Café Crème Sport

Roland-Garros (1/4 de finale) : les favoris en leaders

Depuis mardi, les quarts de finale de Rolland-Garros nous ont régalé. Pour sa 100e apparition à Rolland-Garros, Rafael Nadal a de nouveau assuré le spectacle. Petit récap des courts Porte d’Auteuil. 

Une demie de gala : Djokovic/ Tsitsipas

Le gros choc de ces demies opposera Novak Djokovic à Stéfanos Tsitsipas. De l’expérience et de la jeunesse, l’opposition entre les deux hommes promet du beau spectacle. En quart, les Grec s’est rapidement joué d’un Rublev, étouffé par l’efficacité de Stéfanos (7-5, 6-2, 6-3). Tsitsipas a une nouvelle fois, montré l’étendue de ses capacités : échanges longs, amorties, coups aux filets. Un match d’à peine deux heures qui pourrait lui donner un net avantage sur son adversaire de demies. Car oui Djoko a lui, eu plus de mal à s’imposer face à l’Espagnol Carreno Busta ( 4-6, 6-2, 6-3, 6-4). En perdant le premier set, le Serbe a laissé paraître quelques faiblesses, mais a tenu bon. Le match de 3h10 nous a permis, une nouvelle fois, de voir le jeu quasi-parfait de Djokovic. Le numéro 1 mondial tient son rôle de leader mais devra monter d’un cran pour déjouer Tsitsipas en demie. 

Hier soir, Djoko a été mis en difficulté mais n’a pas craqué ( Eurosport)

Thiem craque, Nadal déroule 

En quart de finale, Dominic Thiem a chuté. Après 5h03 de combat, l’Autrichien n’est pas venu à bout de l’Argentin Diego Schwartzman. Un Big Game comme on les aime, un savoureux mélange de longs échanges et de qualité technique. Si au bout du 3e set l’Autrichien semblait avoir fait le plus dur : 6-7, 7-5, 7-6, Diego Schwartzman s’est transcendé. Thiem n’a pas résisté aux nombreuses amorties (16 dont 3 en revers), réalisées avec brio par l’Argentin. Le numéro 3 mondial a craqué, peut-être avait-il encore le match contre Hugo Gaston dans les jambes… Et qui dit match de 5h03 dit retard sur le court Philippe-Chatrier. Mais un certain Rafael Nadal n’a pas bronché. Pour son 100e game Porte d’Auteuil, malgré les conditions compliquées : début du match à plus de 22h et température basse, Rafa n’a fait qu’une bouchée du jeune italien Jannick Sinner pourtant bien lancé. 7-6, 6-4, 6-1, en 2h49, l’Espagnol n’a que très peu tremblé et comme à son habitude, nous a régalé. Mais s’il y a autre chose à retenir de cette rencontre, c’est la (très) belle prestation de Jannick Sinner, 19 ans. Après avoir sorti Sverev en huitième, l’Italien a joué sans complexes mais n’a finalement pas réussi a prendre le premier set de Nadal. 

Diego Schwartzman rejoint les demies-finales de Roland-Garros (Eurosport)

Chez les femmes : les favorites confirment 

Si les soeurs Williams sont écartées de la compétition, d’autre se chargent du spectacle. Swiatek n’a fait qu’une bouchée de l’Italienne Trevisan 6-3, 6-1 et rejoint Podoroska en demi. Cette dernière a d’ailleurs créé la surprise en battant l’Ukrainienne Svitolina (3e) 6-4, 6-4. Avec 5 amorties réalisées avec succès, Podoroska a su mettre en difficulté la favorite. De l’autre côté du tableau, le duel 100% USA a tourné en la faveur de Sofia Kenin 6-4, 4-6, 6-0. La numéro 4 mondiale rejoint la Tchèque Petra Kvitova qui s’est imposée en deux sets face à Siegemund pourtant bien lancée dans la compétition. Rendez-vous en demies pour monter en intensité !

Le soulagement de Podoroska après avoir sortant la numéro 3 mondiale (Eurosport)

Mladenovic en double

Si en simple, Mladenovic n’a pas su passer le 1er tour, c’est avec la Hongroise Timea Babos que la Française continue sont chemin. Le duo s’est imposé sur le court Suzanne-Lenglen en deux sets (6-2, 7-5) face à Kostyuk (UKR)/ Sasnovich (BLR). Depuis 2018, Babos et Mladenovic ont raflé sept titres, le dernier en date étant l’Open d’Australie en janvier dernier. La Française est la dernière tricolore de la compétition. En demi-finale, le niveau monte d’un cran. Le duo franco-hongrois devra batailler contre la doublette tchèque Krejcikova/ K.Siniakova gagnantes face au duo américain Kenin (6e ATP)/ Mattek-Sands. 

Babos et Mladenovic qualifiées pour la demie finale de Roland-Garros (Bein sport)

L’étau se resserre Porte d’Auteuil et les combat sont de plus en plus intenses. Les demies-finales promettent du grand spectacle. Si les favoris.tes semblent au rendez-vous, le quart de Djokovic nous a bien montré qu’il n’était pas non plus intouchable. Alors, sur qui misez-vous ?

Exit mobile version