Rugby

Top14 : La revue des maillots édition 2020-2021

Le Top14 a repris ce week-end. La totalité des supporters était très heureux de retrouver le rugby, avec leurs joueurs fétiches mais aussi des nouvelles têtes. C’était aussi la première des nouvelles tuniques pour chaque club du Top14. Les guerriers se sont parés de leur plus belle armure pour partir au combat. Si certains peuvent s’enorgueillir de maillots agréables à la rétine il y’en a d’autres qui piquent fort les yeux. On a appelé LA spécialiste de la mode Cristina Cordula pour nous donner un avis de pro sur les nouveaux maillots, malheureusement elle était en vacances au Brésil… Nous nous sommes donc rabattus sur Robert, pilier du café du commerce de St-Pée sur Nivelle, qui saura démêler le bon du moins bon pour ces nouveaux maillots !

Agen :

L’analyse de Robert : Maillots classiques. Le bleu est joli ça rappelle les prunes jeunes. Les petites bandes verticales sur la poitrine rendent bien. Le tout casse pas trois pattes à un canard mais le maillot est plus joli que l’an dernier. Ce qui est embêtant c’est tous ces sponsors, ma femme ne supporte plus ça, elle préfère regarder TF1 pour voir moins de pub. Le gros Bigard en rouge là, c’est bien, c’est en rapport avec les joueurs toujours plus en viande mais alors esthétiquement désolé ça te provoque un décollement de la rétine. Dommage.

Bayonne :

L’analyse de Robert : Ah ça c’est du maillot ! Que ce soit à la maison ou à l’extérieur c’est réussi. Le Pays est respecté, l’Aviron aussi. La croix basque fait toujours plaisir. J’ai un petit faible pour le domicile avec ce tout léger effet tressé. Ca me rappelle les pulls que me tricotaient ma grand-mère ! En plus de faire du bien à l’œil ça fait chaud au cœur. Validé.

Bordeaux :

L’analyse de Robert : Oh la jolie couleur. Ça sent bon le bon vin ça ! D’ailleurs remet moi un verre de rouge. Le spacu…, sapuc.., scupa…, enfin la grosse flèche sur le torse ça fait un bon effet aussi ça leur marque bien les muscles aux jeunes. Puis le bleu nuit comme ça j’aime bien ça me rappelle toutes les fêtes de la Madeleine. Un maillot qui pue les souvenirs, comment ne pas l’apprécier.

Brive :

crédit photo : CABCL

L’analyse de Robert : On change pas une équipe qui gagne. Blanc plus noir ça a toujours marché. Le logo sur le cœur, les lignes horizontales toutes fines. Pis la marque va bien avec les bandes sur les épaules qui se marient parfaitement. La touche qui fait la diff c’est le doré sur les manches. Je suis plus tchin tchin que bling bling, mais ça me fait quand même de l’effet. Sobre et efficace, pas comme moi.

Castres :

crédit photo : Castres Olympique

L’analyse de Robert : Bof-bof quand même. Les maillots domicile et extérieur ont rien de sensationnels. Les traits en travers sur le bleu là, ça me rappelle surtout quand je marche pas droit sur le trottoir à 23h. Les blancs ma femme vous diraient qu’ils se saliront vite. Après le troisième maillot il est joli quand même. Le gris et le bleu font pas trop mal à l’œil alors que c’est chargé puis avoir un plan de la ville pour rentrer chez toi après le match c’est toujours pratique.

Clermont :

crédit photo : ASM Clermont Auvergne

L’analyse de Robert : Oh, c’est l’heure du Pastis ou quoi ? Y a pas grand-chose qui va. J’aime bien les polos, les petites bandes sur les côtés et le logo de la région en décalco sur les épaules. Mais c’est tout. Le blason sur l’épaule pour mettre des marques sur le cœur non merci. Et puis ce vert là, il a le même effet que mon perroquet du midi, il me fait mal à la tête pour le reste de la journée. Par contre je suis heureux de voir que j’ai le même physique qu’un international français.

La Rochelle :

crédit photo : Stade Rochelais

L’analyse de Robert : C’est le même que l’an dernier. Sers-moi un pineau pour fêter ça.

Lyon :

L’analyse de Robert : Bah c’est tout noir avec un peu de rouge quoi. Les bandes verticales ça amaigrit, ma femme m’achète plus que ça comme motif. Ça servira à Basta je pense aussi. Même réprimande pour les lyonnais que pour les clermontois, le blason c’est sur le cœur. Non mais oh, on respecte ses couleurs et on défend son village avec son cœur et ce qu’on a entre les jambes.

Montpellier :

L’analyse de Robert : Le blanc me fait penser à un miroir pété, 7 ans de malheur pour les Montpelliérains ? le bleu est original. Je pense qu’on aime ou on aime pas. Perso, j’accroche pas ça me déclenche des crises d’épilepsie. Le blasons est trop haut mais on le remarque. Rien que pour ça, ça a le mérite d’être un maillot honnête.

Pau :

crédit photo : Section Paloise

L’analyse de Robert : Le maillot domicile tout blanc est bien structuré mais encore une fois Macron pose le logo au milieu du torse et préfère mettre des sponsors partout. Les sponsors, on les voit moins sur le maillot vert c’est plus buvable par contre c’est quoi ces motifs, là ? On dirait que mon chien a mangé un pivert et a vomis sur le maillot.

Racing 92 :

L’analyse de Robert : J’ai l’impression de revoir le même maillot depuis 40 ans. C’est pas que ça me déplait mais remettez un nœud papillon ça aurait plus de charme. Le col bleu blanc rouge est validé. Par contre le blason est encore une fois au centre. Je sais pas qu’est-ce qu’ils ont tous avec le centre.

Paris :

L’analyse de Robert : Ça fait toujours mal aux yeux. Revenez aux couleurs d’antan rouges et bleues. Ça sentait bon le rugby.

Toulon :

L’analyse de Robert : La présentation m’a presque faite chialer. Le retour du noir sur le maillot domicile toulonnais c’est oui. Les imprimés vintages qui me rappellent la vieille époque, c’est oui. Le blason à gauche, c’est oui. Les sponsors bien accomodés, c’est oui. C’est oui.

Toulouse :

L’analyse de Robert : C’est tout noir avec un peu de rouge comme Lyon, mais en bien mieux. Le rappel à la saison 1985 me fait frétiller d’émotion. Ces bandes anciennes modernisées c’est un pari réussi, le blason du club sur le cœur. Les sponsors si peu criards… Il faudrait plus de maillots comme celui-là.

Le Top 5 de Robert

  1. Bayonne (domicile)
  2. Toulouse (domicile)
  3. Brive (domicile)
  4. Bordeaux (domicile)
  5. Toulon (domicile)

Le Flop 3 de Robert

  1. Clermont (third)
  2. Castres (domicile)
  3. Pau (extérieur)

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: