Café Crème Sport

CMJ 2021 : La Suède, victime de la Covid-19 mais toujours prétendante ?

Le 25 décembre prochain, à l’heure où nos chères petites têtes blondes ouvriront leurs merveilleux cadeaux, les meilleurs jeunes talents du hockey mondial seront en piste pour le coup d’envoi de la 45ème édition du Championnat du monde junior de hockey (CMJ). Évenement indissociable des fêtes de fin d’année, le CMJ 2021 a longtemps été incertain en raison de la crise sanitaire mais tiendra son rang dans la bulle d’Edmonton au Canada. Avant l’ouverture de cette compétition très attendue, le CCS se focalise sur les cinq nations favorites pour le podium. Aujourd’hui, place à la Suède, médaille de bronze en 2020.

Pour comprendre le fonctionnement du Championnat du monde junior de hockey, rendez-vous sur notre premier article consacré à la sélection russe.

Source : Wikipédia

CMJ 2020 : du bronze et du talent

Ce n’est un secret pour personne, la Suède est l’une des nations les plus attrayantes en matière de hockey junior. Les Suédois ont remporté cinq médailles sur les dix derniers tournois mondiaux et totalisent 19 médailles depuis la création de la compétition.

La dernière en date ? Une médaille de bronze au CMJ 2020 en République Tchèque. Avec 4 victoires en 4 matchs, dont une en prolongation contre la Finlande, la Suède a survolé le Groupe A qui était, il faut l’admettre, le plus faible des deux. La séléction suédoise a notamment pu compter sur un excellent Samuel Fagemo, auteur de 6 buts en 4 matchs de poule et repart avec le titre de meilleur pointeur du tournoi avec 13 points. L’ailier n’était pas seul à porter la Suède l’année dernière. Nils Hoglander, espoir des Canucks, a inscrit 11 points dont 3 en quart de finale contre la République Tchèque, et surtout Rasmus Sandin, auteur de 10 points et élu meilleur défenseur du tournoi.

Rasmus Sandin – Source : Dobberprospects

Après une victoire 5-0 face aux Tchèques, la Suède se retrouve en demie-finale contre la Russie. Dans un match de très haut niveau, les Suèdois s’inclinent en prolongation après un but d’Egor Sokolov. Adieu les rêves de médaille d’or pour la Suède qui peut tout de même se consoler avec le bronze, remporté contre la Finlande, 3-2, grâce à un but vainqueur de Linus Öberg.

Parmi les jeunes vedettes de cette équipe, seul le gardien Hugo Alnefelt revient avec les juniors cette année. Fagemo, sélectionné en 50ème position par les Kings en 2019, Hoglander, 40ème choix de 2019 et Sandin, 29ème choix de 2018 chez les Leafs, sont tous trop agés pour disputer le tournoi. Outre se renouvellement imposé, l’équipe nationale suédoise junior doit faire face aux aléas de la crise sanitaire mondiale. Plusieurs membres de l’équipe ont été positif à la Covid-19 et sont obligés d’être tenu à l’écart de la sélection. Le staff technique est touché de plein fouet : l’adjoint Anders Lundberg, l’entraîneur des gardiens Nlzzen Landen, l’entraîneur vidéo Adam Almqvist et surtout l’entraîneur en chef Thomas Monten sont déclarés positifs. Dans l’urgence, c’est l’adjoint Joel Ronnmark qui assurera le poste. Les joueurs ne sont pas épargnés… Nous en reparlerons dans les sections suivantes.

Thomas Monten, au centre, est remplacé par Joel Ronnmark à droite – Source : RDS.ca

Attaque : une première ligne de feu, mais derrière ?

Voici la liste des attaquants suédois convoqués pour le CMJ 2021 :

Oscar Bjerselius (Djurgarden Stockholm) – Arvid Costmar (Linkoping HC) – Noel Gunler (Brynas Gavle) – Emil Heineman (Leksands IF) – Simon Holmstrom (Vita Hasten Norrkoping) – Alexander Holtz (Djurgarden Stockholm) – Oskar Kvist (Brynas Gavle) – Theodor Niederbach (Frolunda Gothenburg) Zion Nybeck (HV71 Jonkoping) – Oskar Olausson (HV71 Jonkoping) – Lucas Raymond (Frolunda Gothenburg) – Elmer Soderblom (Frolunda Gothenburg) – Albin Sundsvik (Skelleftea AIK) – Jonathan Wikstrom (HV71 Jonkoping)

Comme indiqué précédement, la ligne offensive suédoise perd deux de leurs meilleurs pointeurs de la dernière édition du tournoi en la personne de Sameul Fagemo et de Nils Hoglander. Malgré tout, la Suède n’apparaît pas comme inoffensive avec notamment la présence très attendue d’un duo infernal sur la première ligne : Lucas Raymond et Alexander Holtz. Le premier est un ailier-droit sélectionné en 4ème sélection du repêchage 2020 par les Red Wings de Détroit et déjà membre de l’équipe junior l’année dernière. Le second, un ailier-gauche, lui aussi repêché dans le Top 10 du dernier repêchage, en 7ème position par les Devils du New-Jersey. Impressionnant n’est-ce pas ? Encore plus lorsque l’on sait que ces deux pépites sont nés en 2002. Raymond est annoncé depuis plusieurs années comme LA future vedette du hockey suédois grâce à un sens du but développé et une intelligence de jeu rare. Bien que son gabarit soit sous-dimensionné, Lucas Raymond sera le moteur créateur offensif de cette équipe. L’année dernière, il avait inscrit 4 points en 7 matchs. Alexander Holtz est peut-être le meilleur tireur/buteur du dernier repêchage. Il avait inscrit 5 points, dont 3 buts en 7 matchs au CMJ 2020.

Source : northjersey

Mais malheureusement, l’attaque suédoise s’est vue emputée par plusieurs cas positifs à la Covid-19. Au premier rang, Karl Henriksson, centre repêché en 58ème positions par les Rangers de New-York en 2019. Il devait être le centre complémentaire des deux ailiers sur la première ligne… Henriksson, Raymond et Holtz étaient tous les trois présents au CMJ 2020. Difficile de dire qui prendra le poste de centre numéro 1 chez les Suédois, mais Arvid Costmar, auteur de 26 buts lors de la saison 2019-20 en SHL, semble être programmé pour assumer ce rôle. Sur la deuxième ligne, les postes d’ailiers sont promis à Noel Gunler (41ème choix 2020 des Canes de Carolines) et Simon Holmstrom (23ème choix des Rangers en 2019), mais encore une fois, rien n’est certain pour le poste de centre même si le joueur sélectionné cette année par les Red Wings 51ème position, Theodor Niederbach, ailier-droit de formation, peut dépanner au poste de centre avec ses capacités biderectionnelles. Costmar et Niederbach ont tous les deux fait leurs armes en SHL cette saison et pourraient bien se réveler lors du CMJ 2021.

Auteur de débuts fulgurants en Suède, William Eklund sera absent du CMJ 2021 – Source : Youtube

Derrière ce Top 6, encore beaucoup de nouveaux visages viennent compléter la sélection suèdoise. Notons l’absence remarquée d’un des meilleurs espoirs suédois, William Eklund, éligible au repêchage 2021 de la NHL. L’ailier était très attendu pour ce tournoi, mais il a été testé positif il y a plusieurs jours. Parmi les noms à surveiller, citons le petit ailier Zion Nybeck (choix de 4ème ronde des Canes) et son extrême opposé, Elmer Soderblom : 2 mètres pour 103 kilos. Ce dernier aura probablement une carte à jouer au poste de centre.

Évalutation du CCS

Beaucoup d’absents du côté de la Suède en attaque, mais comment ne pas accorder un peu de crédit à cette sélection qui compte sur sa première ligne deux choix du Top 10 du dernier repêchage ? Raymond et Holtz auront beaucoup à faire, mais ils seront assurément redoutables, notamment en avantage numérique. Derrière, beaucoup d’interrogations, mais des talents qui peuvent profiter de l’absence de cadres.

Défense : une des meilleures défenses du tournoi ?

Voici la liste des défenseurs suédois convoqués pour le CMJ 2021 :

Emil Andrae (HV71 Jonkoping) – Gustav Berglund (Frolunda Gothenburg) – Tobias Bjornfot (Djurgarden Stockholm) – Alex Brannstam (Djurgarden Stockholm) – Philip Broberg (Skelleftea AIK) – Helge Grans (Malmo Redhawks) – Ludvig Hedstrom (Djurgarden Stockholm) – Albert Johansson (Farjestad Karlstad) – Victor Soderstrom (AIK Stockholm)

La Suède ne peut plus compter sur Rasmus Sandin, ni son partenaire de premier duo, Nils Lundkvist (28ème choix des Rangers au repêchage 2018). Autre perte, et cette fois en raison de la Covid-19, William Wallinder, 32ème choix du dernier repêchage du côté des Red Wings. Malgré tout, la Suède peut compter sur une relève très prometteuse incarnée par trois noms : Philip Broberg, Tobias Bjornfot et Victor Soderstrom. Ils ont tous les trois été sélectionnés au premier tour du repêchage 2019. Bjornfot a été sélectionné en 22ème position par les Kings et a disputé 3 matchs de NHL. Soderstrom lui a été choisi par les Coyotes en 11ème position. Mais la vedette de cette défense est sans aucun doute, Philip Broberg sélectionné en 8ème position par les Oilers. Avec ses 191cm de hauteur et 92kg sur la balance, le défenseur suédois impressionne sur la glace et aura la lourde tâche d’être le relanceur numéro 1 de son équipe. Ce tournoi sera l’occasion pour lui de prouver qu’il mérite une place avec Edmonton, d’autant plus qu’il évoluera dans sa future patinoire.

Source : The Score

Broberg et Soderstrom seront probablement le duo partant pour la Suède. Sur le deuxième, pour accompagner Tobias Bjornfot, Joel Ronnmark a le choix. La place semble tout de même promise à l’espoir des Red Wings, Albert Johansson qui est sur dynamique plutôt impressionante avec 7 points en 20 matchs de SHL. Notons également la présence d’Emil Andrae, 54ème choix des Flyers en 2020, un défenseur petit mais efficace en attaque. Enfin la dernière place de la ligne blueue suédoise devrait revenir à Helge Grans, second tour des Kings. Une rotation se dessine clairement dans la défense suédoise qui dispose de talent à tous les niveaux.

Évalutation du CCS

De gros noms et du talent sur tous les duos, voilà à quoi ressemble la défense suédoise. Si Broberg épouse le statut de leader de Sandin, la Suède sera encore dans la catégorie des meilleures défenses du tournoi. Les trois défenseurs suédois repêchés au premier tour 2019 auront la lumière sur eux et devront contribués aux manquements des lignes offensives.

Gardien : Hugo Alnefelt en difficulté, un prodige en doublure ?

Voici la liste des gardiens suédois convoqués pour le CMJ 2021 :

Hugo Alnefelt (HV71 Jonkoping) – Calle Clang (Kristianstads IK) – Jesper Wallstedt (Lulea HF)

Nous vous parlions récemment de Yaroslav Askarov pour assurer la défense de la Russie. La Suède possède aussi un gardien qui ne souffre d’aucune constestation : Hugo Alnefelt. Sélectionné en 171ème position par le Lightning en 2019, le natif de Danderyd a été l’une des vedettes du dernier mondial junior en République Tchéque. En 6 matchs et 6 départs, Alnefelt obtient une fiche de 5-1-0 avec une moyenne de 2,12 buts alloués et un pourcentage de sauvetage de .924 sur 171 tirs concédés. C’est clairement lors de ce mondial que Alnefelt s’est révélé aux yeux du grand public, lui qui a évolué dans toutes les sélections juniors suédoises.

Source : Raw Charge

Si son dernier mondial fût plutôt étonnant, Alnefelt souffre cette année avec son club du HV71 en SHL. En 11 matchs, il présente un bilan de 4-7-0, une moyenne de 3,13 buts encaissés et un pourcentage d’arrêts de .904. Malgré cette mauvaise passe, il y a peu de doutes sur le fait qu’il assure le départ dans les cages suèdoises. Cette incertitude mérite de tout de même de présenter le second gardien de la sélection qui est loin d’être qu’une simple doublure.

Jesper Wallstedt – Source : SportbibeIn

Eligible au repêchage 2021 de la NHL, Jesper Wallstedt, connaît un début de saison incroyable en SHL. Avec un record de 6-3-0, une moyenne de buts alloués de 1,93 et un pourcentage de sauvetage de .924, Wallstedt peut devenir la révélation de ce mondial. A seulement 18 ans, il pourrait rejoindre la catégorie des Samsonov, Knight ou Askarov, tous sélectionnés au premier tour du repêchage de la NHL.

Évalutation du CCS

Attention à la confiance accordée à Alnefelt en début de tournoi, lui qui ne rassure pas en club cette saison. Mais la Suède a de la profondeur sur ce poste avec la présence de Wallstedt qui semble avoir le profil pour largement contribué au succès de sa nation.

Prédictions du CCS : Podium
Médaille d’argent

Attaque

Défense

Gardien

Encore une fois la Suède sera au rendez-vous pour ce CMJ 2021. Avec une équipe, comme toujours, constuite depuis l’arrière, la sélection suèdoise éprouvera peut-être des difficultés offensives mais la ligne bleue est vraisemblablement l’une des meilleures du tournoi. Il faudra tout de même faire face à des grandes équipes dans leur groupe avec notamment la présence de la Russie, des Etats-Unis et de la République Tchèque. Dans ces matchs de groupe, il faudra surveiller la forme du gardien Alnefelt. Si les Suèdois s’en sortent, la première ligne Raymond/Holtz pourrait faire des dégats.

Retrouvez-ici nos évaluations des équipes nationales favorites pour le CMJ 2021 :

CMJ 2021 : La Russie, encore l’argent avec Askarov ?

Exit mobile version