Basket NBA

Trophées NBA : Progression de l’année, l’avis de la rédaction

La NBA est revenue sur les parquets le 22 décembre, nous offrant un magnifique cadeau pour les fêtes de fin d’année. Le CCS se lance dans l’art divinatoire pour les trophées individuels de la saison à venir. Aujourd’hui, la rédaction basket tente d’établir une liste de candidats pour le MIP 2021. Servez-vous un café, on ajoute la crème.

Le MIP 2021 selon Ben

🏆 Son favori : Shai Gilgeous-Alexander. Parmi les 5 joueurs avec le plus de minutes l’année dernière à OKC, il ne reste plus que SGA. Sam Presti l’a annoncé, il confit les clés du camion, ou plutôt de la fourgonette, à l’ancien Clippers. Capable d’organiser, de tirer de loin, d’agresser le cercle avec intelligence, Shai Gilgeous-Alexander a fait d’énormes progrès aux côtés de Chris Paul la saison passée. S’il le souhaite, il peut avoir tous les tirs cette saison dans l’Oklahoma. Même si le Thunder ne semble pas équipé pour entrer dans la course aux Playoffs de l’Ouest, SGA peut afficher des statistiques individuelles énormes et écraser la course au Most Improved Player.

SGA, nouveau franchise player du Thunder – Source : ESPN

🕵️ Son outsider : Jerami Grant. Jerami Grant est plus une surprise qu’un outsider pour le titre de MIP, mais passons. Il a signé pour 60M$ sur 3 ans après avoir quitté une équipe prétendante au titre, les Nuggets de Denver. Situation et contrat intriguant ? Peut-être pas. Tony Weaver, le nouveau GM de Detroit, connaît bien Grant qu’il a cotoyé pendant trois saisons du côté d’OKC. Faire de Grant une priorité peut surprendre mais si Weaver voit dans l’ailier un potentiel pas encore exploité en raison de son utilisation il peut être le bon paris de l’année. Positioné au poste 3 en pré-saison et au début de la saison, on voit Grant balle en main, dribbler, driver et tirer des 3 avec une confiance inhabituelle. La saison de la révélation avec moins de stars à ses côtés ? Pourquoi pas.

🎁 Sa surprise : Markelle Fultz. Ses deux saisons à Philadelphis ont été un véritable cauchemar avec des blessures, seulement 33 matchs disputés et surtout de gros doutes. Des doutes venant des autres, mais aussi de lui. Depuis son arrivée à Orlando, Markelle semble peu à peu oublier sa lourde étiquette de « first pick » avec des performances où il semble à l’aise sur le terrain. Durant l’intersaison, Fultz a signé un contrat de 50M$ sur 4 ans. De quoi lui donner enfin confiance. Une chose essentielle qui semble être l’énergie du garçon. Alors un grand Markelle cette saison ? Peut-être.

Le MIP 2021 selon Clément

🏆 Son favori : Michael Porter Jr. Programmé pour exploser. MPJ aura cette saison un plus gros temps de jeu, plus de ballons à jouer et une plus forte exposition. A la vue de ses compétences en isolation, il a tout pour impressionner. S’il gère sur catch and shoot, c’est banco. Reste à savoir si l’on considère cette saison comme sa deuxième ou sa troisième… Mettre un MIP sur un sophomore me semble impertinent. Mais si l’on considère son année de draft, il est un candidat plus que sérieux. En termes de progression statistique, c’est mon favori.

MPJ lors du Christmas Day – Source : Sports Love Me

🕵️ Son outsider : Bogdan Bogdanovic. Ç’aurait pu être mon favori, ça l’est d’ailleurs si l’on considère MPJ comme hors-concours. Bogdanovic sera cette saison avec un meneur déjà élite sur les assists (avec Rondo derrière en plus…), et va bénéficier de l’attraction défensive sur Trae Young pour avoir des boulevards en deuxième lame. Sa polyvalence et ses compétences pour créer pour lui, pour shooter à trois points en catch and shoot ou après dribble font de lui un joueur qui va rayonner. Je ne serais pas étonné de le voir atteindre les 20 pts/match, lui qui était à 15.1 pts/match l’an dernier. Cette saison sera celle de l’affirmation pour le talent serbe.

🎁 Sa surprise : Lonnie Walker. Qui dit surprise dit grosse côte. Dans une saison qui s’annonce bien moribonde à San Antonio, le coaching staff a tout intérêt à lancer ses jeunes pour qu’ils acquièrent de l’expérience et puissent éclore. Lonnie Walker a tout pour éclore. Le manque de temps de jeu la saison précédente ? 16.1 minutes en moyenne. Le manque de statistiques ? 6.4 pts, 2.3 rbd et 1.1 ast. On frôle le famélique pour un joueur dont le talent n’est pas à discuter. Ses qualités au shoot sont à bonifier, et il a le physique pour être une machine à highlights. Ce qui n’est pas un petit argument lorsqu’il s’agit d’élire un MIP… Lonnie, envole-toi ! Je n’attends que toi.

Le MIP 2021 selon Ervan

🏆 Son favori : Christian Wood. Rare satisfaction de la saison à Detroit, Wood a rejoint Houston et s’est offert la situation idéale pour briller. Ayant abandonné leur innovant projet dénué de big man, les Rockets ont misé sur un intérieur explosif et plus polyvalent qu’il n’y paraît. Se présentant comme un partenaire idéal pour John Wall sur pick and roll/pop, Wood va envoyer du bois. Décollage imminent.

Christian Wood sous ses nouvelles couleurs – Source : The Dream Shake

🕵️ Son outsider : Kelly Oubre Jr. Sacrifié par les Suns pour accueillir Chris Paul dans un échange en triangle, Kelly Oubre atterrit à Golden State et pourrait bien saisir sa chance dans la baie. Scoreur doué, il va avoir plus de munitions que prévu avec la blessure de Klay Thompson et a une chance de s’affirmer comme le lieutenant de Stephen Curry dans l’attaque de Steve Kerr.

🎁 Sa surprise : Chris Boucher. Si les Raptors semblent être sortis de l’équation pour la course au titre, il ne faudrait pas oublier leur capacité à développer au maximum le potentiel de leurs joueurs. Avec les départs de Serge Ibaka et Marc Gasol, Boucher va encore voir son temps de jeu s’accroître et en profitera pour augmenter ses stats. Besoin de rappeler la trajectoire de Pascal Siakam ?

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: