Articles NBA Basket

NBA Preview – Conférence Est : Les outsiders

La reprise NBA approche à grands pas ! Le 22 décembre les équipes reprennent le chemin des parquets après une intersaison aussi courte qu’inédite. Pour avoir toutes les cartes en mains avant la saison 2020-2021, le CCS vous offre ses prédictions par conférence. Aujourd’hui, place aux outsiders de l’Est avec trois franchises à examiner. Les playoffs leur tend les bras, mais que peuvent-elles viser réellement ?

INDIANA PACERS

Source : The Athletic

BILAN 2019/2020

4ème de la Conférence Est
✔️ 45 victoires / ❌ 28 défaites

RECRUTEMENT

Ils arrivent
Nate Bjorkgren (head coach) / Jalen Lecque / Cassius Stanley (two-way)

Il(s) reste(nt)
/

Ils partent
T.J. Leaf

LES AVIS DE LA RÉDAC’

PIERRE
On prend les mêmes et on recommence ? C’est en tout cas un peu l’idée qui prédomine dans l’Indiana, en effet un Nate peut en cacher un autre, adieu McMillan et bonjour Bjorkgren. L’ancien assistant coach de Nick Nurse est devenu à 45 ans durant l’intersaison head coach des Pacers. L’effectif reste lui inchangé, même si la rumeur de l’arrivée de Gordon Hayward a animé, en vain, la franchise d’Indianapolis. La tâche dans la gestion de l’effectif ne s’annonce pas aisé pour le néo head coach, faut-il faire cohabiter Turner et Sabonis ? Warren sort d’une bulle exceptionnelle, comment l’impliquer offensivement ? Reverra-t-on un jour le vrai V.Oladipo ? Jeremy Lamb, gravement blessé l’an dernier pourra-t-il contribuer rapidement en sortie de banc ? Les incertitudes sont nombreuses et il faudra du temps pour y répondre, le problème étant que cette saison aucune franchise n’en dispose.
🔮 Sa prédiction : 6ème de l’Est

TITOUAN
Intersaison très calme dans l’Indiana. Après l’échec sur le sign&trade de Gordon Hayward, les Pacers ont choisi la voie de la continuité. Très souvent, la continuité a du bon, une année d’expérience en plus pour cet effectif jeune et talentueux, cela devrait les faire progresser. Oui mais voilà, cette saison, les Pacers pourraient progresser collectivement mais régresser au classement. Et ce n’est pas directement de leur faute mais plutôt la faute à une concurrence qui s’est renforcée. 4e la saison passée, je vois les Pacers se faire doubler assez facilement par le Heat, les Nets et les Sixers. De plus, Oladipo est en dernier année de contrat, si les dirigeants ont peur de le voir partir contre rien, ils pourraient le trade et dans ce cas, la franchise ne devra plus regarder devant mais derrière et surveiller des équipes comme les Hawks ou le Magic qui pourraient profités de la moindre baisse de régime des Pacers.
🔮 Sa prédiction : 7ème de l’Est

YANIS
Pas de grand changement à signaler dans l’intersaison d’Indiana, mis à part celui de l’entraîneur. Un Nate en chasse un autre, Bjorkgren remplace McMillan sur le banc, ce qui est plutôt une surprise. L’ancien assistant de Nick Nurse à Toronto va devoir vite trouver ses marques au milieu d’une équipe en manque de repère. Victor Oladipo, sa superstar supposée, est freiné depuis deux ans et sa grave blessure à la jambe. De grands doutes se posent légitimement quant à son niveau. Seuls 3 joueurs me donnent un réel espoir en ces Pacers : le All-Star Domantas Sabonis, le génial Malcolm Brogdon et le sous-estimé T.J Warren, en feu dans la bulle d’Orlando. Autour, trop de doutes sont installés dans cette équipe balayée au premier tour lors des derniers playoffs. Pas renforcés, ils risquent de subir l’amélioration des autres équipes. Je pense qu’ils peuvent rater les playoffs.  
🔮 Sa prédiction : 9ème de l’Est

JEREMY
Après quatre saisons coachées par Nate McMillan les Pacers ont décidé de se séparer du technicien et d’engager Nate Bjorkgren, Les joueurs n’étant plus sur la même longueur d’ondes que McMillan, le projet a une nouvelle fois balbutié au premier tour des playoffs après une saison honnête, un troisième sweep subi en quatre éditions a été fatal pour le dorénavant ancien coach des Pacers. Bjorkgren est là pour redonner du peps à l’effectif des Hoosiers. Il a communiqué qu’il voulait : « mettre beaucoup de mouvements des deux côtés du terrain, mettre du rythme et avoir une plus grande utilisation de la ligne à 3 pts ». Le point positif au niveau de l’effectif est le maintien des cadres tels que Oladipo (agent libre en 2021), Turner, Sabonis, Brogdon, tous rôdés à jouer ensemble. Le point négatif est un manque d’agressivité sur le marché des transferts avec le seul recrutement de Jalen Lecque en provenance du Thunder. Le pari de la stabilité sera t’il payant ?
🔮 Sa prédiction : 7ème de l’Est

TORONTO RAPTORS

Source : news.sportslogos.net

BILAN 2019/2020

2ème de la Conférence Est
✔️ 53 victoires / ❌ 19 défaites

RECRUTEMENT

Ils arrivent
Aron Baynes / Alex Len / DeAndre Bembry / Malachi Flynn (draft)

Il(s) reste(nt)
Fred VanVleet / Chris Boucher / Nick Nurse (coach)

Ils partent
Serge Ibaka / Marc Gasol / Rondae Hollis-Jefferson

LES AVIS DE LA RÉDAC’

PIERRE
La franchise canadienne mériterait sans doute le titre de l’équipe la plus résiliente et la plus combative de la NBA. Nick Nurse, récent coach of the year, reste maître des lieux et les Raptors ont réussi à garder Fred VanVleet contre un chèque conséquent (85 M sur 4 ans) ça c’est pour les bonnes nouvelles. Les moins bonnes concernent le secteur intérieur avec les pertes cumulées de Marc Gasol et Serge Ibaka qui sont partis respirer l’air chaud californien. Pour compenser ces départs, Toronto mise sur Aaron Baynes et Alex Len. Le différentiel de niveau entre les 4 joueurs me semble un point rédhibitoire à des ambitions plus grandes pour les Raptors. Toronto restera une équipe pénible à jouer, bien coacher, mais sans doute un tout petit moins compétitive.
🔮 Sa prédiction : 7ème de l’Est

TITOUAN
Tout comme les Pacers, les Raptors risquent de pâtir du renforcement de la concurrence. Après une saison post-Kawhi très surprenante (2e de l’Est), Toronto risque de dégringoler au classement. En effet, en plus de la concurrence qui s’améliore, les Raptors doivent également faire avec le départ de leur paire d’intérieur Ibaka-Gasol. L’arrivée d’Alex Len et surtout d’Aaron Baynes peuvent partiellement compenser ces départs, mais selon moi, Toronto ne s’est pas amélioré, bien au contraire. A moins d’un step up monstrueux de Siakam et VanVleet et d’un Lowry jouant encore à un niveau All-Star, je ne vois pas comment les Raptors peuvent espérer une place dans le top 4 de l’Est.
🔮 Sa prédiction : 6ème de l’Est

YANIS
D’année en année, les Raptors disent adieu à des cadres de l’effectif champion en 2019. Après Kawhi Leonard et Danny Green l’an passé, ce sont Marc Gasol et Serge Ibaka qui partent en cette intersaison. Deux départs auxquels s’ajoute celui de Rondae Hollis-Jefferson, qui avait ses minutes dans la rotation. Les Dinos voient donc leur secteur intérieur diminué, puisque ce sont Aron Baynes et Alex Len qui débarquent au poste de pivot. Les canadiens vont donc s’en remettre encore plus à leurs leaders : Pascal Siakam, Kyle Lowry et même Fred VanVleet, qui a re-signé. Attention à ce que la charge ne soit pas trop lourde à porter. Moins compétitifs que l’an passé, les Raptors vont donc naturellement descendre dans le classement. Cependant, Nick Nurse saura faire fonctionner cette équipe qui devrait encore voir les playoffs.
🔮 Sa prédiction : 6ème de l’Est

JEREMY
Champion 2019, les Raptors ont vu partir pléthore de leurs joueurs majeurs: Leonard et Green en 2019, Gasol et Ibaka cette année. Les résultats reposeront sur les performances de Pascal Siakam option offensive numéro une et de l’historique Kyle Lowry. Annoncé partant lors de la free agency, Fred VanVleet à rempiler pour 4 ans et 85 millions de $, une bonne nouvelle pour la franchise canadienne. Pour compenser le départ des deux internationaux espagnols, Aaron Baynes et Alex Len débarquent dans l’Ontario. Le cinq majeur que proposera Nick Nurse sera compétitif mais le banc est devenu le point faible. Trop peu de talent et d’expérience sur les rotations vont impacter les prestations de Toronto. Mais attention à ne pas les prendre à la légère, il ne faut pas réveiller le « raptor » qui dort…
🔮 Sa prédiction : 6ème de l’Est

PHILADELPHIE SIXERS

Source : CBS Sports

BILAN 2019/2020

6ème de la Conférence Est
✔️ 43 victoires / ❌ 30 défaites

RECRUTEMENT

Ils arrivent
Seth Curry / Dwight Howard / Danny Green / Vincent Poirier / Terrance Fergusson / Ryan Broekhoff / Tony Bradley / Tyrese Maxey (Draft)

Il(s) reste(nt)
/

Ils partent
Al Horford / Josh Richardson / Alec Burks / Glenn Robinson III / Raul Neto

LES AVIS DE LA RÉDAC’

PIERRE
Petite révolution à l’intersaison pour Philly. On a quasiment tout changé sauf les deux stars Ben Simmons et Joel Embiid (pour l’instant). Je peine pour ma part à les voir plus haut du fait de ces très nombreux changements et d’une intersaison réduite comme peau de chagrin. Une draft intéressante : l’ancien de Kentucky Maxey peut être un « steal » de cette draft, Isaiah Joe est un shooteur pur, et Paul Reed un phénomène athlétique à muscler. Récupérer l’ainé des frères Curry peut s’avérer très complémentaire de l’effectif en place. Je regrette juste l’absence d’un vrai meneur surtout si le projet de faire jouer Ben Simmons en 4 est encore d’actualité. Doc Rivers est un coach référencé mais qui sort d’une saison des plus douloureuses aux Clippers. On peut compter sur Daryl Morey pour faire fonctionner la « trade machine » à plein régime si les choses tournent au vinaigre. Mélange aussi instable et explosif qu’intriguant.
🔮 Sa prédiction : 5ème de l’Est

TITOUAN
Une des équipes les plus dures à classer. Très difficile de différencier le groupe Nets/Celtics/Sixers/Heat mais également très difficile de juger une équipe qui a perdu deux de ses titulaires mais qui paraît tout de même s’être renforcée tant les profils ajoutés semblent coller au jeu de Simmons et Embiid. Toutefois, j’ai du mal à m’enflammer sur les 76ers. Entre l’incertitude liée à l’arrivée d’un nouveau coach, le banc qui semble s’être légèrement affaiblit et un duo Simmons-Embiid abonné à l’infirmerie, Philadelphie me semble être l’équipe qui pourrait avoir le plus de turbulence sur l’ensemble de la saison dans ce groupe de 4. Les hauts pourraient être très hauts mais les bas pourraient être très bas et assez fréquents. Et si les bas sont trop bas et trop longs, l’un des deux franchises players pourrait rapidement faire ses valises.
🔮 Sa prédiction : 5ème de l’Est

YANIS
Autant vous le dire de suite, je ne vois pas Philadelphie dans la course aux playoffs, mais dans celle au podium ! Les Sixers ont profité de l’intersaison pour faire des mouvements intelligents. Un apport au niveau du shoot notamment, la grande faiblesse de cette équipe, avec l’arrivée de Seth Curry et de Danny Green. Même si en fin de carrière, le joueur 3x bagué va apporter de par son expérience, son tir extérieur donc, mais aussi sa défense. Dans cette configuration, c’est un bon apport après le départ de Richardson. Autre départ, celui d’Al Horford, qui ne trouvait pas sa place dans le Process.  Simmons, Embiid et Harris doivent se racheter de leur saison dernière plus que moyenne. Les arrivées de Howard, Fergusson apportent un plus en sortie de banc. Vient enfin l’arrivée de Doc Rivers qui suscite des interrogations. Personnellement je trouve que c’est un coach qui saura gérer cet effectif… en attendant l’arrivée d’Harden ?   
🔮 Sa prédiction : 3ème de l’Est

JEREMY
Doc Rivers n’a pas tardé à retrouver une franchise, quelques jours après avoir été remercié par les Clippers, le voilà arrivé en Pennsylvanie. Il aura plusieurs sujets à traiter de toute urgence afin de redresser la barre et de faire du sweep, au premier tour des playoffs par les Celtics, un mauvais souvenir. Exit Josh Richardson parti à OKC et le (trop) gros contrat d’Al Horford. On compte les arrivées, entre autres, de Dwight Howard au poste 5, de Danny Green en tant que 3&D, de Seth Curry en menace extérieure. Joel Embiid et Ben Simmons vont devoir trouver (enfin) de la maturité dans leur jeu. Le premier dans son jeu global et dominer poste bas, le second dans son shoot extérieur. Tobias Harris devra sortir son épingle du jeu et être une menace constante sur l’aile afin de montrer la voie à suivre aux jeunes Matisse Thybulle et Furkan Korkmaz. Si les résultats ne sont pas au rendez-vous cette saison, les rumeurs d’un trade pour Ben Simmons et un changement d’effectif seront de nouveau d’actualité!
🔮 Sa prédiction : 5ème de l’Est

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :