Foot Ligue 1 Mercato

OM : Luis Henrique, le Brésil sur la Canebière

Mot d’ordre : économie. Avec 3 recrues pour 1 million d’euros, l’OM avait jusqu’ici, respecté son idée. Mais à quelques jours de la fin du mercato, les phocéens s’activent, Pablo Longoria en tête. Le néo Head Of Football piste plusieurs brésiliens, parmi lesquels se trouve Luis Henrique. Le joueur de Botafogo est rendu en France, ou il passe actuellement différents tests médicaux poussés afin de rassurer les marseillais sur sa pubalgie. Cela étant, le natif de Joao Passoa attise la curiosité des supporters Marseillais, qui brûlent d’impatience de le voir à l’oeuvre.

La dizaine de millions d’euros investie sur lui est une marque de la confiance placée en lui. Pour autant, la somme n’est pas excessive : à combien se vendent les offensifs brésiliens ces dernières années ? L’Olympique de Marseille semble être en passe de réaliser un joli coup, en s’attachant les services d’un attaquant polyvalent, talentueux et pouvant combler leurs manques. Les très bon @Mycki_Boy et @NemaRadonjitch ont accepté de répondre à nos questions afin de dresser le portrait du Brésilien. Un grand merci à eux, et allez les suivre, vous y gagnerez. Anàlise.

Futur chouchou du Vélodrome ?

Ailier, jeune, brésilien, technique, et les comparatifs fusent : R9, Mbappé, Garrincha … Qu’en est-il vraiment ? L’attaquant brille d’abord par sa technique. Son apport se base d’ailleurs sur sa capacité à recevoir le ballon dans les pieds, accélérer et provoquer face au défenseur adverse. Ces différences individuelles lui permettent tantôt de frapper, de tenter un autre dribble, mais aussi, certaines fois, de créer des espaces pour ses partenaires qu’il aime trouver lancé. @NemaRadonjitch confirme : « J’ai dit que c’était un joueur qui pouvait faire lever le Vélodrome. Joueur très technique, facile en 1v1, difficile à marquer aussi, car il innove tout le temps techniquement, il fait très rarement le même dribble deux fois d’affilée. »

Luis Henrique foulera la pelouse du Vélodrome, comme tant de légendes avant lui : Soso Maness, SCH, Jul, Naps … (Crédits : Ecofoot)

@Mycki_Boy souligne quant à lui sa capacité à briller sur les transitions : Il peut amener cette vitesse sur transition et sa capacité à progresser dans le camp adverse en s’associant ou cherchant le dribble. Dans les phases offensives, il peut amener sa capacité à créer le déséquilibre. » En effet, le brésilien possède un bel équilibre physico-technique. Difficile à bouger, agile, son haut du corps très tonique est complété par ses appuis, vifs et à haute fréquence. Et si l’on ajoute à cela une touche de fantaisie .. « C’est le genre de joueur qui peut dribbler 4 joueurs et marquer. Les supporters et les observateurs vont vite être surpris par la qualité du joueur. » déclare @NemaRadonjitch, avant d’ajouter : « Certains supporters sont sceptiques, et je les comprends, mais en l’ayant vu face à Bragantino et Flamengo, il a des grosses qualités, surtout pour un prix dérisoire par rapport à son potentiel.« 

Sur l’aile, en pointe, associé à Benedetto ?

« Dans l’axe, cela lui demandera un travail supplémentaire. Marcos Paulo a un profil plus adapté à jouer dans l’axe. »

@Mycki_Boy

Aligné tantôt à droite, à gauche ou en pointe, la question de son positionnement, et plus généralement, de son utilisation au sein de l’effectif pose question. @Mycki_boy confie de son côté qu’Henrique est plus à l’aise « sur l’aile, où il a ses repères. Ses qualités, avec et sans la balle, sont plus facilement mises en avant. » Questionné sur une éventuelle utilisation en buteur, le scout répète tout de même que le joueur de 18 ans serait plus à l’aise sur l’aile : « S’il faut le faire jouer dans l’axe, l’associer à un joueur pourrait être une solution, mais l’idéal afin de na pas le brider serait de le faire jouer sur l’aile, au moins à court terme. » Histoire de faciliter son intégration, puisque « dans l’axe, cela lui demandera un travail supplémentaire. »

Détermination. (Goal.com)

Sur le côté, cela signifiera alors une place dans la rotation, puisque les ailes sont déjà occupées par les deux stars olympiennes, Payet et Thauvin. A moins qu’AVB ne replace Payet dans l’axe ? Pour @NemaRadonjitch, sa place est dans la rotation : « J’attends de lui qu’il remplisse son rôle de remplaçant au mieux. Le plus important, c’est son intégration, son adaptation. Il y aura de l’attente autour de lui, et j’espère qu’il saura sa montrer décisif lorsqu’il jouera. Je pense qu’il faut l’intégrer sur le côte, c’est important pour son adaptation, qu’il prenne confiance. » Quoi qu’il en soit, avec André Villas-Boas, l’ex de Botafogo aura une oreille lusophone attentive, à qui il pourra se confier, et qui saura le faire progresser sur ses quelques axes de progression. Son jeu, bien que très efficace et empli de qualités comme décrit ci-haut, pourrai effectivement bénéficier de travail spécifique. Que ce soit sur les centres, sur les appels en profondeur, où un travail tactique de fond qui manque souvent aux jeunes brésiliens arrivant en Europe. « AVB essaie de travailler avec les jeunes, la preuve avec Marley Aké. Mais, la vérité, c’est que pour le moment, aucun n’a le niveau pour jouer en Ligue 1 » confie @NemaRadonjitch. « Mais il gère les jeunes, et j’ai confiance en AVB, il a beaucoup à apporter à Henrique, qui, comme je l’ai dis, va découvrir un nouveau style de jeu.« 

Le coach marseillais devra trouver une place pour le brésilien dans sa tactique. (Crédits : footradio.com)

D’autant que, toujours selon le twittos marseillais, le style de jeu de l’OM est compatible avec sa nouvelle recrue, et inversement : « Il va découvrir un nouveau style de jeu, qui lui correspond très bien je trouve, c’est un gros travailleur Henrique, très efficace en contre-attaque, le style de jeu que semble prôner AVB. » D’autant que le brésilien est capable d’animer à lui seul son côté, de quoi combler la face plus « défensive » des latéraux marseillais. La prise de risques est une part inhérente de son jeu, ce qui peut se révéler très efficace sur les contres certes, mais aussi sur attaques placées. Sur une décision de frapper, de se lancer dans un slalom, le joueur d’1m81 peut renverser un match du côté des Marseillais.

Un brésilien peut en cacher un autre …

L’impression visuelle que laissera Luis Henrique au Brésil est celle d’un attaquant effrayant les défenseurs. Avec son jeu de corps, il force le défenseur à reculer sur de longues distances, afin de créer le déséquilibre physique chez l’adversaire avec un geste technique. Un attaquant brésilien qui effraie les défenses adverses, c’est aussi le cas de Marcos Paulo, autre potentielle recrue Marseillaise. Grâce à son passeport portugais, il pourrait être inscrit dans l’effectif sans briguer une place d’extra communautaires, déjà pleines à l’OM. @Mycki_boy se montre assez enthousiaste a l’arrivée de « l’autre » brésilien : »Pour le coup Marcos Paulo a un profil plus adapté pour jouer dans l’axe. Donc, dans la recherche d’un joueur axial, cela pourrait répondre à un besoin et regénérer le secteur offensif marseillais. »

Après Balerdi, Gueye et Nagatomo, l’espagnol se penche sur deux recrues offensives. Crédits : Eurosport)

Quoi qu’il en soit, l’arrivée de Luis Henrique est bon signe. Signe d’un mercato dans le bon sens, comblant les manques en profondeur et en qualités à des postes déficients depuis des années. « J’apprécie beaucoup le mercato olympien, c’est peut-être l’un des meilleurs depuis le rachat. C’est triste car c’est quand on a plus d’argent qu’on fait les meilleurs coups. » @NemaRadonjitch parle avec le coeur, et estime que les débuts sont plus qu’encourageants pour les débuts de Longoria. « On mise sur la jeunesse, avec 3 jeunes joueurs, et 1 joueur d’expérience pour tenir le poste pendant 1 an. On a eu 4 joueurs de qualités, à 4 postes que l’on devait renforcer pour « seulement » 10M. » De quoi ravir les supporters marseillais.

Alors que le mercato se termine, les supporters marseillais peuvent se réjouir d’accueillir dans leurs rangs un jeune joueur talentueux. Et, de manière plus générale, se réjouir d’un club qui prend la bonne direction en termes de recrutement, d’un effectif qui s’étoffe. En attendant de voir le brésilien disputer ses premières minutes au Vél, les phocéens peuvent toujours suivre le potentiel transfert de Marcos Paulo…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :