Café Crème Sport

Les combats de boxe à ne pas manquer en 2021

2021 est une année qui s’annonce radieuse pour la boxe anglaise. Dès le 2 janvier, une affiche pour le moins alléchante nous était proposée : Ryan Garcia, l’un des grands espoirs de la boxe, affrontait Luke Campbell, britannique expérimenté médaillé d’or aux JO 2012. Et le combat a tenu ses promesses, avec un K.O spectaculaire du jeune combattant américain, qui a mis tout le monde d’accord. Il a donc remporté le titre des poids légers WBC, et peut désormais affronter les plus grands de sa catégorie, mais on y reviendra. Maintenant, sautons de mois en mois et découvrons les affiches incontournables de l’année.

Les main-event déjà annoncés

A ce jour, nous n’avons des affiches prévues que jusqu’en mars. Alors pour le reste de l’année, il est possible de spéculer, d’émettre des hypothèses. Mais revenons à nos moutons : le prochain combat spectaculaire qu’il nous sera (peut-être) possible de voir sera celui qui opposera « El Chinito » Angelo Leo, champion du monde des poids super-coqs face à son compatriote Stephen Fulton le 23 janvier. Les deux hommes sont invaincus et ce sera la première défense de titre pour Leo, qui aura a cœur de préserver son invincibilité. Il encaisse bien, répond bien et est surtout très endurant. Cependant, attention à Stephen Fulton qui a souvent été considéré comme un outsider mais qui, grâce à sa puissance et sa précision, s’est déjoué de bons combattants comme Isaac Avelar. Vraisemblablement, Cool Boy Steph pourrait remporter le titre et s’installer sur le trône pendant un certain moment, mais gare à cette catégorie qui lance de jeunes combattants très prometteurs.

La semaine qui suivra, un grand nom de la boxe s’y collera également. Le combattant de l’année 2014 et triple champion des mi-lourds, Sergey Kovalev, combattra face au prometteur Bektemir Melikuziev, médaillé d’argent en 2016. L’ouzbek commence sa carrière professionnelle de la meilleure des façons, avec 6 victoires en autant de combats, dont 5 par KO. Ce combat peut lui aussi prendre la forme d’un passage de flambeau avec ces deux combattants qui sont à la fois si similaires et si différents. Méfiance pour Kovalev donc qui reste sur une défaite face à Canelo et qui n’a plus combattu depuis plus d’un an, en plus de son âge considérable (« Bully » Melikuziev n’a que 24 ans), même si son adversaire n’a pas encore eu l’occasion de combattre de grands noms comme Krusher. En tout cas, ce combat ne pourrait sans doute pas aller jusqu’à la décision, quand on voit les puncheurs auxquels on a affaire.

On reste dans les lourds, avec le combat entre les deux homonymes Caleb « Sweethands » Plant et Caleb « Golden » Truax qui aura également lieu le 30 janvier. Sweethands, 28 ans, a remporté les Golden Gloves dans la catégorie des lourds-légers, puis depuis son passage en pro il a remporté ses 20 combats avec 12 KO à la clé. Il est également champion du monde IBF des lourds-légers et défendra son titre pour la troisième fois. Golden, lui, a 37 ans et a déjà remporté le titre IBF des super moyens et le titre WBA des moyens, mais ne les a pas conservé longtemps. Néanmoins, son palmarès reste plus qu’impressionnant avec 31 victoires pour 4 défaites (et 2 nuls). Mais le champion actuel ne devrait pas laisser son titre aussi facilement que ça. Combattant absolument brillant, je vous conseille vivement de voir ce que cet homme fait sur le ring. On lui prêtait un potentiel combat contre Canelo, ça vous donne une idée de son niveau… et ce combat pourrait le rendre plus que crédible, lui qui occupe déjà une belle sixième place dans le classement mondial des super moyens.

