Café Crème Sport

Le FK Bodø/Glimt champion de Norvège pour la première fois de son histoire !

Dimanche dernier, Bodø l’a emporté 2 à 1 sur la pelouse de Strømsgodset, par l’intermédiaire de ses buteurs Kasper Junker et Philipp Zinckernagel, permettant de valider leur premier titre de champion. Dans l’air depuis quelques semaines grâce aux nombreux points d’avance sur Molde, gagner ce match ne représentait qu’une formalité. Il reste cinq journées et plusieurs records peuvent être battus, comme le nombre de points d’avance sur le deuxième, le nombre de points inscrits, le nombre de victoires, le nombre de buts marqués ainsi que la meilleure différence de but sur une saison. Le FK Bodø/Glimt va donc indéniablement marquer le championnat norvégien de son empreinte. Mais comment a-t-il fait ?

Pour nous aider, le compte twitter Nordisk Norvège (@Eliteserienfr) a accepté d’apporter son expertise en répondant à nos questions.

Les joueurs de Bodø fêtant leur titre ce dimanche 22 novembre 2020. (Crédits : trivela.com.br)

À qui Bodø doit ce succès exceptionnel ?

Kjetil Knutsen aura donc réussi à placer Bodø au sommet du football norvégien après seulement trois saisons. Lui, qui entraîne pourtant au haut-niveau depuis 2015, a mené son équipe vers un succès brillant dont lui-même est en grande partie responsable. En faisant jouer son équipe de façon très offensive, Knutsen est parvenu à faire du FK Bodø/Glimt une équipe dominante. Les statistiques en témoignent cette saison, Bodø est la meilleure attaque de loin avec 85 buts inscrits en 25 matchs. Molde est deuxième de ce classement avec 62 buts inscrits.

Ses joueurs ont également livré de très belles performances. Le collectif est parfaitement huilé, c’est ce qui a en grande partie permis un tel récital depuis le début de saison. Oui, il y a de très bons joueurs au sein de cette équipe, certains sont jeunes et envisagent de rallier les plus grands championnats européens à court ou moyen terme. C’est ce qu’a fait Jens Petter Hauge en signant à l’AC Milan le 1er octobre dernier. Il a d’ailleurs marqué son premier but dimanche dernier, le jour du sacre de son équipe formateur, comme un hommage.

Parmi les joueurs qui ont porté le club, nous nous devons de mettre en avant Philipp Zinckernagel dont nous avions déjà dressé le portrait dans notre précédent article sur Bodø/Glimt. Nous vous invitons à le lire, mais sachez que vous allez être surpris. Ce joueur est largement méconnu en Europe, pourtant cela ne l’a pas empêché de réaliser une saison extraordinaire individuellement. Au grand dam de ses adversaires, ses statistiques ont encore augmenté depuis notre dernier constat. En 23 matchs cette saison, il a marqué 15 fois et délivré 19 passes décisives. Ce joueur très technique, bon finisseur, plutôt polyvalent et possédant un très bon QI football, ne devrait pas faire de vieux os dans le championnat norvégien.

Un autre joueur a attiré notre attention, c’est Kasper Junker. Lui aussi Danois, ce buteur a progressé cette saison sous les ordres de Knutsen, devenant le meilleur buteur du club depuis le début de saison avec 19 buts inscrits (et 8 passes décisives) en seulement 20 matchs d’Eliteserien. Malheureusement pour son club, lui aussi ne devrait pas tarder à découvrir un meilleur championnat, alors qu’il est au club depuis 2020.

Plus largement, c’est le club tout entier qui travaille excellemment bien depuis plusieurs années, notamment depuis l’arrivée de Knutsen en 2017. Le réseau de recrutement, par exemple travaille très bien également, en témoigne l’arrivée récente d’Hugo Vetlesen en provenance de Stabaek (Eliteserien) le 5 octobre 2020. Il est un grand espoir norvégien à son poste et donc c’est une super recrue pour Bodø.

L’avis de Nordisk Norvège :

Selon moi, la force de Bodø est la connaissance parfaite du club et de son environnement par l’entraîneur Kjetil Knutsen. Il propose un jeu offensif très alléchant. Avec son staff, il a su créer une réelle cohésion et cela se voit sur le terrain et donc les résultats. Le recrutement fut adéquat et tous les joueurs ont su s’adapter à la philosophie de jeu de leur entraîneur.

Depuis le début de saison, Knutsen se repose sur une colonne vertébrale composée de Saltnes, Berg, Zinckernagel, Hauge – qui est parti depuis au Milan -, et Junker. Mais il ne faut pas oublier le jeune Bjorkan, Sampsted et Haikin le gardien qui sont de très bons joueurs et qui répondent présent depuis le début. Derrière, le niveau est plus faible et c’est là que tout va se jouer pour la suite du projet de Bodø/Glimt, car il va falloir continuer en recrutant les bons joueurs correspondant, tout en essayant de ne pas se faire piller par des clubs plus huppés.

Quel avenir pour Bodø ?

Le plus dur reste à venir, pour cette ville du nord de la Norvège qui n’a que très peu connu le succès dan son histoire. Gérer l’après-sacre peut être délicat pour un club qui n’en a pas l’habitude. Il va donc falloir convaincre certains joueurs de rester malgré l’intérêt qu’ils peuvent susciter à l’étranger. Nous pensons évidemment aux joueurs cités précédemment, qui pour certains auront l’opportunité de rejoindre un club jouant dans un meilleur championnat. Si certains joueurs partent, il va falloir les remplacer par des joueurs présentant le même profil, ou en tout cas, qui peuvent s’inscrire dans le collectif de Kjetil Knutsen. Les dirigeants du FK Bodø/Glimt vont devoir faire les bons choix, qui s’avéront décisifs pour le club s’ils veulent rester au sommet.

S’ils continuent sur leur lancée, ils peuvent détrôner plusieurs records plutôt bien établis, notamment certains par Rosenborg dans les années 90. Cette saison, comme dit précédemment, Bodø devrait en battre plusieurs. Sur le nombre de points inscrits sur une saison, Molde avait fait 71 en 2014, Bodø est à 68. En ce qui concerne l’écart avec son dauphin, le record actuel est de 15 points établi en 1995 par Rosenborg, Bodø en compte 18 sur Molde. En terme de victoires obtenues, Bodø est à 22 et a déjà rejoint Molde qui l’avait fait en 2014. Si l’on reste sur les victoires, Bodø peut aussi battre le record de 10 victoires acquises à l’extérieur sur une saison. Nous parlions tout à l’heure de l’attaque de feu des joueurs de Knutsen, là aussi, ils peuvent faire tomber le record de Rosenborg en 1997 avec 87 buts marqués. Enfin, la différence de but peut aussi être un record appartenant bientôt au FK Bodø/Glimt, car ils sont à +57 et le record est de +67 établit par Rosenborg en 1997.

L’avis de Nordisk Norvège :

Bodø a grandi cette saison et aspire à faire encore mieux. Le match face au Milan leur a donné envie de goûter de nouveau à l’Europe et pour cela, ils savent qu’ils doivent faire encore mieux s’ils veulent représenter au mieux la Norvège en Ligue des Champions. Les objectifs sont les suivants : conserver l’entraîneur, garder les cinq joueurs qui ont apporté le plus, anticiper les départs en recrutant si besoin et étoffer le banc en vue de la C1. Il ne faut pas oublier un élément crucial, le FK Bodø/Glimt sera attendu au tournant par les observateurs, car elle ne sera plus la surprise du championnat. Enfin, ses concurrents directs que sont Rosenborg, Molde, Valerenga ou même Odd, chercheront par tous les moyens de réduire l’écart. Si Bodø veut conserver sa couronne, il ne faudra pas effectuer de faux pas.

Espérons pour le FK Bodø/Glimt que cette saison 2020 ne sera pas seulement une parenthèse enchantée. Pour le moment, le club peut être fier du chemin parcouru en fêtant dignement ce magnifique titre, mais l’atterrissage peut être rude si l’on se repose sur ses lauriers. Vivement l’année 2021…

(Crédits photo de couverture : trivela.com.br)

Exit mobile version