Cyclisme Omnisport

Preview Saison 2021 – B&B Hôtels P/B KTM : une première Grande Boucle qui a ouvert l’appétit

Les acteurs du cyclisme mondial sont de retour cette année pour une saison qui s’annonce une nouvelle fois palpitante. A cette occasion, le CCS passe en revue toutes les équipes qui auront un rôle à jouer dans les grandes courses du calendrier World Tour. Aujourd’hui, coup de projecteur sur les Men in Glaz, les coureurs de l’équipe B&B Hôtels KTM.

Carte d’identité

Nom de l’équipe : B&B Hotels P/B KTM

Pays : FRANCE

Date de création : 2018

Statut : UCI Pro Team

Classement UCI 2020 : 26 ème (+1)

Directeur général : Jérome Pineau

Coureur vedette : Brian Coquard

Retour sur la saison 2020

VictoiresCoureurMois
Malaysian International Classic RaceJohan Le BonFévrier
La Route d’Occitanie – La Dépêche du Midi – Stage 1Bryan CoquardAoût
Le Tour de Savoie Mont Blanc – Stage 3Pierre RollandAoût
Le Tour de Savoie Mont BlancPierre RollandAoût
* course World Tour

La principale victoire pour l’équipe en 2020 ne s’affiche pas dans le palmarès : la participation au Tour de France. Si les Men in Glaz participaient pour la première fois en tant qu’équipe, ils ont animé la course notamment par l’intermédiaire de Pierre Roland. Brian Coquard loupe le coche lors des Championnats de France (2ème devant Julian Alaphilippe tout de même) mais difficile de résister à Arnaud Démare cette saison. Il n’a pas manqué grand chose lors de certaines courses pour étoffer le palmarès de cette jeune équipe.

Tableau des transferts

ArrivéesDéparts
HIVERT JonathanVICHOT Arthur
LEMOINE CyrilSLAGTER Tom-Jelte
JAUREGUI QuentinLE BON Johan
LIETAER EliotBOECKMANS Kris
BONNAMOUR FranckCOURTEILLE Arnaud
BAGIOLI NicolaTURGIS Jimmy
FERASSE ThibaultMOTTIER Justin
BOILEAU AlanGAREL Adrien

Départs clefs

Pas de départs clefs à déplorer pour l’équipe de Jérome Pineau. Finalement le départ le plus important se situe au niveau du sponsor. L’équipe a perdu un de ces deux sponsors titre et a du faire face à une diminution de budget.

 » Nous avons dû anticiper, prévoir, une baisse de 15 à 20 % de notre budget. Clairement, on ne l’a pas encore baissé de ce montant-là, mais nous nous y sommes préparés en tout cas. « 

Jérome Pineau, Source Ouest France

Arrivées à suivre

Pas d’arrivée flashy mais un recrutement intelligent. Le manager, Jérome Pineau, détaille la stratégie :

 » Nous avons voulu avoir, en 2021, l’équipe que nous avons vue au Tour de France 2020 (arrivées de Bagioli, Hivert, Lemoine, Jaurégui, Ferasse, Bonnamour, Lietaer). Avec cet esprit-là, des coureurs qui sont compétitifs au départ de chaque course comme nous l’avons été sur presque tout le Tour. Nous aurons en plus en 2021 la capacité de partager le leadership sur différentes périodes. Cela va libérer Pierre (Rolland) ou Bryan (Coquard) à des périodes de la saison « 

Source Ouest France

Qu’attendre pour 2021 ?

Quand on a pas les moyens d’Ineos-Grenadier, il faut être malin. Si la formation Française va essayer d’accrocher plus de succès en 2021, c’est surtout une nouvelle participation au prochain Tour de France qui l’intéresse. Surtout que ce dernier part de Bretagne, terre d’origine de l’équipe.

« On espère avoir donné envie à tout le monde de nous revoir. Dans la tête des garçons, c’est inenvisageable qu’on n’y soit pas »

Jérome Pineau, Source Le Télégramme

Le manager affiche en tout cas ses ambitions en cas de participation à la Grande Boucle.

« Si on a la chance d’y être, on sera prêt dès le départ avec la volonté de briller chez nous et pourquoi pas gagner une étape ! »

Jérome Pineau, Source Le Télégramme

C’est tout le mal que l’on souhaite à cette formation qui sera en concurrence avec Total Direct Energie pour le précieux sésame. Il ne faudra pas se louper dès Paris-Nice qui pourrait servir de juge de paix. Si un top 10 au général semble compliqué et ne suffirait pas à convaincre, un victoire d’étape serait la bienvenue.

Pas de recrutement de premier ordre mais un effectif dans la continuité pour cette équipe française qui aura à coeur de briller encore plus en 2021. La formation Bretonne devrait nous offrir de belles émitions avec Pierre Roland dans la montagne, Brian Coquard sur les sprints et Quentin Pacher en attaquant infatigable. Je ne sais pas vous, mais je hâte de les voir lever les bras sur le Tour pour récompenser cette jeune équipe.

Effectif complet : BACKAERT Frederik (30 ans), BAGIOLI Nicola (25 ans), BARTHE Cyril (24 ans), BOILEAU Alan (21 ans), BONNAMOUR Franck (25 ans), CAM Maxime (28 ans), CHEVALIER Maxime (21 ans), COQUARD Bryan (28 ans), DE BACKER Bert (36 ans), DEBUSSCHERE Jens (31 ans), FERASSE Thibault (26 ans), GAUTIER Cyril (33 ans), HIVERT Jonathan (35 ans), JAUREGUI Quentin (26 ans), LECROQ Jérémy (25 ans), LEMOINE Cyril (37 ans), LIETAER Eliot (30 ans), MORICE Julien (29 ans), MOZZATO Luca (22 ans), PACHER Quentin (28 ans), REZA Kévin (32 ans), ROLLAND Pierre (34 ans), SCHÖNBERGER Sebastian (26 ans), VAN GENECHTEN Jonas (34 ans).

%d blogueurs aiment cette page :