Omnisport Tennis

Qu’attendre des Français en 2021 ?

Lors de cette année 2020, les Français ont vécu des saisons totalement différentes. Pendant que certains en vivaient une plutôt compliquée comme Lucas Pouille ou encore Benoît Paire, l’un, Ugo Humbert, a confirmé les belles choses vues l’an dernier. Il en est de même pour les quatre mousquetaires qui ont chacun vécu des saisons différentes. On peut alors se demander ce qu’il faut attendre des Français.

Ugo Humbert, 30ème mondial

Ugo Humbert lors de sa victoire au tournoi d’Anvers (Crédit : Eurosport)

Le natif de Metz se montre de plus en plus présent sur le circuit ATP et veut se faire une place parmi les meilleurs. Le jeune Français, 22 ans seulement, progresse de saison en saison de façon linéaire et constante depuis maintenant 3 ans. En passant de son premier titre en Future en 2017 à la participation au Masters Next Gen en 2019, il a confirmé tout son potentiel cette année en remportant ses deux premiers titres ATP, sur le 250 d’Auckland et celui d’Anvers.

Grace à son classement, le jeune gaucher a le privilège d’être tête de séries lors des Grand-Chelems. C’est justement lors de ces tournois qu’il doit encore progresser. La saison dernière, il perd au 1er tour à l’Open d’Australie ainsi qu’à Roland Garros, et perd au 2ème tour à l’US Open. On peut donc attendre d’Ugo Humbert qu’il mette son jeu offensif en place pour venir se montrer en Grand-Chelem et aux yeux du monde. Un troisième tour, voire même un huitième de finale semblent être à sa portée. N’ayant pas beaucoup de points ATP à défendre sur les quatre tournois majeurs, on peut espérer le voir se rapprocher du Top 20.

Gaël Monfils, 11ème mondial

On espère revoir Monfils à son meilleur niveau pour cette saison 2021 (Crédit : Le 10 Sport)

La saison du numéro 1 Français est particulière. En effet, la saison débute sur les chapeaux de roues, un quart de finale à l’Open d’Australie où il perd face au futur finaliste Dominic Thiem. Il enchaîne ensuite par deux titres, son 9ème à Montpellier et son 10ème en carrière à Rotterdam. Lors du tournoi suivant, sur l’ATP 500 de Dubaï, il s’incline en demi-finale face à Djokovic, le tout en ayant eu plusieurs balles de match. Le Parisien est alors sûr de lui et de son tennis.

La crise sanitaire frappant également le tennis, celui-ci se met à l’arrêt et lorsque la compétition reprend, le Monfils « d’avant » n’existe plus. Le Français n’arrive plus à gagner, enchaînant les défaites au 1er tour ainsi que les pépins physiques. À la fin de saison, il décidera même de ne pas jouer le Masters 1000 de Paris Bercy.

 » J’ai beaucoup perdu durant le confinement. On faisait des exercices, mais sans jamais savoir quand on allait reprendre. On se posait beaucoup de questions. À la reprise, je n’avais plus la même confiance « 

Gaël Monfils évoquant ses difficultés lors de la reprise de la saison

Gaël Monfils est le leader actuel du tennis tricolore. Malgré le fait que cette crise sanitaire ait joué sur ses performances, le Francilien a déjà repris le chemin de l’entraînement afin de préparer au mieux la nouvelle saison. En effet à 34 ans la Monf court toujours après son premier titre en Grand-Chelem, nul doute que s’il retrouve son niveau du début de saison dernière, il pourra venir jouer les troubles fêtes.

Si la victoire en Grand Chelem semble tout de même compliquée, il ne serait pas étonnant de le voir accrocher un nouveau quart de finale ou même une demi avec un public acquis à sa cause. L’an dernier, il était à la bataille pour une place au Masters de Londres, il est donc possible de le revoir à la lutte mais cette fois pour aller à Turin puisque le tournoi des Maîtres est délocalisé.

Lucas Pouille, 70ème mondial

Lucas Pouille sera enfin de retour cette saison (Crédit : L’Equipe)

Ce dernier a vécu une saison 2020 plus que difficile. Depuis maintenant octobre 2019, Lucas Pouille n’est plus apparu sur les terrains de l’ATP Tour, la faute à un problème récurrent au coude. Le Français a d’abord subit une première opération en 2019 et décide d’en subir une deuxième en juillet 2020 après de fortes douleurs rencontrées à l’UTS.

Le demi-finaliste de l’Open d’Australie 2019 hésite encore sur son programme du début d’année ; soit aller en Australie pour participer uniquement à l’Open d’Australie, soit faire des Challengers pour préparer Montpellier, Rotterdam, Marseille et les tournois qui suivent. Une chose est sûre, la motivation et l’ambition sont intactes avec en ligne de mire les quarts et demi-finales de Grand Chelems ainsi que les victoires finales sur les tournois. Après une saison blanche, on peut lui souhaiter que de prendre du plaisir et d’être épargné par les blessures.

 » C’est une sorte de nouvelle carrière qui commence. J’ai pris énormément de temps pour réfléchir à ce que j’avais bien fait, ce qui m’a manqué, ce que j’aurais pu mieux faire, ce que je peux améliorer. « 

Lucas Pouille lorsqu’il s’agit d’évoquer son retour à la compétition

Benoit Paire, 28ème mondial

Paire veut à coup sûr atteindre de nouveau la deuxième semaine de Roland Garros (Crédit : Le 10 Sport)

Sa saison 2020 ressemble à celle de Gaël Monfils avec un début de saison plutôt prometteur avec 2 succès en 3 matchs à l’ATP Cup puis une finale sur l’ATP 250 d’Auckland. La suite devient un peu plus compliquée, l’Avignonnais ne dépasse pas le deuxième tour sur de nombreux tournois avant que le début de la crise sanitaire apparaisse. Les différentes mesures mises en place seront fatales à la saison de Benoit Paire.

 » L’isolement total que nous avons vécu en France a tout changé. Rester si longtemps sans pouvoir rien faire a été un frein au niveau physique et je ne me suis pas senti à l’aise depuis mon retour sur les courts. Je n’étais pas préparé mentalement à jouer dans des stades vides. J’ai besoin de ressentir la chaleur du public, voir la passion que nous éveillons avec notre jeu. « 

Benoit Paire au sujet de ses difficultés à la reprise de la compétition

Le Français possède des qualités tennistiques indéniables, si son tempérament lui joue parfois des tours, il arrive tout de même à rassembler les différentes qualités pour s’imposer. La preuve avec ses deux titres et ses deux huitième de finales lors de la saison 2019. La terre battue étant sa surface préférée, on peut imaginer le voir de nouveau remporter un titre et atteindre une deuxième semaine de Grand Chelem sur cette surface. Si certains doutent de sa capacité à être compétitif lors de la saison 2021, lui n’en a aucun.

 » Je ne suis pas inquiet pour l’année prochaine. Je suis très positif parce que je veux juste faire une saison 2021 au top. « 

Benoit Paire lorsqu’il évoque la saison à venir

Les quatre mousquetaires

Les quatre mousquetaires réunis pour une rencontre de Coupe Davis (Crédit : Le Point)

Si Monfils est aux portes du Top 10, les trois autres oscillent entre la 47ème et la 63ème place mondiale. Nul doute qu’ils peuvent tous encore vivre de belles choses sur le circuit.

Jo-Wilfried Tsonga n’a pas été épargné par les blessures cette saison, notamment au niveau du bassin. Si son corps le laisse tranquille il peut espérer de nouveau remporter un titre, lui qui en compte déjà 18 et dont le dernier date de 2019.

Gilles Simon et Richard Gasquet sont un peu dans la même situation, c’est d’un point de vue physique qu’ils ont le plus de difficultés. En effet, il est plus difficile pour eux de pouvoir enchaîner les rencontres. Chacun capable de coup d’éclat, Simon ayant battu Medvedev en début de saison, les deux espèrent pouvoir en avoir plusieurs cette année.

Il ne fait pas partie des quatre mousquetaires, mais il est dans le paysage tennistique Français depuis de nombreuses années : Adrian Mannarino. Certes il a décroché son premier titre tardivement à l’âge de 31 ans l’an dernier mais le gaucher a tout de même atteint 10 finales de tournoi ATP dans sa carrière.

Les Français ont connu une année 2020 totalement différente, certains ont vécu une saison blanche tandis qu’un autre vivait la meilleure saison de sa jeune carrière. Une chose est sûre, ils sont tous déterminés à accomplir de belles choses. Et pour vous, quel Français fera la meilleure saison ?

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :