Cyclisme Omnisport

Preview Saison 2021 – Arkea-Samsic, l’axe Rennes-Bogota à maturité

Les acteurs du cyclisme mondial sont de retour pour une nouvelle saison qui s’annonce palpitante. A cette occasion, le CCS passe en revue toutes les équipes qui auront un rôle à jouer dans les grandes courses du calendrier World Tour. Nous nous concentrons aujourd’hui sur un petit fleuron du cyclisme breton, fief de l’un des meilleurs coureurs français : la formation ARKEA-SAMSIC.

Carte d’identité

Nom de l’équipe : Arkea-Samsic

Pays : FRANCE

Date de création : 2005

Statut : UCI Pro Team

Classement UCI 2020 : 14 ème

Directeur général : Emmanuel Hubert

Coureur vedette : Nairo Quintana

Retour sur la saison 2020

VictoiresCoureurMois
Tour d’Arabie SaouditeNacer BouhanniFévrier
Tour de la Provence – étape 1Nacer BouhanniFévrier
Tour de la Provence – étape 3Nairo QuintanaFévrier
Tour de la Provence – classement généralNairo QuintanaFévrier
Tour des Alpes Maritimes et du Var – étape 2Nairo QuintanaFévrier
Tour des Alpes Maritimes et du Var – classement généralNairo QuintanaFévrier
Grand Prix de la Ville de Lillers Souvenir Bruno CominiFlorian VachonMars
Paris-Nice, étape 7Nairo QuintanaMars
Grand Prix d’Isbergues – Pas de CalaisNacer BouhanniSeptembre
Paris-ChaunyNacer BouhanniSeptembre
Volta a Portugal, étapes 5 et 6Daniel MCLAYOctobre

En 2020, l’équipe ARKEA-SAMSIC a surtout trouvé la lumière par le biais de son sprinteur maison Nacer Bouhanni – 4 victoires – et de Nairo Quintana, son petit grimpeur colombien, recrue-phare et nouveau leader d’une formation bretonne qui compte aussi dans ses rangs l’enfant du pays Warren Barguil. L’enfant du soleil de Boyacá avait réalisé un début de saison canon avec des victoires en février sur les pentes du Ventoux ou du Col d’Èze au tour de la Provence ou au tour des Alpes Maritimes et du Var dont il remporte aussi les classements généraux. Il arrive ainsi début mars sur Paris-Nice comme « le grand favori … et de loin » selon les propres termes de Thibaut Pinot. Victime d’une chute lors de la seconde étape, il concèdera 1 minute 25 secondes qui lui coûtera peut-être la victoire finale. Il finit finalement 6ème à 1’30 de Schachmann qui l’emporte. Sans ce fait de course, il aurait été à la bagarre. La suite ? Un confinement, un retour plutôt bon – il fait troisième sur un Tour de l’Ain au plateau très relevé – avant hélas une nouvelle chute sur le Tour de France qui hypothéquera ses chances pour la suite de la saison. Une saison contrastée donc entre un début chatoyant et un deuxième acte un peu plus terne. Cela tenant principalement à l’impossibilité pour Nairo Quintana de poursuivre sur la même dynamique de février.

Tableau des transferts

ArrivéesDéparts
CAPIOT AmauryVACHON Florian
PAJUR MarkusJARRIER Benoît
FLOREZ Miguel EduardoBONNAMOUR Franck

Départs clefs

Peu de départs et pas de pertes majeures en tout cas. De quoi satisfaire le manager Emmanuel Hubert. « J’ai rêvé de Barguil. J’ai rêvé de Quintana. J’ai rêvé de Bouhanni » déclarait-il au mois de juin dernier. Il a fait de son rêve une réalité et s’offre le droit de prolonger un peu le plaisir. Pour capitaliser sur ces forces durement acquises.

« J’ai rêvé de Barguil. J’ai rêvé de Quintana. J’ai rêvé de Bouhanni »

Emmanuel Hubert, Le Télégramme

Arrivées à suivre

Là-aussi, pas de mouvement particulièrement retentissant. Il faut dire que l’équipe bretonne avait déjà donné ces dernières années en recrutant donc Barguil en 2018 puis Quintana et Bouhanni en 2020. Emmanuel Hubert ne s’interdisait rien et déclarait l’été dernier « J’ai de belles approches, de très belles approches. Ce qui démontre que l’équipe Arkea-Samsic a pris une nouvelle envergure […] Dans ma tête, je ne m’interdis rien ». Il semblerait qu’il n’ait pas pu (ou voulu) concrétiser l’un de ces grands noms évoqués en interview pour Le Télégramme. Il stabilise ainsi un effectif riche et bien armé pour la saison 2021.

« J’ai de belles approches, de très belles approches. Ce qui démontre que l’équipe Arkea-Samsic a pris une nouvelle envergure »

Emmanuel Hubert pour Le Télégramme

Qu’attendre pour 2021 ?

Tout d’abord, Arkea-Samsic dispose dans ses rangs d’un vrai savoir-faire et des talents qui la dirigent quasi-mécaniquement vers les courses à étapes. En tête desquelles le Tour de France, forcément. Sans compter qu’il s’élancera cette année de Bretagne… Nul doute que les Arkea souhaiteront y briller avec leur tête de file colombienne, Nairo Quintana. Warren Barguil sera là-aussi. Ces deux-là pourront se partager les objectifs sur les courses de 1 semaine ou plus.

Bouhanni y jouera parfois les étapes, ou incarnera les espoirs « arkéens » sur d’autres courses d’un jour. Finalement, « Wawa » aura aussi sûrement, outre les courses à étapes, les tickets habituels sur des épreuves telles que les Ardennaises – Flèche Wallonne ou Liège-Bastogne-Liège par exemple, où il a fini respectivement 4ème et 9ème en 2020.

Les classiques, justement, une piste d’avenir pour l’écurie bretonne ? Hubert semble en tout cas abonder dans ce sens. Il déclarait récemment qu’il souhaitait un grand coureur de classiques pour 2021 et le confirmait au Télégramme : « Oui, j’y pense toujours. Je regarde les prétendants… Maintenant, j’aimerais bien recruter un jeune coureur en devenir sur ce type de course ». Mais ce ne semble pas être pour tout de suite toutefois.

« L’équipe Arkéa-Samsic est actuellement spécialisée sur le Tour de France ou les courses par étapes. Peut-être que notre équipe donne un peu plus envie aux coureurs qui brillent sur ces courses par étapes. Arkéa-Samsic n’est pas une équipe spécialisée sur les classiques flandriennes. »

Emmanuel Hubert, Source Le Télégramme

Effectif complet : RIOU Alain (23 ans), CAPIOT Amaury (27 ans), DELAPLACE Anthony (31 ans), LECLERCQ Benjamin (26 ans), WELTEN Bram (23 ans), NOPPE  Christophe (26 ans), RUSSO Clément (26 ans), SWIFT Connor (25 ans), MCLAY Daniel (29 ans), QUINTANA Dayer (28 ans), ROSA Diego (31 ans), GRONDIN Donavan (20 ans), GESBERT Elie (25 ans), LEDANOIS Kevin (27 ans), PICHON Laurent (34 ans), OWSIAN Lukasz (30 ans), PAJUR Markus (20 ans), LOUVEL Matis (21 ans), BOUET Maxime (34 ans), FLOREZ Miguel Eduardo (24 ans), BOUHANNI Nacer (30 ans), QUINTANA Nairo (30 ans), HARDY Romain (32 ans), GUERNALEC Thibault (23 ans), BOUDAT Thomas (26 ans), BARGUIL Warren ( 29 ans).

Des objectifs pour l’avenir, la volonté de développer des coureurs – Elie Gesbert par exemple – et aussi le matériel et le talent à disposition pour nourrir des objectifs élevés dans un avenir immédiat. En 2021, Arkea reprend la roue de son trio star Nairo-Wawa-Nacer en espérant qu’il puisse porter encore plus haut les couleurs du team breton. Et convertir ainsi tous les espoirs placés en eux. Kenavo 2020, bonjour 2021 !

%d blogueurs aiment cette page :