Le 13 février, veille de la Saint Valentin, deux combats pour le titre seront à l’affiche sur DAZN, le réseau social dédié au sport et dont l’offre française ne contient que de la boxe pour le moment. Mais le combat le plus attendu est certainement celui qui oppose Jojo Diaz (31-1), qui défendra son titre de champion super plumes face au prospect tadjik Shavkat Rakhimov, invaincu en 15 combats et en remportant 12 avant la limite. C’est une belle opposition de style qui ne donne personne favori, et les deux combattants sont extrêmement rapides. Quoiqu’il en soit, ces deux jeunes combattants devraient livrer un beau combat serré et celui qui s’en sortira vainqueur devrait régner un petit bout de temps sur la division.

Deux semaines plus tard, le 27 février, une rivalité atteindra son apogée avec un combat pour le titre WBO Oriental des poids lourds. Les combattants néo-zélandais Joseph Parker et Junior Fa s’affronteront en effet pour la cinquième fois de leur carrière (ils se sont affrontés en amateur) dans ce qui décidera d’un vainqueur une bonne fois pour toutes. On connaît Joseph Parker comme l’un des meilleurs poids lourds du monde en 2018, alors qu’il détenait le titre WBO et qu’il n’avait jamais été vaincu. Mais après avoir affronté Antohny Joshua et Dillian Whyte qui l’ont vaincu successivement, il est reparti de zéro et remonte difficilement la pente, en ayant remporté ses trois derniers combats face à des adversaires de renommée moindre. Junior Fa, lui, est l’actuel champion Oriental et n’a encore jamais été vaincu en 15 combats. En Nouvelle-Zélande, ce combat marquera l’histoire et a déjà été annoncé comme le « combat du siècle » là-bas, ce qui montre à quel point l’affiche est importante pour les locaux ainsi que pour les fans de boxe du monde entier. En tout cas, le vainqueur de ce combat aura sans nul doute une opportunité de se mesurer aux plus grands dans les mois ou années à suivre. Joseph Parker pourrait prétendre à une deuxième chance, et Junior Fa pourrait lui prouver que le numéro 1 néo zélandais, c’est lui.

Enfin, le 13 mars, deux légendes s’affronteront pour une revanche, huit ans après leur premier combat, dans une réunification des titres WBC et WBA des poids mouches. « Chocolatito » Gonzalez, grand combattant nicaraguayen qu’on ne présente plus, affronte son rival mexicain Juan Francisco « El Gallo » Estrada, actuellement classé parmi les meilleurs poids-mouches en activité. Avec près de 100 combats à eux deux, l’expérience sera de mise lors de ce combat qui verra l’un des deux prendre l’ascendant au meilleur moment de leur carrière. Les deux hommes ont remporté de nombreux titres dans plusieurs catégories et cet affrontement risque de faire beaucoup de bruit en Amérique Latine, quand on connait le respect et l’amour qui est porté non seulement à la boxe mais aussi à ces deux guerriers. La première rencontre entre les deux hommes s’était soldée par une victoire de Chocolatito, qui était plus expérimenté que son adversaire (c’était le premier combat d’Estrada hors de ses terres natales à 22 ans).

Quels combats peut-on attendre d’ici là?

Dans la même veine que ce qu’on a pu nous proposer ces derniers temps, avec Floyd Mayweather vs. Logan Paul, et Mike Tyson vs. Roy Jones Jr., il ne serait pas étonnant que ces matchs d’exhibition puissent devenir monnaie courante, comme nous en avons parlé précédemment. Et l’un des combats dont nous entendons parler serait un affrontement entre Oscar de La Hoya et Money, ce qui ne serait pas une si mauvaise idée : avec un potentiel affrontement entre Ryan Garcia (protégé d’Oscar) et Gervonta Davis (protégé de Floyd), la boucle serait bouclée et nous permettrait de revoir deux des grandes légendes du noble art. Même si Mayweather enchaîne les combats à gros gain et n’a jamais vraiment pris sa retraite, De La Hoya n’est pas si vieux et malgré ses 12 ans d’inactivité, il pourrait livrer un joli combat pour une jolie somme et définitivement arrêter sa carrière.

On parle également depuis quelques années d’un affrontement entre Canelo Alvarez et Jermall Charlo, champion WBC des poids moyens qui a défendu avec brio sa ceinture à 4 reprises et qui ferait peur à la division. Un combat entre les deux superstars serait inévitable dans les prochaines semaines et pourrait promettre un beau duel. Le dernier combat de l’américain eut lieu en septembre dernier face à l’ukrainien Sergiy Derevyanchenko et « Hitman » a impressionné, notamment sur les réseaux sociaux où il a été encensé de toutes parts. Cependant, ce qui pourrait faire capoter ce combat est l’intention claire de Canelo, qui veut unifier les titres et tout rafler sur son passage. Affaire à suivre.

Passons maintenant aux guerrières, avec un combat de rêve entre Katie Taylor, ancienne internationale irlandaise de football et qui mène désormais une carrière plus qu’honorable en boxe où elle est actuellement invaincue en 17 combats. Détenant la quasi-intégralité des titres féminins de sa catégorie, la multiple médaillée d’or a une concurrente de taille : Amanda Serrano. La combattante portoricaine, aux 39 victoires en 41 combats et au passage prématuré en MMA, pourrait poser de gros problèmes à la grande championne irlandaise. Nous verrons si ce combat aura lieu mais cela pourrait mettre de la lumière sur la division féminine, bien fournie.

Chez les poids légers, la tornade Ryan Garcia fait parler de lui et cette catégorie regorge de talents qui voudraient stopper l’épopée du jeune combattant de 22 ans. Le mieux placé pour cela, c’est Gervonta « Tank » Davis, Alors qu’on lui prêtait un duel face à Devin Hanley, dans la logique des choses, Garcia a jeté son dévolu sur Tank, champion WBA et également invaincu. Les deux s’échangent des mots doux sur les réseaux, Ryan Garcia pronostiquant le KO en « 2 rounds » tandis que Davis lui « préfère répondre par la violence ».

L’autre combat de rêve de la catégorie opposerait Teofimo Lopez à Devin Haney, deux jeunes combattants parmi les meilleurs du circuit et qui ont un style de boxe très similaire. Cette opposition serait une vraie partie d’échecs, avec Lopez qui vient de vaincre le grand Lomachenko et qui jouit d’une hype excellente, tandis que Haney est aussi très jeune mais compte 25 combats (et 25 victoires) à son actif et pourrait donner du fil à retordre à « El Brooklyn ».

Enfin, les dernières rencontres sont celles qui ont le plus de chances d’aboutir à ce jour. La première qui sera évoquée est celle entre Errol Spence Jr. et Terrence Crawford. On parle d’un combat entre les deux hommes depuis très longtemps mais la longue absence d’Errol à cause d’un terrible accident de voiture a ralenti les choses. Heureusement, il s’est bien rétabli et a confirmé son retour par une victoire sur décision, lui permettant de n’avoir toujours pas goûté à la défaite au bout de son 27ème combat. Crawford, 33 ans, n’a plus rien à prouver, avec ses 37 victoires en autant de combats, unifiant les titres welter en 2017, et conservant son titre WBO à 4 reprises. Il a vaincu notamment par KO Amir Khan, et cet affrontement entre deux des combattants welters les plus sérieux serait une façon de couronner le meilleur de tous.

Pour finir en beauté, le combat que le monde de la boxe attend le plus, c’est celui entre les deux combattants les plus connus au monde, les poids-lourd Anthony Joshua et Tyson Fury. Les deux hommes ont terrassé tout le roster des poids-lourds au cours de leur carrière et le seul dream match manquant, c’est celui ci. Les deux hommes, ayant une belle popularité, s’en donnent à coeur joie pour se piquer jour après jour sur les réseaux sociaux, le Gipsy King n’ayant aucun mal à descendre son potentiel futur adversaire et attendant de pied ferme ce combat. Ce duel britannique en ferait saliver plus d’un.

Voici une petite mise en bouche de ce qui vous attendra en 2021, avec les plus grands combattants qui reviendront, des espoirs qui confirmeront ou des légendes qui s’éteindront, il y en aura pour tous les goûts. N’oubliez pas de surveiller les chaînes françaises qui pourraient diffuser les combats ou de vous tourner vers les sites de streaming (légaux bien sûr) pour ne pas manquer une miette de ce programme alléchant, qui va des poids mouches aux poids lourds.

Exit mobile version