A l'affiche Foot

Carnet noir : Diego Maradona est décédé

En ce mercredi 25 novembre, l’annonce du décès de Diego Armando Maradona endeuille le monde du football et du sport. Il était âgé de 60 ans et souffrait depuis quelques temps de problèmes de santé qui l’ont amené à s’effacer peu à peu du monde du football. L’attaquant prodige de l’Albiceleste laisse derrière lui un héritage colossal. Considéré par beaucoup comme le meilleur joueur de l’histoire, Diego Maradona est mort des suites d’une crise cardiaque, selon la presse argentine.

Champion d’Argentine avec Boca Juniors en 1981, Maradona avait ensuite pris la direction de l’Europe. Après un passage au FC Barcelone, c’est à Naples qu’il émerveille l’Europe, en décrochant deux titres de champion d’Italie et une Coupe UEFA. Avec sa sélection nationale, il remporte la Coupe du Monde 1986, durant laquelle il brille tant par ses dribbles légendaires que par sa mythique « main de dieu » face aux Anglais en quart de finale. L’Argentine tout entière perd un héros. Le football perd une légende.

Champion du monde en 1986 à Mexico, le capitaine Maradona incarnait sa sélection. (Photo by Archivo El Grafico/Getty Images)

(1 commentaire)

  1. Et en plus, cette « main de dieu » en 1986, c’est contre l’Angleterre, pays rappelons le, qui était en guerre contre l’Argentine 4 ans auparavant pendant la guerre des Malouines. C’est aussi pour ça que lui même parlait de volonté divine de battre l’Angleterre !
    Et donc comme Dominici, on peut être un homme petit et un grand bonhomme en même temps…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :