cette année, puisque trop « connus » aux yeux du grand public. On remercie aussi grandement le Formation FC, qui a gentiment accepté de prendre part à cette série d’articles.

Paris : Arnaud Kalimuendo, être le sauveur de la génération 2002

(Crédits : PSG)

Alors oui, il reste aussi Kays Ruiz et Timothée Pembélé, mais l’attaquant parisien a toutes ses chances cette saison. L’an dernier, le natif de Suresnes compilait 25 matchs, 30 buts, dont 5 buts en 6 matchs à la Coupe Du Monde U17. Les départs de Cavani et Choupo-Moting lui ouvrent la porte à l’équipe première, et ce même si une recrue venait à débarquer dans la capitale. Avec son sens du placement, sa finition et ses courses dans la surface, le parisien se trouve toujours dans la bonne position afin de marquer. Son coach en équipe de france U18, Jean-Claude Giuntini, aime particulièrement « son gros volume, sa participation au jeu et ses appels ». Titi parisien, trou dans l’effectif et super attaquant, que demander de plus ? D’autant que le PSG lui a fait confiance lors de ses matchs amicaux cet été …

Pourquoi c’est peut-être le bon moment ? Parce qu’il faut laver les affronts Kouassi/Aouchiche, et que Kalimuendo peut parfaitement remplir ce rôle.

Reims : El-Bilal Touré, objectif Europe

9 matchs, 4 buts en Ligue 1, à 18 ans. (Crédits : Talenti Calciatori)

Petite sensation de l’hiver dernier, le rémois El Bilal Touré est déjà un membre important de l’effectif de David Guion. Le buteur Malien, arrivé en Janvier dernier, n’a pas mis longtemps à faire son trou. D’abord installé avec la réserve, son talent saute aux yeux et ne peut rester cantonné à la N2. Le champion d’Afrique U20 a confiance en lui : pour sa première titularisation, il demande à Yunis Abdelhamid, le capitaine, de tirer le pénalty. Transformé. Premier but en Ligue 1, et une impression visuelle de confiance, de calme, de sérénité. Sur le terrain, il créé des espaces pour les autres par ses déplacement et ses remises, ou les avale lui même dans la profondeur. A l’aise techniquement, ses contrôles sont toujours orientés vers le but, son objectif final. Physiquement à l’aise dans les duels, le jeune Malien a tout pour briller en Ligue 1, et c’est tout ce qu’on lui souhaite. Et l’on rêve aussi de le voir associer à Nathanaël Mbuku (2002), autre senstion rémoise.

Pourquoi c’est peut-être le bon moment ? Ses coéquipiers sont unanimes : le talent de ce joueur est immense. Entre Ligue 1 et Europa League, la fenêtre d’exposition va être énorme.

Rennes : Brandon Soppy, dores et déjà installé ?

Des débuts en Ligue 1 réussis, avec un nul et une victoire, aux côtés(de son ami Eduardo Camavinga. Crédits : Ligue 1)

L’an dernier, on présentait évidemment Eduardo Camavinga, qui était déjà installé à Rennes et reconnu en Ligue 1. En ce début de saison, c’est son ami Brandon Soppy qui trouve ses marques au sein de la défense Rennaise. Et de quelle manière ! Ses premiers matchs ont impressionnés tous les observateurs, au point de déjà se poser la question de son utilisation dans l’effectif Rennais. Né en 2002, Soppy est un défenseur, tantôt central, tantôt latéral droit, qui brille par sa force dans les duels. Très, très rapide, le joueur aux plus de 30 sélections des U16 aux U18 francais est aussi un excellent passeur. Que ce soit en défense centrale, ou sa relance permet souvent de gagner des mètres et casser des lignes, ou en latéral, ou sa vitesse et sa percussion lui permettent de délivrer d’excellent centres. En plus de ça, le Rennais possède un excellent placement défensif, ou son orientation du corps force toujours son attaquant à s’excentrer du but.

Pourquoi c’est peut-être le bon moment ? Le Rennais possède une vraie polyvalence. De quoi supplanter la concurrence, que ce soit à droite ou en défense centrale. Avec la multitude de compétitions à jouer pour le Stade Rennais, le jeune français doit pouvoir gratter du temps de jeu.

Saint-Etienne : Adil Aouchiche, l’attraction

L’an dernier, au PSG, Adil est devenu le plus jeune joueur de l’histoire du club a débuter un match de Ligue 1.(Crédits : Foot Mercato)

L’un des transferts les plus médiatisés de l’été, assurément. Adil Aouchiche, très grand espoir Parisien, qui s’envole pour l’ASSE, alors qu’il est courtisé aux quatre coins de l’Europe. Très bonne pioche pour les verts, qui récupèrent un jeune joueur, grandement talentueux et résolument créatif. Petite sensation des matchs amicaux, ou son empreinte dans le jeu se complète a ses buts marqués. Le titi parisien est un milieu créatif, offensif même. Très à l’aise des deux pieds, excellant dans le dribble comme dans la passe, il est un véritable occupant d’espaces. En jouant entre les lignes pour avoir le temps de les casser facilement par la suite, le néo-stéphanois est un danger permanent. Il distille les ballons, oriente le jeu, mais est tout aussi important à la récupération, en s’impliquant défensivement, lui qui n’est pas effrayé d’avaler les kilomètres. Une arme offensive dont Claude Puel peut s’avérer heureux de posséder.

L’avis du Formation FC : Une grosse opération menée par l’AS Saint-Etienne qui n’a pas hésité à lui verser une sacrée prime pour le convaincre de rejoindre le Forez. Si le risque financier est là, Aouchiche semble déjà calibré pour résister à ce genre de pression. Dans ses prises de parole, on sent que son choix est mûri et qu’un entraîneur comme Claude Puel pourra l’aider à grandir. On parle d’un jeune joueur qui a été lancé l’an dernier à Metz à seulement 17 ans et quelques jours. Dans ce projet stéphanois qui se réoriente nettement vers les jeunes (Camara, Fofana, Krasso, Neyou, Youssouf etc.), il sera clairement une tête d’affiche. Un régal technique accompagné d’un vrai sens du collectif, il a tout pour séduire dès cette saison.

Pourquoi c’est peut-être le bon moment ? Si Adil a quitté le PSG, c’est pour avoir du temps de jeu, lui qui était bouché dans la capitale. Logiquement, l’ASSE peut (et doit) lui apporter ce dont il a besoin : jouer.

Strasbourg : Benjamin Besic, s’appuyer sur sa bonne préparation

Besic a déjà connu l’équipe de France lors d’un rassemblement/stage. (Crédits : Twitter Benjamin Besic)

U17, U19, N3, et bientôt Ligue 1? Né en 2002, Benjamin Besic franchit les étapes peu à peu, une à une. L’an dernier, il a découvert le monde senior, ou il a inscrit 5 buts en 13 matchs en N3. Une découverte méritée, après avoir inscrit 10 buts en 10 matchs en U19. Après avoir signé son premiet contrat pro l’an dernier, le strasbourgeois va devoir capitaliser là-dessus. Attaquant complet, Besic est un attaquant qui joue la tête levée, en cherchant toujours le meilleure solution pour faire avancer le jeu. A l’aise balle au pied, il est aussi et surtout un bon finisseur, qui ne gâche pas ses chances devant le but. Si la Ligue 1 est pour l’instant une marche au dessus, tant dans la dimension physique que tactique, le fait de s’entraîner avec les pros lui permettrai de s’acclimater doucement au haut niveau. Avant de venir tout casser ?

Pourquoi c’est peut-être le bon moment ? La concurrence est forte au RCSA : Mothiba, Ajorque, Waris … Mais si Thierry Laurey décide que Besic a le niveau, nul doute qu’il le fera jouer.

Merci d’avoir suivi cette série, on se retrouve l’an prochain pour faire le bilan ! On remercie également le Formation FC d’avoir donné de son temps afin de participer à ces quelques articles.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :