Café Crème Sport

Oscar Lombardot : « Objectif Poursuite »

Oscar Lombardot lors de sa première course en Coupe du Monde sur le sprint d'Hochfilzen. Crédit photo : Kevin Voigt Fotographie

Le jurassien Oscar Lombardot, 20 ans, est le plus jeune français, depuis Martin Fourcade, à être sélectionné pour une étape de Coupe du Monde. Vendredi dernier, il a pris la 82e place du premier sprint à Hochfilzen (Autriche). Mais bien au-delà du résultat, ce week-end s’est révélé riche en expérience. L’occasion pour le CCS de revenir avec lui, sur cette première prometteuse, et de parler de la suite…

Comment as-tu appris ta sélection ?

 » C’était suite aux courses de sélection qui avaient lieu le week-end d’avant à Bessans. Je gagne les deux chronos, et j’ai à peine eu le temps de réaliser que j’étais déjà dans le bus pour partir en Autriche (rires). Plus sérieusement, c’était un rêve de gosse, je n’en revenais pas, et j’avais du mal à me dire que j’allais monter si jeune dans la cour des grands ! « 

Oscar qui reçoit les informations de son coach Simon Fourcade lors des sélections à Bessans.
Crédit photo : Instagram Oscar Lombardot

Comment était l’ambiance sur place ?

 » Vraiment super ! Il y a une très bonne entente entre la plupart des athlètes, même si avec les restrictions liées à la crise sanitaire, tout le monde garde ses distances… « 

Est-ce que tu as reçu des conseils des plus anciens qui sont habitués à ces week-ends ?

 » Oui j’ai eu plein de petits conseils des plus anciens du groupe, qui m’ont très bien intégré ! Ils m’ont un peu aiguillé sur les grandes lignes et m’ont dit ce que j’allais voir (rires). « 

Comment te sentais-tu au départ ? Un peu de pression ?

 » J’étais très excité à l’idée de prendre mon premier départ en Coupe du Monde, mais je n’avais pas plus de pression que ça. C’était un peu spécial car ces courses sont assez nouvelles pour moi. Mais au final j’ai eu de très bonnes sensations, et j’ai pris une belle expérience et de bons repères ! « 

Crédit photo : Kevin Voigt Fotographie

Qu’est-ce que tu retiens de cette première course chez les « grands » ?

 » Avec le recul, je trouve que j’ai fais une belle prestation sur les skis et au tir debout (5/5 au tir debout, avec un temps plus rapide que Sebastian Samuelsson 5ème de l’épreuve), il m’a manqué un petit truc au couché pour faire quelque chose de très beau ! Je suis donc pleinement satisfait de cette première, même si elle s’est passée dans des conditions spéciales, sans le public, qui change beaucoup de choses d’après les plus anciens du circuit. « 

Au soir de cette première course, Oscar Lombardot ne pensait qu’à profiter du reste du week-end en allant voir les courses de ses coéquipiers…

 » On verra pour la suite, pour l’instant je n’ai rien de bien définit. « 

Six jours plus tard, cet après-midi (14h15), le jeune français va prendre son deuxième départ en Coupe du Monde sur ce nouveau sprint, toujours dans la station autrichienne, et affiche ses nouvelles ambitions.

 » Je vais tout donner, je serai à 100% ! Mon objectif est d’être au départ de la Poursuite ! (il faut pour cela se classer parmi les 60 meilleurs du Sprint)  »

Nul doute que ce deuxième sprint sera pour lui l’occasion de rectifier le tir lors du coucher. Il sera important d’effectuer un 10/10 afin d’atteindre son objectif. Pourquoi ne pas rêver d’être dans les 5 meilleurs du week-end hors top 25 afin de participer à la mass-start de dimanche ? Rendez-vous à 15h02 (son horaire de départ) ce jour pour supporter le pensionnaire de l’ES Saugette dans sa quête de poursuite.

Exit mobile version