Buvette Omnisport Rugby

La buvette (J7) : En ce confinement, le rugby ne s’arrête pas

Vous êtes bloqués chez vous à cause du nouveau confinement national ? Ce n’est qu’une raison de plus pour regarder du rugby tranquillement ! Le sport professionnel ne s’arrête pas et les enjeux sont d’autant plus importants : la suite du Top 14 et le dénouement du tournoi des 6 nations. Allez trouver une bière dans le frigo, c’est l’heure de la Buvette.

À la carte :

  • Vendredi 30 octobre
    • Bayonne – Toulon (reporté)
  • Samedi 31 octobre
    • Pays de Galles – Écosse (15h15)
    • Brive – Clermont (15h15)
    • Lyon – Montpellier (reporté)
    • Italie – Angleterre (17h45)
    • Castres – Racing 92 (18h15)
    • Union Bordeaux-Bègles – Agen (18h15)
    • France – Irlande (21h05)
  • Dimanche 1er novembre 
    • Pau – La Rochelle (17h)
    • Stade Français – Toulouse (21h05)

Apéritif : Brive – Clermont, un derby au menu

Le match entre Bayonne et Toulon étant reporté vendredi soir, c’est un derby qui est chargé d’ouvrir l’appétit des fans de rugby. Samedi, en début d’après-midi, Brivistes et Clermontois s’affrontent à Amédée Domenech. Les deux clubs sont dans une dynamique différente depuis début octobre, les Jaunards sont premiers du classement et restent sur 3 victoires de rang. Au contraire, Brive peinent à glaner des points et veulent mettre fin à leur mauvaise passe : 3 défaites en 4 matchs et restent sur deux revers de rang.

Malgré un bon début de saison sur le plan du jeu proposé, les brivistes peinent à obtenir des résultats. Trop de fautes, de plaquages manqués et de mauvaises décisions. C’est d’ailleurs ce qui coûte le match face à Toulouse et face à Montpellier aux hommes de Jérémy Davidson. Clermont, en pleine confiance, voit de son côté ce match comme une occasion de ramener une victoire à l’extérieur, afin de conforter sa place de leader du Top 14. L’ASM peut compter ce week-end sur les retours de Slimani et de Cancoriet, mais aussi sur les présences des joueurs en forme comme Bézy Matsushima et Lopez. Naqalevu et Moala sont eux absents.

Le millésime : Pau – La Rochelle, duel explosif

Si vous pensez que la rencontre entre Pau et La Rochelle n’a pas l’air attirante, vous vous trompez. Un match qui promet d’une part au niveau du classement, les Rochelais sont troisièmes et les Palois cinquièmes, mais aussi au niveau du jeu. On parle ici de deux des équipes les plus agréables à voir jouer depuis le début de saison. Une volonté de créer du jeu qui est partagée et qui peut donner un match spectaculaire ou franchissements, essais et prises d’initiatives sont légions. Les Jaune et Noir prouvent depuis quelque temps que leur bon début de saison n’a rien d’un hasard. Dernière preuve en date, le match face à l’UBB la semaine dernière, surtout la première mi-temps. Les Maritimes sont pleins de confiance, à l’image du trio Plisson-Retière-Bourgarit qui fait des ravages. Les recrues aussi se comportent bien et apportent un vrai plus à la formation de l’Ouest. Dillyn Leyds et Raymond Rhule dynamisent cette ligne arrière qui semble déjà se connaître par cœur.

Dillyn Leyds une nouvelle fois très bon face à l’UBB (crédits : XAVIER LÉOT Sud Ouest)

De son côté, Pau a eu un peu plus de mal ces derniers temps, avec notamment des défaites à Brive et Clermont et un match nul face à Lyon. Les coéquipiers d’Antoine Hastoy, véritable maître à jouer des hommes en vert depuis le début de la saison, veulent se ressaisir à domicile. Et quoi de mieux que de le faire face à l’équipe en forme du moment. Réputés pour ne rien lâcher, comme un témoigne le nul arraché à la dernière seconde du match contre Lyon, la remontée en seconde période contre l’UBB et les réactions d’orgueil contre Clermont, les palois risquent d’être un sacré morceau pour La Rochelle. Duel palpitant donc.

La mignardise : Sprint final pour les Six Nations

Il n’y a pas que du Top 14 ce week-end. Et si la France arrachait le tournoi des 6 Nations ? Peu probable diront certains, mais cette équipe ne fait que nous étonner depuis 1 an. Ce samedi, ce sera face à l’Irlande, leader du classement, que les joueurs de Fabien Galthié vont devoir cravacher. Au stade de France, les Bleus n’ont pas leur destin entre leurs mains parce que la seule défaite en Écosse a suffi pour que Dupont et les siens soient 3èmes à l’entame de la dernière journée. L’Angleterre, devant les français à la différence de points, affronte l’Italie à Rome plus tôt dans la journée et peut prendre une option sur la victoire finale en cas de large succès.

L’Irlande a aussi besoin d’une victoire avec bonus pour assurer la victoire dans le tournoi, mais à Paris, difficile d’imaginer les Bleus céder. D’autant plus après le bon match réalisé la semaine passé face à des Gallois impuissants. Irlande, France ou Angleterre, le suspense reste entier dans ce tournoi qui n’a pas fini de nous réserver des surprises.

En ce premier week-end de confinement, le rugby ne vous laisse pas tomber. Le programme reste beau avec la suite du Top 14 et la fin du Tournoi des 6 Nations. De quoi éviter de s’ennuyer et profiter à fond de ces matchs devant la télé avec une bonne bière fraîche. La différence, c’est qu’il faudra partager la pinte avec la famille plutôt qu’avec les amis, mais ça, ce n’est qu’un détail.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :