Foot Sélections nationales

Débrief tactique: France – Croatie, insipide et victorieux à la fois

Comme un air de déjà vu. Ce mardi 8 septembre, la France et la Croatie s’affrontaient au Stade de France, lors de la deuxième journée de la Ligue des Nations. Après une victoire poussive face à la Suède samedi dernier (1 – 0), les joueurs de Didier Deschamps espéraient bien montrer un plus beau visage, notamment offensivement. Les finalistes de la dernière Coupe du Monde souhaitaient, eux, renouer avec la victoire après leur lourde défaite face au Portugal (4 – 1).

Les compos : sept changements par rapport à la Suède, les retours de Ben yeder et Martial en attaque

C’était à prévoir. Après l’annonce de l’absence de Kylian Mbappé, positif au coronavirus, Didier Deschamps devait modifier son onze … Mais pas son système. Toujours à trois défenseurs à l’arrière avec le retour de Clément Lenglet et Lucas Hernandez, le selectionneur a misé une nouvelle fois sur un milieu à forte tendance défensive. Trois milieux défensifs (Mendy, Nzonzi, Kante) sont alignés au coup d’envoi. À la pointe de l’attaque, le monégasque Ben Yedder et Anthony Martial sont bel et bien de retour pour amener de la profondeur. Antoine Griezmann conserve sa place juste derrière les deux attaquants. Le Barcelonais sera bien le maitre à jouer de cette attaque française.

(Crédits: Twitter @equipedefrance)

Du côté de la Croatie, Zlatko Dalic mise sur une équipe en 4-3-3, contrairement à ce qu’il avait proposé face au Portugal et son 4-2-3-1. Le Marseillais Caleta-Car rentre dans le onze au côté de Lovren et remplace Domagoj Vida. Présent lors de la finale de la Coupe du Monde, le capitaine Perisic fait lui aussi son retour côté gauche. Le milieu de l’Inter, Marcelo Bronzovic, se place lui juste devant sa défense.

(Crédits: @EURO2020)

Le néant pour les Bleus … Puis deux éclaircies

Ce début de match débute étrangement comme celui face à la Suède: sans ambition dans le jeu, les Bleus subissent le jeu mis en place par les Croates. Dès les premières minutes, les joueurs de Didier Deschamps sont incapables de conserver le ballon, ils ne sont pas non plus capable de proposer de l’agressivité face aux attaques adverses. En plus de leurs mauvaises transmissions et contrôles, les Bleus se mettent à commettre de plus en plus de fautes à l’image d’Upamecano. Les Croates profitent de la fragilité au milieu de terrain pour amorcer des attaques rapides en s’appuyant sur l’axe de l’attaque. Pour les joueurs Croates, la solution finit par se trouver sur un corner. Lovren récupère le ballon second poteau, contrôle, crochète et trompe Hugo Lloris d’une frappe tendue (16e). Ce but vient récompenser la domination Croate sur ce début de rencontre. Car même après cette ouverture du score, les Bleus peinent à mettre du rythme. Les latéraux tente de sortir, sans trop d’inspiration, tandis que les attaquants sont incapables de se trouver. Même le pressing face à la défense adversaire laisse à désirer, tant les joueurs ne se coordonnent pas.

Finalement, les Bleus vont finir par s’en sortir grâce à plusieurs coups de génie. Avant de recoller au score, une première occasion vient donner une lueur d’espoir aux Français. Grâce à une récupération haute de Nzonzi, les Bleus sont parvenus à se projeter vite vers l’avant, se terminant par un arrêt de Livakovic sur une frappe de Griezmann. Quelques minutes plus tard, à la 43e minute, l’attaquant Barcelonais réglera la mise grâce à un superbe mouvement collectif emmené par un gros travail d’Anthony Martial. Martial qu’on retrouve à la finition, pour le deuxième but (45e + 1), sur un centre de Ben Yedder. En dedans durant la majeure partie de la première mi-temps, les attaquants de l’équipe de France ont finalement réussi à se trouver en l’espace de cinq minutes permettant aux Bleus de mener 2 buts à 1 à la mi-temps.

(Crédits: Twitter @equipedefrance)

Une deuxième mi-temps plus équilibrée

Malheureusement, les Français peinent toujours à trouver des solutions face à leur adversaire. Malgré un léger mieux par rapport à la première mi-temps, les Bleus restent trop fragiles et perdent encore trop de duels. La défense montre quelques signes de fragilité. Ils se font logiquement punir à la 55e minute, par le biais de Brekalo, après une superbe percée face à 5 défenseurs (2-2; 55ème minute). Mais le rapport de forces change finalement après le remplacement de Kante par le Rennais, Camavinga. Pour sa première sélection en équipe de France, le milieu de terrain de 17 ans a sans aucun doute apporté sa vitesse et sa fraicheur à cette rencontre.

Sur l’une des premières passes en profondeur réussie, les bleus insistent en obtenant un corner. Griezmann s’en charge et dépose le ballon sur la tête d’Upamecano qui marque son premier but en sélection (3 – 2 ; 65eme minute). Devant au tableau d’affichage, les Bleus gèrent mieux cette rencontre. C’est en contre-attaque qu’ils continuent de provoquer leurs adversaires pendant que les Croates laissent de plus en plus d’espaces au milieu du terrain. Les joueurs de Didier Deschamps accroissent le score grâce à un pénalty obtenu pour une main dans la surface et transformé par Giroud (77eme minute ; 4-2). Sans véritable occasion (à part le tir de Vlasic sur le poteau à la 89e) pour les Croates, la fin de rencontre est l’occasion d’admirer la vitesse et la qualité technique de Camavinga, qui aborde sa première sélection sans aucun complexe.

Les clés du match

Après dix minutes de jeu, rien ne présageait un scénario comme celui-ci. Il aurait d’ailleurs été difficile de trouver un quelconque point de satisfaction pour l’équipe de France. Finalement, grâce à deux embellies en fin de première mi-temps, les Bleus ont une nouvelle fois montré leurs capacités à revenir au score et s’accrocher. L’entrée de Camavinga en deuxième mi-temps est également source de satisfaction pour le sélectionneur. A seulement 17 ans, il a su amener sa rapidité et a permis aux Bleus de se rééquilibrer. On peut également souligner le première but en sélection d’Upamecano, après seulement 2 matchs en équipe de France. La relève est bel et bien assurée. Maintenant, les Bleus devront également s’améliorer et proposer de meilleures choses dès les premières minutes d’une rencontre. La première mi-temps soulève plusieurs interrogations auxquelles il faudra essayer d’y répondre le plus vite possible.

L’équipe de France s’impose face à la Croatie, sur le même score qu’en finale de la Coupe du Monde, 4-2. Après une première mi-temps plus que poussive, les Bleus ont renversé une équipe Croate, pourtant bien en place. Après leur victoire face à la Suède samedi dernier, les Bleus enchaînent et pointent à la première place du Groupe A ,ex æquo avec le Portugal.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :