Cyclisme Omnisport

Championnats du monde de VTT 2020 : Une semaine Bleu-Blanc-Rouge

Cette semaine ont eu lieu les Mondiaux de VTT à Leogang en Autriche. L’équipe de France avait de belles ambitions mais encore fallait-il conclure dans des conditions par toujours évidentes. Retour sur les 5 jours de courses.

Un premier jour quasi parfait

Les mondiaux ont commencé de la meilleure des façon mercredi pour la Team France. En effet le relais mixte par équipes, composé d’ Azzaro, Martin, Lecomte, Gérault, Onesti et Sarrou, a été sacré en Cross-Country devant l’Italie et la Suisse.

L’après midi était réservé aux compétitions de Cross-Country avec assistance électrique. Chez les Hommes, le Français Jérôme Gilloux se classe 2ème derrière le néo-pro Thomas Pidcock, qui vient de signer chez Ineos Grenadier.

Melanie Pugin monte elle sur la plus haute du podium et gagne le titre de championne du monde de Cross-Country à assistance électrique chez les féminines concluant une belle journée pour le clan Français

Une relève un peu en retrait

Le jeudi était était le jour des courses juniors de Cross-Country. Chez les hommes, Luca Martin termine 3ème alors que chez les Femmes, les Françaises Olivia Onesti et Line Burquier terminent respectivement 4ème et 5ème, au pied du podium.

Pas de podium lors de la course des U23 hommes vendredi, mais un top 10 encourageant pour le Français Basile Allard. La course est remporté par Thomas Pidcock qui remporte ainsi son 2ème titre de la semaine.

Une journée arc en ciel

Samedi a par contre été un vrai feu d’artifice avec 3 titres en 3 courses !

Loana Lecomte remporte le titre sur la course U23 féminine de Cross-Country, une semaine après avoir remporté sa première victoire sur le circuit de la Coupe du Monde.

Dans la course Elite Féminine, Pauline Ferrand Prévot nous offre une démonstration dont elle a le secret. Elle s’isole dès les premières minutes et fait un cavalier seul. Malgré des petites chutes sont conséquences, elle s’impose avec 3 minutes d’avance et conserve son titre de Championne du Monde de Cross-Country.

Jordan Sarrou a complété la collection du clan français quelques minutes après avec un titre lors de la course Elite homme de Cross-Country. Titouan Carod monte également sur le podium en prenant la 3ème. Les deux coureurs font partis Team Absolute Absalon du nom du quintuple Champion du Monde et double champion olympique, Julien Absalon. Il semble avoir trouvé sa relève !

Finir en beauté

Ce dimanche avait lieu les épreuves de descentes. Celles-ci se sont effectuées dans des conditions dantesques favorisant les coureurs partants devant. La neige est haut du parcours, la boue en bas mettant beaucoup de descendeurs au tapis. Compte tenu de cette météo, il fallait être le plus propre possible et rester sur son vélo était la priorité.

Lors de l’épreuve espoir féminine, les Françaises Lauryne Chappaz et Leona Pierrini ont su tirer leur épingle du jeu. La première décroche le titre de Championne du monde de descente et la deuxième accroche la troisième place du podium.

Chez les espoirs hommes, Mathéo Grandjean et Johan Garcin accrochent un top 10 mais pas de podium.

Dans l’épreuve Elite Femme, la Francaise Marine Cabirou sur qui reposait les espoirs, était encore à la lutte pour la victoire au 4ème intermédiaire malgré une grosse chute dans le haut du parcours. Mais plusieurs chutes successives sur la fin de la descente vont la repousser au 9ème rang. C’est finalement Myriam Nicole qui tire son épingle du jeu et termine à une belle deuxième place !

Chez les Hommes, malgré 4 français aux 5 premières places aux qualifications, aucun n’a pu lutter contre les éléments et devenir champion du monde. La piste rendue glissante sur le haut, incontrôlable et lente sur le bas ne leur a laissé que peu de chance de bien figurer. C’est l’anglais Reece Wilson qui triomphe en profitant de son avantage d’être parti plus tôt (1h30 avant le dernier partant Loïc Bruni). Rémi Thirion obtient une belle 3ème place, à seulement 5 secondes du vainqueur, concluant par un podium l’incroyable semaine du l’équipe de France.

Bilan de la semaine : 13 courses, 6 titres, 12 podiums et première place au classement des médailles pour la France

Après le titre mondiale de Julian Alaphilippe sur route il y a quelques jours, l’équipe de France de VTT vient de placer notre nation tout en haut du VTT mondial avec cette semaine incroyable. Le vélo est une spécialité Française en cette année 2020 et on ne peut que savourer la réussite de ces grand champions. La couleur à la mode est donc l’arc en ciel en cette fin d’année !

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: