Café Crème Sport

Lucas Digne est-il devenu un top latéral européen ?

Everton démarre la saison 2020-2021 sur les chapeaux de roues : 1ère place du championnat avec quatre victoires et un nul. En attaque, les Toffees sont irréprochables, l’arrivée de James a fait un bien fou, et les finisseurs Richarlison et Calvert-Lewin sont très efficaces avec 8 buts inscrits. Mais dans l’effectif de Carlo Ancelotti, notre titi Lucas Digne n’est pas en reste. Auteur d’excellentes saisons depuis son arrivée chez les Toffees, le Français marque des points en vue de l’Euro 2021. De simple remplaçant, à titulaire indiscutable, Lucas digne est-il devenu un top latéral européen ?

De l’ombre à la lumière

Alors qu’il vient d’être nommé dans la catégorie du « meilleur espoir de Ligue 1 » au Trophée UNFP, Lucas Digne rejoint le Paris-Saint-Germain le 17 juillet 2013. Le natif de Meaux, espoir du football français, n’aura pas la tâche facile. Dès son arrivée, il est mis en concurrence avec Maxwell, et Laurent Blanc peine à lui faire confiance. Avec seulement 44 matchs joués en 3 saisons, Lucas Digne n’a jamais vraiment montré qu’il pouvait tenir la place du Brésilien dans une rencontre de haut niveau. « Ce qui m’a manqué pour m’imposer au PSG ? Sûrement un peu d’expérience. Peut-être que je suis arrivé un petit peu trop jeune » avait déclaré le jeune français. 

Lucas Digne porte le maillot du PSG de 2013 à 2015 (ParisFan)

Fin août 2015, Digne est prêté à l’AS Roma et retrouve Rudi Garcia qui l’avait entraîné au LOSC. Les débuts en Italie sont prometteurs, Lucas dispute 33 matchs dont huit en Champions League, inscrit trois buts et délivre trois passes décisives. Mais le départ de Garcia et l’arrivée de Luciano Spalleti à la fin de saison changent la donne. Le nouveau technicien et son 3-5-2 ne semblent pas compter sur les services du français. Lucas Digne est sur le départ, et à la surprise générale, c’est au FC Barcelone qu’il pose ses valises. Et, comme un air de déjà vu, la concurrence est rude, Jordi Alba, dans une forme olympique ne laisse que très peu de place au français de 23 ans. Si le temps de jeu n’est pas au rendez-vous, Lucas Digne a progressé et s’est entraîné avec les meilleurs : Messi, Iniesta, Neymar et bien d’autres. Après 46 matchs joués en deux ans chez les blaugranas, le Barcelonais est finalement transféré à Everton pour 20M d’€

Si Lucas Digne n’a pas marqué l’histoire du Barca, le français a pris en maturité  (Equinox Radio

Renaissance et ambitions

« Après avoir bougé en Angleterre depuis l’Espagne, j’ai dû changer mon style. J’ai dû immédiatement m’adapter à l’intensité, aux duels physiques. Il faut encore et encore répéter les courses à haute intensité » Football365

Le 1er août 2018, au lendemain d’une Coupe du Monde au goût amer, Lucas Digne rejoint les Toffees pour cinq ans. Le projet de jeu est totalement différent et le Français doit s’adapter à son nouveau championnat : « Après avoir bougé en Angleterre depuis l’Espagne, j’ai dû changer mon style. J’ai dû immédiatement m’adapter à l’intensité, aux duels physiques. Il faut encore et encore répéter les courses à haute intensité ». Mais à en croire ses premières apparitions, Lucas s’emble comme un poisson dans l’eau en Premier League. Dès décembre, il marque son premier but sur coup-franc direct face à Watford, et permet aux siens de prendre un point à la dernière minute (2-2). Le week-end suivant, le Français inscrit un doublé face à Burnley et scelle la victoire 1-5. Auteur de quatre buts et quatre passes décisives pour sa première saison, Digne est élu joueur de la saison par les supporters du club en mai 2019, adopté et validé. 

Lucas Digne offre le points aux Toffees dans les derniers instants

Si Lucas Digne est si séduisant chez les Toffees, c’est grâce au plan de jeu mis en place par Marco Silva puis Carlo Ancelotti. Everton joue sur la possession du ballon, un jeu offensif, orné de montées des latéraux et de centres. Si le Français n’était pas habitué à jouer ainsi, il semble toute de même s’y être bien accoutumé. Parfois positionné en milieu gauche, Digne ne cesse de jouer vers l’avant, de centrer et de créer des actions de buts. La saison passée, le Français a délivré sept passes décisives, et remporte en moyenne les trois-quarts de ses duels. Le joueur est en confiance et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Désormais titulaire indiscutable dans le 4-3-3 d’Ancelotti, Digne tient son rang. Selon Opta, depuis son arrivé à Everton, aucun défenseur des cinq grands championnats n’a créé plus d’occasions que Lucas : 144 au totalAvec 12 passes décisives depuis 2018-2019, l’ancien Blaugrana se place juste derrière Trent Alexander-Arnold (25) et Andrew Robertson (24). Les stats sont là, Digne est le défenseur le plus créateur d’Europe !

Chez les Bleus, Lucas Digne prend sa revanche. Privé de Coupe du Monde en 2018, le Français a faim de titres avec sa sélection, et les blessures à répétition de Lucas Hernadez sont une aubaine pour le natif de Meaux. De retour sur la liste de Deschamps le 4 octobre 2018, Digne s’impose désormais sur son côté gauche. Titulaire contre la Suède en septembre (0-1) et contre la Croatie en Octobre (1-2), le Français réalise deux matchs solides, et confirme la précision technique acquise à Everton : 90% de passes réussies, 1 passe décisive, et 5 interceptions. Mais la bataille au poste de latéral gauche est rude quand on sait que DD peut avoir le choix entre Lucas Hernandez, Benjamin Mendy, Ferland Mendy ou encore Layvin Kurzawa. Lucas Digne a tout pour devenir le premier choix de Deschamps, à lui de montrer qu’il est le meilleur, quel que soit l’état de forme de ses congénères. 

Lucas Digne marque de précieux points avant l’Euro 2021 (Instagram)

Lucas Digne tient sa place parmi les meilleurs. Brillant avec Toffees, il contribue à tirer vers le haut une équipe plus que jamais rodée pour se battre en Premier League. Pour ce qui est de l’Équipe de France, ses dernières apparitions sont encourageantes. Lucas a tout des meilleurs latéraux d’Europe, ne reste plus qu’à confirmer ses performances avec les Bleus, en vue de l’Euro 2021. 

Exit mobile version