NHL Sport US

Vegas vs. Dallas : les Stars parviendront-ils à contenir la pluralité offensive des Knights ?

Les fans de hockey n’ont pas le temps de reprendre leur souffle ! Dès demain, la Finale de Conférence Ouest ouvre ses portes avec un duel au sommet entre les Golden Knights de Las Vegas (tête de série n°1) et les Stars de Dallas (tête de série n°3). Respectivement, ces deux franchises se sont débarrassées difficilement des Canucks et de l’Avalanche au terme d’un match 7 sous haute-tension. Inspirons nous de ce deuxième tour riche d’enseignements à l’Ouest pour nous projeter sur cette Finale de Conférence qui promet d’être, encore une fois, pleine de rebondissements. Décryptage.

ATTAQUE

Las Vegas : le danger peut venir de partout

Les Golden Knights possèdent l’une des meilleures attaques de la ligue depuis le début des séries sans avoir un joueur qui se détache des autres. Mark Stone, Reilly Smith ou encore Alex Tuch sont les seuls attaquants à dépasser les 10 points depuis le début des séries. Ils sont devancés par le défenseur Shea Theodore qui est très important pour son équipe en phase offensive pour créer des décalages. Il a montré qu’il peut être un atout en attaque comme le montre son but lors du match 5 où il parvient à éliminer plusieurs joueurs avant de placer un tir à bout portant, imparable pour Demko.

D’un point de vue collectif, les Golden Knights possèdent la quatrième meilleure attaque de la ligue avec 49 buts inscrits depuis le début des séries. La force des Golden Knights est d’inscrire de nombreux buts alors que certains joueurs comme Marchessault ou encore Karlsson sont restés en retrait par rapport à leurs coéquipiers d’attaque. La force offensive des Golden Knights peut clairement être un avantage face aux Stars. La franchise de Dallas a en effet de grosses difficultés en défense comme on a pu le voir face aux Avalanches. Même si les Golden Knights n’ont pas un joueur comme MacKinnon dans leur effectif, des joueurs comme Mark Stone ou encore Alex Tuch peuvent faire la différence. Ils possèdent d’ailleurs le meilleur pourcentage aux tirs de leur franchise avec plus de 18% de réussite. Les Stars sont prévenus, ils ne peuvent pas se permettre de les laisser tirer.

Dallas : une série plus adaptée aux vétérans ?

Les Séries éliminatoires provoquent parfois de profonds changements d’attitudes et d’habitudes chez certaines franchises. Les Stars en sont la parfaite illustration. Le visage de Dallas a littéralement changé depuis la reprise du hockey. Au cours de la saison régulière, les Stars n’ont inscrit que 178 buts soit le 29ème total de la Ligue. Leur quatrième place de la Conférence Ouest est à mettre au crédit de leur défense élite, jeune et puissante. Tout a changé au cours des Séries. Alors que les Stars ont inscrit en moyenne 2,58 buts par match en régulière, ils tournent à 3,31 en 16 matchs de Séries, soit la 3ème plus haute moyenne de cette post-season. Fait encore plus marquant de cette transformation : les Stars ont inscrit 5 buts dans leurs 4 victoires contre les Avs. Malgré ce changement de profil, l’attaque des Stars reste complexe, floue et les dangers difficilement identifiables. Alexander Radulov s’est montré indispensable contre Colorado avec 5 buts dont 2 en supériorité numérique, tout comme Jamie Benn et ses 2 buts, lui aussi en PP. Derrière eux, les autres vétérans peinent à être décisifs. Pavelski, Perry, et surtout le meilleur buteur des Stars en saison, Tyler Seguin, toujours très décevant. Exemple qui illustre parfaitement ce constat : sur les 4 premiers matchs, la première ligne a inscrit 17 buts. Sur les matchs 5 et 6, ils ont combiné seulement un petit point, dans deux défaites. Seul le jeune Denis Gurianov semble être un danger constant pour les Stars avec ses 15 points (8 buts, 7 passes) en 16 matchs. Il faut tout de même admettre que Dallas doit son salut à un jeune garçon sorti de nulle part : Joel Kiviranta. Auteur d’un tour du chapeau lors du match 7, le Finlandais non-repêché, est peut-être la sensation qui cache les difficultés des Stars.

Néanmoins, ne désespérez pas fans des Stars. Dallas a affronté au premier (Calgary) et au deuxième tour (Colorado) des équipes jeunes et rapides. Des styles qui ne correspondent pas aux forces des Stars. Face à des Knights avec plus d’expérience, plus lourd, plus puissant… Les vétérans des Stars seront peut-être plus à l’aise avec cette opposition. Reste que dans ce style, on fait difficilement mieux que Vegas.

AVANTAGE : Golden Knights

DÉFENSE

Las Vegas : productive et irrégulière

Au niveau du secteur défensif, la franchise de Vegas montre de bonnes choses des deux côtés de la glace. Il suffit de voir le classement des pointeurs de la franchise depuis le début des séries: Shea Theodore est le meilleur marqueur de la franchise avec 16 points inscrits dont 6 buts. Il se montre aussi très important du côté de la ligne bleue avec 23 tirs bloqués, 6 mises en échec et 11 revirements provoqués. Il n’est pas le seul à se mettre en avant du côté de la ligne bleue. Les défenseurs Nate Schmidt, Alec Martinez, Zach Whitecloud et Brayden McNabb dépassent les 20 tirs bloqués et les 14 mises en échec. La défense des Golden Knights a montré sa capacité à donner de soi pour protéger ses cages.

D’un point de vue collectif, la franchise est la troisième défense parmi les quatre dernières équipes en lice pour la Stanley Cup avec 35 buts concédés. Néanmoins il faut rappeler le parcours compliqué de la franchise qui a dû affronter deux équipes très portées sur l’attaque: les Blackhawks et les Canucks. Pour éviter une déconvenue face aux Stars, la défense devra corriger ses problèmes d’inconstance à certains moments comme lors des matchs 2 et 6 contre les Canucks où ils concèdent 5 et 4 buts. Il faudra une défense très concentrée face à l’une des meilleurs attaque depuis le début des séries.

Dallas : un contraste avec la saison régulière

Si l’attaque des Stars s’est réveillée pendant ces Séries, la défense de Dallas a pris le chemin inverse. Comme évoqué plus haut, la défense de Dallas est l’élément central de la réussite des hommes de Rick Bowness en saison régulière : seulement 174 buts encaissés, le deuxième meilleur total de la Ligue. En séries éliminatoires ? Dallas a encaissé 56 buts en 16 matchs, la pire marque de NHL, soit 11 de plus que les Canucks. Contre Colorado, les Stars ont encaissé pas moins de 29 buts en 7 matchs. Mais pour leur défense, l’Avalanche est probablement l’équipe la plus offensive de ces Séries puisque Nathan MacKinnon et ses coéquipiers sont tout simplement la meilleure attaque avec 60 buts inscrits. Pour autant, les défenseurs de Dallas restent toujours aussi productifs avec notamment un Miro Heiskanen qui survole les classements individuels des défenseurs. Auteur de 21 points aux cours de ces Séries, le Finlandais de 21 ans a établi un nouveau record pour la franchise. Véritable moteur offensif, Heiskanen mène l’unité spéciale des Stars avec pas moins de 8 points cumulés en avantage numérique. Il se retrouve à la tête d’une défense redoutable qui a inscrit 45 points depuis le début des Séries, le plus haut total pour les défenseurs de Dallas depuis 1999. Mais voilà, une défense ne doit pas être seulement une puissance offensive. Souvent dépassés par la vitesse de leurs adversaires, les duos défensifs de Dallas ont montré une véritable inconstance lors du deuxième tour. Les Stars ont accordé de 33 tirs par match, soit le deuxième pire total parmi les équipes du deuxième tour, derrière les Canucks. Face aux Golden Knights, meilleure équipe en terme de tir tenté par match, Dallas devra essayer de maintenir la pression au-delà de la ligne bleue pour espérer décrocher son ticket vers les Finales.

L’espoir des Stars tient probablement dans leur puissance de feu sur avantage numérique. Si Vegas domine ses adversaires en 5v5, Dallas s’est montrée performant en PP. Avec un taux de conversion de 22,6%, les Stars dominent les Séries dans ce secteur pour le moment. Dans l’absolu, la défense des Stars n’a pas été défaillante depuis le début des Séries. Le contraste avec la saison régulière vient surtout du fait que Dallas ne peut compter que sur un seul de ses gardiens vedettes…

AVANTAGE : Stars

GARDIENS

Las Vegas : peut-on faire mieux que Lehner/Fleury ?

Aucune franchise ne possède deux gardiens aussi expérimentés pouvant se remplacer si l’un des deux est en difficulté. Les Golden Knights ont longtemps cherché un deuxième gardien capable de concurrence Fleury. Ils ont finalement trouvé leur bonheur lors de la date limite des échanges en récupérant Robin Lehner en provenance de Chicago. Il se retrouve désormais dans une franchise capable de jouer la Stanley Cup en étant le gardien titulaire. En effet, Peter DeBoer a décidé de lui faire confiance depuis le début des séries et Robin Lehner le lui a bien rendu. Sur les 12 matchs qu’il a joué, il en a remporté 8. Il est l’auteur de statistiques impressionnantes le plaçant parmi les meilleurs gardiens des séries. Il est à 91,8% de sauvetages et 1,99 but alloué en moyenne. Il faut ajouter à cela trois blanchissages, le meilleur total pour un gardien depuis le début des séries.

Cette statistique est probablement la plus impressionnante alors que les Golden Knights ont affronté des équipes offensives. Derrière lui, on retrouve l’expérimenté Fleury. Le canadien se retrouve dans un rôle de doublure depuis le début des séries. Il a joué trois matchs pour autant de victoires. Son expérience sera un atout non négligeable pour la franchise de Las-Vegas si Lehner se retrouve en difficulté contre les Stars. Avec ses deux gardiens, les Golden Knights possèdent le meilleur duo de la ligue. Les Stars sont prévenus, il faudra s’y reprendre à plusieurs reprises pour marquer.

Dallas : Khudobin décisif mais esseulé

La défense des Stars a été mise à mal par la vitesse des Avs ou des Flames mais a tout de même réussi à survivre. Cette relative défaillance est surtout à mettre au crédit du manque de profondeur de Dallas devant les filets. Anton Khudobin est l’option numéro 1 des Stars en séries éliminatoires où il a rendu une fiche de 8-5-0, une GAA de 2,94 et un pourcentage d’arrêt de 0,909. Khudobin a commencé six des sept matchs contre l’Avalanche, avec un bref repos pour permettre à Ben Bishop de commencer le cinquième match. Bishop a accordé quatre buts sur 19 tirs en 13:43 lors de son départ et a été remplacé par Khudobin. On ne sait pas encore si Bishop, qui a été inapte à jouer dans 10 des 11 derniers matchs, sera une option pour les Stars dans le premier match. Ben Bishop, le gardien n°1 de Dallas qui, il y a à peine deux saisons, était le leader de la ligue pour le pourcentage d’arrêts n’a pas été en mesure de jouer jusqu’à la fin de la série contre le Colorado. Cette incertitude autour de Bishop, condamne Khudobin a être d’une régularité implacable. Le gardien russe a réalisé de nombreux exploits en Séries, notamment face aux Avs dans le match 7. En attendant le potentiel retour de Bishop, Khudobin devra continuer à être étincelant face à des Knights.

AVANTAGE : Golden Knights

Rescapés d’un match 7 face aux Avs, les Stars arrivent face à Vegas avec une étiquette d’outsider. Le plan de jeu de cette série s’annonce plus adapté aux forces de Dallas où l’expérience et la défense pourront davantage s’exprimer. Comme le déclare Bowness : « Ils sont gros, ils sont lourds, ils sont expérimentés, ils sont rapides. C’est un tout nouveau défi pour nous. Je sais que ce sont les favoris, sur la base de la saison régulière, sur la base du tournoi à la ronde, comme ils devraient l’être. C’est bien. Nous avons été les outsiders dans le deux autres séries également. » Un tout nouveau défit donc où la paire de gardiens sera une clé essentiel de cette série !

Dans l’œil de Ben : Victoire de Vegas 4/3. Vegas est favoris, Vegas va gagner mais ça ne sera pas si simple qu’annoncé. Les Knights vont devoir faire face à une équipe dont les forces sont similaires aux leurs. Las Vegas a montré de grosse difficulté face à des Nucks dont l’organisation offensive passait beaucoup par les joueurs de la ligne bleue, là aussi, ils devront couvrir les offensives emmenées par Heiskanen et compagnie. Attention à la chute Vegas, le coeur de Dallas semble être paré à toutes épreuves.

Dans l’œil de Hakim : Victoire de Vegas 4/2. L’effectif est plus équilibré du côté de Las Vegas. La franchise sera mené par Mark Stone qui impressionne depuis le début des séries.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :