Buvette Omnisport Rugby

La buvette (J4) : maintien du choc au sommet et matchs à enjeux

La quatrième journée du Top 14 est au programme du week-end, et même de ce vendredi soir. Des rencontres alléchantes et disputées sont à prévoir, entre clubs en manque de points. Pour voir quels sont les bons plans de la fin de semaine, allez chercher les cacahuètes et le demi, c’est la Buvette du CCS !

À la carte :

  • Vendredi 9 octobre
    • Bayonne – La Rochelle (20h45)
  • Samedi 10 octobre
    • Agen – Stade Français (18h15)
    • Castres – Brive (reporté)
    • Toulon – Montpellier (18h15)
    • Racing 92 – Toulouse (21h)
  • Dimanche 11 octobre 
    • Pau – Lyon (21h)
    • Bordeaux-Bègles – Clermont (Reporté)

Apéritifs : Bayonne pour confirmer, Clermont-UBB reporté

Surprise de la 3ème journée, l’Aviron Bayonnais reçoit La Rochelle en ouverture de ce nouvel épisode du Top 14. La victoire de la semaine passée à Paris donne de la confiance aux Basques qui se retrouvent dans une bonne position au classement. S’ils l’emportent ce soir, ils seraient à 3 victoires en 4 matchs et se rassureraient dans la course au maintien. Un excellent début de saison insufflé par une superbe solidarité collective et du caractère dans la difficulté. Les victoires face au Stade Français et surtout face à Clermont sont un modèle du genre. Combativité, mental et solidarité sont les mots d’ordre pour les Ciel et Blanc qui ont bien besoin d’engranger des points pour continuer à manœuvrer sans pression.

Clermont, parlons-en justement. Le leader du championnat voit son match face à l’UBB reporté à la dernière minute. Impossible de dire quelle sera la date du nouveau match. Dommage pour les Auvergnats pour qui la défaite contre l’Aviron est la seule d’un début de saison paradoxal. Des résultats oui, mais sans la manière. Des difficultés dans le jeu, notamment offensivement ont grisé les jaunards depuis septembre et le match remporté miraculeusement face au Stade Toulousain. Seule la victoire probante de la semaine dernière contre Agen donne des signaux positifs aux clermontois. Tout cela grâce notamment aux recrues. Matsushima, Jean-Pascal Barraque et Tavite Veredamu (blessé pour au moins 1 mois) se sont montré à leur avantage lors des dernières rencontres. Même si certaines recrues ont plus de mal, au niveau des talonneurs par exemple ou Étienne Fourcade et Adrien Pélissié ont besoin d’un temps d’adaptation. De son côté, Camille Lopez est en forme et l’UBB, en difficulté en début de saison, devra résister aux auvergnats dès dimanche soir. Un gros match est attendu, mais pas pour tout de suite.

Jean-Pascal Barraque a marqué son premier essai avec Clermont contre Agen (Crédits : ASM-rugby.com°

Le millésime : Racing – Toulouse duel de feu

Le Clermont-Bordeaux est certes alléchant, mais il n’est pas notre meilleur choix du week-end. Pour ça, nous vous conseillons en toute simplicité un Racing92-Toulouse qui sent la poudre. D’un côté, l’équipe la plus alléchante depuis le début du championnat, d’un autre la dernière encore invaincue. Après avoir raté leur rendez-vous en finale de Champion’s Cup (Toulouse s’est fait éliminer en demi-finale), les deux clubs n’attendent que de se défier. Le Racing a d’autant plus envie que les Franciliens n’ont pas joué la semaine dernière, à cause d’une vague de Covid qui a touché plus d’une dizaine de membres du club. Malgré deux nouveaux cas ces derniers jours, le match devrait bien avoir lieu. De son côté, le stade convainc partout où il va. Dimanche dernier, c’est Toulon qui a fait les frais de la puissance et la justesse du jeu Toulousain (39-19). Une victoire acquise en première mi-temps avec un jeu flamboyant, et des joueurs en forme. Kolbe, Tauzin, Lebel, Ntamack, Dupont, Tolofua. Toutes les forces sont en présence pour faire un grand match.

La mignardise : la jeunesse toulonnaise

Si Toulouse n’a laissé aucune chance à Toulon en première mi-temps, les toulonnais se sont réveillés en deuxième. Et autant dire que la réaction d’orgueil des hommes de Patrice Collazo a dû les rassurer après une première période cataclysmique en défense notamment. D’autant plus encourageant que cette révolte a été menée par les minots du RCT qui ont joué cette fin de match sans complexe. Anthony Meri profite de l’absence de Serin, Carbonnel s’impose comme le 10 indiscutable, Clément Egiziano a inscrit son premier essai en top 14 et Simon Moretti se révèle.

La réception de Montpellier samedi sert de vrai test à cette jeune garde qui doit encore accumuler de l’expérience auprès de joueurs plus adeptes du haut niveau comme le capitaine Charles Ollivon. D’autant plus que si Toulon a besoin de points, c’est encore plus une nécessité pour les Héraultais qui n’ont pas encore connu la victoire cette saison en championnat. Alors, elles vont font envie les petites mignardises toulonnaises ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :