Grand Chelem Tennis

Roland-Garros (2ème tour): les favori.te.s au rendez-vous, les surprises aussi

Ça y est, le deuxième tour de Roland-Garros a pris fin hier soir ! Après un premier tour plutôt chaotique, le deuxième tour a eu droit à son lot de surprise. Les exploits de la jeune génération du tennis français a su gommer (en partie) le naufrage français lors du premier tour. Les favoris ont montré quant à eux qu’aussi particulière soit elle, cette édition 2020 allait être disputé. Qui plus est, il a fait beau porte d’Auteuil …

Les favoris ? Présent.e.s !

Comme lors du premier tour, les favoris ont su se qualifier aisément pour la suite du tournoi. Déterminés, les têtes de série 1, 2 et 3 à savoir Djokovic, Nadal et Thiem ont balayé en 3 sets leurs adversaires respectifs. En moyenne, les trois joueurs les mieux classés au classement ATP sont restés 1h40 sur le court lors de ce deuxième tour. À côté d’eux, les « outsiders » du tournoi ont aussi fait respecter la logique. Stefano Tsitsipas s’est également défait de son adversaire en trois manches, l’Uruguayen Pablo Cuevas (6-1 ; 6-4 ; 6-2). Le numéro 7 mondial, Matteo Berrettini, a lui lâché un set face à Lloyd Harris (6-4 ; 4-6 ; 6-2 ; 6-3) tout comme K.Khachanov contre Jiri Vesely (victoire 6-1 ; 6-7 ; 7-6 ; 7-6). L’Allemand, Zverev, tête de série numéro 5, a dû lui batailler dur, jusqu’au 5e set, pour obtenir sa qualification face au Français, Pierre-Hugues Herbert. La surprise de ce tour reste sûrement l’élimination inattendue du numéro 9 mondial, Denis Shapovalov. Le Canadien a chuté lors du dernier set face au 101e mondial, l’Espagnol Roberto Carballes Baena (7-5, 6-7 [5], 6-3, 3-6, 8-6).

En se qualifiant pour le 3ème tour, « le Joker » a rejoint Roger Federer au tableau du plus grand nombre de victoires dans chaque tournoi du Grand Chelem (70). Seul Rafa fait mieux (Crédits: P. Lahalle – L’Équipe)

Du côté des dames, ce deuxième tour a commencé de la plus mauvaise des manières. La triple vainqueur des Internationaux de France, Serena Williams, a décidé de déclarer forfait face à la Bulgare, Tsvetana Pironkova. Touchée à un tendon d’Achille, la numéro 9 mondiale ne glanera pas un 24e titre majeur, trois ans après son dernier sacre à l’Open d’Australie. Pour son entraîneur, participer à cette rencontre aurait été prendre trop de risque « À son âge [39 ans], prendre le risque de rompre un tendon ne serait pas raisonnable ».

Le tableau s’est donc allégé chez les femmes. La majorité des têtes de séries se sont qualifiées aisément à l’image de la numéro 1 mondiale, Simona Halep (victoire face à I. Begu 6-3 ; 6-4). Grosse surprise en revanche : l’élimination de la tête de série numéro 2, la Tchèque Karolina Pliskova. Comme au bon vieux temps, puisque c’est l’ancienne gagnante de l’édition 2017 qui s’est chargée de son élimination, Jelena Ostapenko. À noter que, contrairement à leurs homologues masculins, les Françaises ont répondu présent: 3 des 4 joueuses françaises présentes au 2e tour ont su se qualifier pour le 3ème (à lire ci-dessous).

Plus que 4 représentant.es tricolores

Depuis 2010, il n’y avait jamais eu qu’un seul représentant français au troisième tour de Roland-Garros. Cela aurait même pu devenir historique, avec zéro qualifié, si Hugo Gaston n’avait pas écarté le Japonnais, Yoshihito Nishioka (6-4, 7-6 [4], 3-6, 6-2). A seulement 20 ans et pour son premier Roland-Garros, l’amateur du jeu en amorties s’offre une place au troisième tour face à l’ancien Lauréat 2015, Stanislas Wawrinka. Comme déclaré précédemment, Pierre-Hugues Herbert aurait pu le rejoindre s’il avait réussi se débarrasser de l’Allemand, Alexander Zverev. Malheureusement, le Français s’inclinera lors du dernier set, après avoir eu quelques occasions pour finir ce match. Des regrets, il peut y en avoir aussi du côté de Benoît Paire, éliminé au deuxième tour par l’Argentin Federico Coria et Benjamin Bonzi, battu par Jannik Sinner.

Heureusement, les femmes sauvent l’honneur de cette édition 2020. Caroline Garcia, Fiona Ferro et Clara Burel se sont qualifiées pour le 3e tour. Seule Alizée Cornet a été éliminé par la Chinoise, Shuai Zhang. Elle avait pourtant sauvé quatre balles de match dans le dernier set. On ne peut que s’enthousiasmer devant la belle épopée de la jeune Clara Burel. À 19 ans, elle obtient une place dans le troisième tour, avec le moins bon classement ATP du tableau féminin (357). Espérons que la magie dure encore quelque temps. Première réponse samedi, au troisième tour, face à … Shuai Zhang.

La jeune Française, Clara Burel, parviendra-t-elle à se qualifier pour le troisième tour de Roland-Garros ?
(Crédits: Eurosport – GUETTY IMAGE)

Un deuxième tour historique

En tout point, cette édition 2020 restera dans les archives du tennis. Même vidé de son public, les courts de tennis Porte d’Auteuil sont le lieu de nombreux faits marquants. En effet, ce Roland-Garros 2020 met en lumière les novices du circuit ATP. Dans le tableau masculin, 13 joueurs « nouveaux » se sont qualifiés pour le troisième tour. Une première depuis 1982 à Roland-Garros ! Le Français est, par ailleurs, le moins bien classé au classement (239e mondial).

Alors ce tournoi 2020 est-il faible ? Ou bien peut-on nous réjouir d’avoir devant nous un nouveau vent de fraîcheur sur le tennis mondial ? Cette édition est-elle l’occasion de voir triompher un « inexpérimenté » ? Nous en sommes évidemment pas encore là, certes, puisque les favoris sont encore bien présents et que nous sommes qu’au troisième tour. Mais la suite du tournoi, et la manière dont les choses se passeront nous amèneront peut-être à voir les événements différemment. En attendant, place au troisième tour, ça commence dès ce matin !

Au lendemain de la fin du deuxième tour, les choses commencent à se dessiner sur la terre-battue de Roland-Garros. Les favoris sont bel et bien au rendez-vous tandis que les jeunes comptent bien jouer les fortes têtes. Ce troisième tour s’annonce tendu avec notamment cet alléchant Gaston-Wawrinka ou encore cette rencontre entre la Française Caroline Garcia et la 16e mondiale, Elise Mertens. En espérant que le soleil soit toujours clément au-dessus de la capitale …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :