NFL Sport US

NFL : Quarterbacks gauchers, un nouvel espoir

Dans le monde, aux alentours de 15% de la population est gauchère. Au commencement de la saison NFL en Septembre dernier, aucun Quarterback titulaire de la ligue n’était gaucher. Le soir du 1 Novembre 2020, Tua Tagovaïloa le rookie drafté à la 5ème position en 2020, débute un match pour la franchise des Miami Dolphins. Tua est gaucher et il représente le nouvel espoir d’une classe de joueur trop peu représentée.

Steve Young la légende des Quaterbacks gauchers

Dans toute l’histoire de la NFL 23 Quarterbacks ont lancé un ballon avec leur main gauche en étant titulaire dans un match. Si certains d’entre eux ne sont pas rentrés dans la légende, comme les récents Matt Leinart et Tim Tebow, les « Lefty » comptent dans leur rang de sérieuses légendes. On pourra citer Ken Stabler, star des Raiders en son temps, vainqueur du Superbowl IX, et MVP de la saison 1974. Sans oublier Michael Vick, véritable révolutionnaire du poste de Quarterback. Le sous côté, Boomer Esiason, qui détient le record du nombre de yards à la passe et de touchdowns lancés par un gaucher et qui (accessoirement) fut MVP de la ligue en 1988. Et pour finir, la légende, le successeur de Joe Montana, Steve Young, vainqueur de 3 Superbowl (XXIII, XXIV, XXIX), MVP du dernier, et élu 2 fois meilleur joueur de la ligue en 1992 et 1994. Cerise sur le gâteau, Steve Young a été le premier Quaterback gaucher introduit au Hall of fame en 2005.

Tua est le 23ème Quarterback de cette liste. Mais au-delà de cette statistique il met surtout fin à une disette de 5 ans. Cela faisait maintenant 5 ans et la semaine 17 de la saison 2015 de NFL qu’un Quarterback gaucher n’avait pas débuté un match, c’était Kellen Moore pour les Cowboys de Dallas. Depuis, 116 Quarterback ont lancé une passe en NFL et tous étaient droitiers.

Les quarterbacks gauchers, les petits canards boiteux du football

Si rien n’a encore était prouvé statistiquement et scientifiquement quant à la non présence des gauchers en NFL plusieurs pistes crédibles existent cependant :

Les designs des attaques sont créés pour des droitiers :

Cet axe résulte d’un constat mathématique simple, déjà exposé, la proportion de droitier est plus importante dans le monde, donc les chances d’avoir un Quarterback droitier sont plus grandes. Ainsi, les coachs établissent leur plan de jeu théorique pour un droitier. Ce constat est visible à une échelle plus large, le monde en générale est formaté pour les droitiers, ciseaux, guitare et même l’écriture ne sont pas établis pour les gauchers.

Un exemple simple du football est la play action. Le handoff est préparé pour un droitier, le bootleg est préparé pour un droitier etc. Quand un maître à jouer est gaucher, c’est tout le playbook qu’il faut inverser. Un travail en apparence peu complexe mais qui peut donner des maux de têtes et surtout des efforts supplémentaires d’adaptation pour les coaching staffs et les joueurs sur le terrain.

De même, la ligne offensive doit aussi être repensée en globalité. Le joueur le mieux payé d’une ligne offensive est souvent le Left Tackle car celui-ci protège l’angle mort d’un Quarterback droitier, il se doit d’être performant. Or l’angle mort chez un gaucher vient du côté droit de la ligne offensive et seulement interchanger les positions des deux Tackles n’est pas une chose si aisée pour les joueurs.

Les lancers des gauchers sont différents :

Le sport n’est pas que musculation et tactique, la science est souvent au cœur de cette machine géante, et ici la physique viens jouer un rôle prépondérant dans l’extinction des gauchers.

En effet, un Quarterback droitier va exercer sur le ballon une rotation dans le sens horaire au moment du lancer. Cette rotation aura pour effet d’appliquer un phénomène naturel d’inertie vers la droite de chaque passe. Un changement de rotation change le sens de l’inertie appliquée et les receveurs doivent s’adapter à ce « nouveau » lancer. Même si l’inertie est minime, elle est assez présente pour faire dévier des lancers de 3-4 yards selon la main forte du Quarterback.

« Donc quand j’ai un Quarterback gaucher et que je suis sur le côté droit de l’attaque, quel que soit le tracé intérieur le ballon va tout le temps tourner à mon opposé, il va me fuir. Et si je cours un tracé profond, je dois courir plus loin parce que la balle ne descendra pas vers le milieu du terrain à cause de la rotation… Tu dois courir plus loin pour être capable de l’attraper »

Cris Carter, ancien wide receiver en NFL et intronisé au Hall of Fame.

Le Football est un sport d’équipe, la majorité des Quarterbacks étant droitiers, les coéquipiers prennent des repères avec des passes de droitiers. Quand on change de main pour un Quarterback tous ces repères sont chamboulés et peuvent mettre du temps à être réglés. Jerry Rice a réussi à faire cette transition entre un droitier et un gaucher, entre Joe Montana et Steve Young. Cependant, outre ses qualités naturelles, le joueur a travaillé dur pour s’accommoder à un nouveau type de lancer, obligeant le responsable de l’équipement à s’entraîner à lui lancer le ballon sur la sideline pendant les matchs, de la main gauche.

Les bons lanceurs gauchers partent jouer au Baseball :

En 2017 une étude parue dans Biology Letters révèle que plus de 25% des joueurs en MLB sont gauchers. Un pourcentage bien au-delà des 10-15% de la population mondiale. D’après les chercheurs, ce taux élevé s’explique par le fait que les gauchers ont un temps de réaction plus faible que les droitiers. Ils traitent l’information plus vite, devenant redoutable dans les situations de duels.

Plus que cela les gauchers sont très demandés pour jouer au poste de Pitcher. Un lanceur gaucher est une force majeure pour mettre en difficulté les batteurs adverses habitués à des droitiers. La différence avec le Football c’est qu’ici le lancer vise à éliminer un adversaire et non pas à faire briller un coéquipier, une différence majeure qui permet aux gauchers de briller au baseball. Aujourd’hui un gaucher capable d’éliminer un batteur au lancer se verra offrir un pont d’or en MLB avec des risques de blessures et séquelles moins importantes qu’en NFL. C’est en toute logique que les sportifs gauchers, avec des capacités de lancers balle et ballons au dessus de la moyenne, se tournent vers le baseball.

Clayton Kershaw (gauche) et Matthew Stafford (droite) deux amis d’enfance devenus stars de leur sport respectif

Clayton Kershaw (Pitcher, LA Dodgers) et Matthew Stafford (Quarterback, Detroit Lions) ont grandi ensemble, ils sont tous les deux devenus des stars dans leur sport respectif, mais enfant les observateurs étaient clairs, Clayton lançait le ballon de football aussi bien, voir mieux, que son ami Matthew. Cette année Kershaw a gagné les World Series avec sa franchise des Dodgers, on aurait pu rêver d’une telle réussite pour lui en NFL aussi.

Tua, un héritage à porter

Tua Tagovaïloa, lui est bien en NFL et lance le ballon de la main gauche. Repêché à la 5ème place de la dernière draft le jeune hawaïen doit montrer s’il est de la trempe d’un Steve Young ou d’un Boomer Esiason. Être le nouvel espoir d’une lignée que l’on croyait éteinte n’est pas chose aisé et le Quarterback devra s’attendre à des débuts compliqués. A l’université son bras gauche ne semblait pas poser problème, sa précision létale n’avait pas mis longtemps à émerveiller les différents scouts de la planète football.

La première prestation du rookie s’est soldée par une victoire. Mais Miami a su s’appuyer sur une défense de fer et une spécial team irrésisitible pour l’emporter. Contre les Rams de Los Angeles, cette formule a été suffisante, cependant, pour le futur, Tua devra montrer qu’il peut gagner des matchs seuls, il devra montrer que c’est un vrai franchise quarterback. Tagovaïloa fini ce match avec 12 passes complétées pour 22 tentées, 93 yards gagnés à la passe, 1 fumble perdu et 1 touchdown à la passe.

C’est donc une première prestation en demi-teinte qu’a rendu Tua ce week-end. Le reste de sa carrière sera suivie avec insistance par tous ces prédécesseurs qui doivent voir en lui une nouvelle occasion de montrer le talent des Quarterback gauchers.

Et pourtant, si l’on fait bien attention aux détails on remarquera que tous ces espoirs reposent sur… un droitier. En effet, Tua est un faux-gaucher comme un certain Raphaël Nadal au Tennis. Tua mange de la main droite, écrit de la main droite, signe ses contrats de la main droite… Mais joue au football de la main gauche. La faute/grâce à un père gaucher qui a appris à jouer au football à son fils comme lui, avec la main gauche.

Vous l’aurez compris, ils ne sont pas nombreux à être parvenus à mener une équipe de NFL sur le terrain. Les Quarterbacks gauchers sont une espèce rare, pour eux, arriver en NFL implique d’avoir un talent exceptionnel, supérieur à des droitiers. Profitons donc de chaque instant de rotation d’un ballon dans le sens anti-horaire tant que nous pouvons le voir. Il se pourrait que l’on patiente longuement avant d’avoir une prochaine fois. Aujourd’hui le monde des gauchers lanceurs de ballons repose sur les seules épaules du jeune Tua, un nouveau talent indéniable de la ligue, qui pourrait s’inscrire dans la lignée des plus grands.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :