Féminines Handball Féminin

Euro de handball : dans un duel au sommet, les Bleues ont excellé (France 23 – Danemark 20 )

Déjà qualifiées pour le tour principal, les Bleues doivent tenir le choc face au Danemark. Face au pays hôte les dames d’Olivier Krumbholz doivent confirmer leur bon début d’Euro. Orlane Kanor réintègre le groupe, Coralie Lassource en fait les frais. Si les Danoises ont tenu tête aux Bleues en première période, la seconde mi-temps a largement tourné l’avantage des Françaises.

Un coude-à-coude en bonne et due forme 

Les Françaises alignent la même équipe de départ que face à la Slovénie. La défense est en 5-1, Estelle Nze-Minko se charge de la dissuasion. Pour la troisième fois en trois matchs, c’est Grace Zaadi qui ouvre le compteur des Bleues en nettoyant la lucarne droite de Sandra Toft. Les deux gardiennes brillent et les filles devant font ce qu’il faut pour ne jamais prendre l’eau. Kouyaté est une nouvelle fois très percutante dans les intervalles et s’arrache au shoot. Les actions collectives françaises sont belles, le Yago et la finition de Pauletta Foppa sont inarrêtables pour a défense danoise. Mais de l’autre côté, Hansen et Jorgensen marquent aisément à 9 mètres et crucifient amandine Leynaud. Le jeu est très équilibré est aucune des deux équipes n’arrive à prendre le dessus sur l’autre. La rentrée d’Orlane Kanor est remarquée, la Messine s’envole, et shoot à 107km/h pour inscrire ses premiers buts dans la compétition. Amandine Leynaud est performante et réalise un bon nombre de parades importantes : 7 arrêts dans la première mi-temps. En fin de période, Doudou réalise un arrêt de légende sur un jet de 7 mètres, et permet aux Françaises de rentrer au vestiaire avec un petit but d’avance. 

France 12, Danemark 11. 

Amandine et Cléopatre, reines du soir

Au retour des vestiaires les Françaises mettent toujours autant d’intensité. Le Danemark perd des ballons et l’efficacité de Grace Zaadi donne trois buts d’avance aux siennes. La dynamique défensive est irréprochable, l’attaque danoise est mise à mal. Toutes les options d’Hansen et Jorgensen sont contrées. Les femmes en rouge n’inscriront que deux buts dans les 10 premières minutes de la seconde période (5 buts pour les Françaises). Orlane Kanor est toujours aussi efficace au shoot : à rebond ou dans la lucarne, tout semble lui réussir. Mais comme face à la Slovénie, Cléopâtre Darleux, Madame 50%, prend la place d’Amandine le temps d’un jet de 7 m. Le bras gauche est solide et le tir est sorti. Dans la continuité, Lacrabère se libère, et inscrit son premier pénalty du match. Les Bleues prennent de l’avance, et maitrisent la rencontre.  Cléopatre Darleux en véritable Déesse, réalise une nouvelle double parade sur un jet de 7m, l’enchaînement est succulent. Les Françaises gardent quatre buts d’avance : 18-14 à 45 minutes. Pauletta Foppa est intéressante dans son placement, la Brestoise prend de la place dans la défense et libère des espaces pour ses coéquipières. Hansen permet aux Danoises de revenir à -3, mais l’arrière semble être la seule réelle option offensive scandinave. Si la fin de mi-temps plutôt à l’avantage du Danemark, les Scandinaves ne peuvent rien faire face au cinquième missile d’Orlane Kanor. Le soulagement, les Bleues s’imposent face à l’hôte de la compétition : 20-23.

Le match est abouti, peu de choses sont à reprochées aux femmes d’Olivier Krumbholz. Les Françaises finissent en tête de leur poule et se rassurent avant un tour principal qui promet d’être relevé. Rendez-vous vendredi, face à la Russie, adversaire que Siraba Dembélé et ses dames connaissent bien. 

Autres résultats :

Hollande 28- Hongrie 24

Monténégro 26 – Slovénie 25

Croatie 25- Serbie 24

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :