Omnisport Tennis Tournoi ATP

Masters: Daniil Medvedev remporte le dernier tournoi de l’année!

Ca y est ! La saison 2020 de tennis est terminée. A Londres, les dernières balles jaunes ont été échangées cette semaine, sans public certes, mais non sans spectacle. Ce dimanche, Daniil Medvedev et Dominic Thiem se disputaient le trophée du Nitto ATP Finals, dernière messe tennistique de la saison. En près de 2h45 de jeu, Daniil Medvedev s’impose 4-6, 7-6, 6-4 !

La première manche commence comme l’on pouvait s’y attendre par un round d’observation tendu. Thiem et Medvedev se craignent, se respectent. Medvedev, récent vainqueur à Paris, paraît plus à l’aise sur son service, mais paradoxalement, c’est lui qui craque le premier et laisse son adversaire prendre de l’avance. A 2-2 dans la première manche, le Russe mène 40-0 sur son service plutôt tranquillement. Mais après un retour de Thiem, Medvedev lui offre le premier break de ce match d’une vilaine double-faute. Les jeux suivants sont toujours aussi serrés, mais rien ne fait craquer l’Autrichien. Sur sa première balle de match, le récent vainqueur de l’US Open est acculé en fond de court par les coups puissants de Medvedev. Ce dernier monte au filet, et Thiem envoie un coup droit qui heurte la bande blanche, surprend le Russe et lui offre le premier set, 6-4. Medvedev est dépité mais préfère en sourire.

Comme à son habitude lorsqu’on le pense abattu et fatigué, Daniil Medvedev en remet un couche. Sa nonchalance est trompeuse. Toutefois, il ne parvient pas à faire plier Thiem, qui régale les téléspectateurs de ses revers soyeux (mais surtout très puissants) dont il a le secret. Le Russe fait courir son opposant mais rien n’y fait, Thiem s’en sort toujours. Plus le match passe, plus Medvedev a du mal à conclure ses jeux de service. A 4-3 en sa faveur, Medevdev se procure une balle de break mais ne la convertit pas. Le Russe peine à être décisif dans les moments-clés. Un moment-clé, il en arrive un autre : un tie-break. Face à Rafael Nadal et Novak Djokovic, c’est ainsi que Thiem a bâti ses succès. Dès le premier service de Medvedev, il réalise le mini-break. Cependant le Russe corrige le tir et parvient à mener 5-2. Plus encore, il inscrit les deux points suivants et remporte cette seconde manche 7-6 (7-2). Qui a dit que Medvedev ne savait pas gérer les moments-clés…

Daniil Medvedev, même dominé, ne cesse jamais de lutter et de pousser ses adversaires à la faute (Image : Eurosport)

Alors que Dominic Thiem remportait la majorité des rallies, c’est Medvedev qui écœure l’Autrichien au début de la troisième et dernière manche. A 1-1, Medvedev s’offre trois balles de break… sauvées par Thiem. S’il y a bien une chose que l’on peut d’ores et déjà retenir de ce match, c’est que peu importe qui domine, rien n’est facile ou offert. La 6ème balle de break de la manche est la bonne pour le Russe qui mène 3 jeux à 2, service à suivre. Tactiquement, le Russe fait très peu d’erreurs. Il frappe fort, monte au filet plus qu’à l’accoutumée, et met en difficulté un Dominic Thiem qui semblait pourtant dominateur. L’Autrichien semble résigné ; il commet des erreurs surprenantes, comme lorsqu’il rate son smash à 5-3 en faveur du Russe. Après plus de 2h40 de jeu, Daniil Medvedev s’octroie une première balle de match. Il ne lui en faut pas plus, et remporte cette troisième et ultime manche 6-4 !

Récemment titré à Paris, Daniil Medvedev s’impose encore ! Il fini la saison en trombe, en glanant deux succès des plus prestigieux. Il totalise aujourd’hui 9 titres sur le circuit ATP et devrait sans nul doute augmenter ce total l’an prochain. De son côté, alors qu’on le pensait prêt à enfin dominer le circuit mondial, Dominic Thiem n’est pas parvenu à se défaire de cet ultime rempart. Pourra-t-il tout rafler en 2021 ? C’est en tout cas ce qu’il espère, ce qu’aucun qualifierai de légitime. A 27 ans, il serait bon de s’offrir quelques beaux trophées majeurs supplémentaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :