Basket NBA

Trophées NBA : Sixième homme de l’année, l’avis de la rédaction

La NBA est revenue sur les parquets le 22 décembre, nous offrant un magnifique cadeau pour les fêtes de fin d’année. Le CCS se lance dans l’art divinatoire pour les trophées individuels de la saison à venir. Aujourd’hui, la rédaction basket tente d’établir une liste de candidats pour le 6man 2021. Servez-vous un café, on ajoute la crème.

Le Sixth Man 2021 selon Ben (@BenPzt)

🏆 Son favori : Caris LeVert
Depuis le début de la saison des Nets, Caris LeVert épouse le rôle de 6ème homme avec une belle efficacité. S’il était difficile avant la reprise de déterminer le rôle de chacun à Brooklyn, il semble que Steve Nash ait opté pour placer Spencer Dinwiddie dans le 5 aux côtés de Kyrie Irving, probablement pour ses efforts défensifs et son jeu hors du ballon. LeVert devient naturellement le 6ème homme de cette équipe aux grandes ambitions. Créateur et scoreur naturel, LeVert trouvera dans la second unit des Nets, une liberté qu’il n’aurait pas au sein du starting five aux côtés d’Irving et KD. S’il peut apporter plus de 15pts en sorti de banc d’une équipe aspirante au podium de l’Est, le trophée est pour lui.

🕵️ Son outsider : Malik Beasley
Pour citer Malik Beasley, il faut vous expliquer ma projection concernant les Wolves. Je vois la mayonnaise prendre D’Lo et KAT pour conduire Minnesota à la dernière place qualificative de l’Ouest. Pour qu’une telle utopie se concrétise il faut un 6ème homme terriblement productif. Pour se rôle, qui de mieux que Malik Beasley ? En 14 matchs, l’ancien Nuggets a inscrit 20,7pts/match en étant starter à chaque fois. Avec l’arrivée d’Anthony Edwards sur le poste arrière, il y a de grande chance que Beasley prenne les rênes du scoring depuis le banc progressivement au cours de la saison. Ryan Saunders a beacoup d’options sur ses lignes arrières et Beasley sera utilisé par séquence soit avec Russell, soit avec Rubio. De quoi le mettre en évidence et peut-être obtenir le trophée de 6ème homme.

🎁 Sa surprise : Brandon Clarke
L’année dernière l’intérieur sorti de l’excellent programme de Gonzaga a surpris un grand nombre d’observateurs par ses capacités athlétiques et ses talents de finisseur. Brandon Clarke a été la surprise qui a largement contribué à l’excellente saison de Memphis. Avec ses 12,1pts à 61,8% et 5,9reb par match, Clarke aura probablement plus de temps de jeu cette saison. Il n’a démarré que 4 matchs sur ses 58 disputés mais a passé 22,4min sur le parquet. Brandon Clarke aura probablement un temps de jeu aux alentours des 25min, de quoi augmenter sa contribution statistique en sortie de banc. Une donnée essentielle pour aspirer au titre de 6ème homme de l’année !

Brandon Clarke le soir de son premier match NBA pour la saison 2021 contre les Spurs – Source : USA Today

Le Sixth Man 2021 selon Ervan (@ervaaaaaaan)

🏆 Son favori : Montrezl Harrell. Le tenant du titre. Pourquoi pas ? À la manière de son ancien coéquipier Lou Williams, Harrell pourrait conserver son trophée de meilleur sixième homme de l’année. Du scoring, du rebond, un hustle permanent. Le nouvel intérieur des Lakers a tout du parfait energizer et, cerise sur le gâteau, il devrait débuter très peu de matches. En sortie de banc, son duo sur pick and roll avec Dennis Schröder devrait poser de nombreux problèmes aux défenses adverses. Le candidat idéal à sa propre succession.

🕵️ Son outsider : Carmelo Anthony. Melo a compris la leçon. Réticent à sortir du banc à OKC puis à Houston, le futur Hall of Famer a mis de l’eau dans son vin et retrouve une seconde jeunesse dans l’Oregon. Les arrivées sur les ailes devraient le pousser dans la second unit cette saison et, en relais du duo Lillard – McCollum, Carmelo Anthony peut marquer beaucoup de points. On n’aurait pas imaginé le mentionner un jour pour ce trophée mais on croit en Melo.

🎁 Sa surprise : Shake Milton. Elle est là, la surprise du chef. Propulsé dans le 5 majeur en fin de saison dernière pour apporter du spacing autour du duo Simmons – Embiid, le meneur de 24 ans va endosser le rôle du 6e homme et ça a tout pour être une réussite. Capable de prendre feu et d’apporter beaucoup de dynamisme, Milton va suprendre du monde cette année, jusqu’à s’inviter dans la course à un trophée ?

Le Sixth Man 2021 selon Guillaume (@guiflexxx)

🏆 Son favori : Jordan Clarkson

Arrivé au Jazz en cours de saison l’an passé, Clarkson a apporté un boost non négligeable a un groupe qui en avait besoin. Une demie saison aboutie ensuite (16 points de moyenne à Utah), il entame l’exercice 2021 avec un rôle défini en sortie de banc et un nombre de ballons importants. Ses moyennes sont en hausse sur ce début de saison avec 16,5 points et 5 rebonds, et un pourcentage d’utilisation du ballon en augmentation aussi (28% de usage rate). En maintenant ses stats dans un collectif huilé qui gagne, Clarkson est un candidat évident au trophée de 6th Man.

🕵️ Son outsider : Montrezl Harrell

Qui de mieux que le tenant du titre pour conserver sa couronne? Auteur d’une saison régulière de qualité aux Clippers l’an passé, Harrell a changé de vestiaire à Los Angeles pour apporter ses 18 points et 7 rebonds en sortie de banc pour la franchise pourpre et or. Seulement, bien que faisant partie des favoris au trophée, Harrell arrive dans un rôle moins important aux Lakers comme en témoigne un usage rate moindre sur les premiers matchs (26% aux Clippers à 18% des possessions entre ses mains aux Lakers). L’effectif plus fort et plus profond auquel Trez s’intègre va l’obliger à peut-être sacrifié un peu de sa production personnelle.

🎁 Sa surprise : Caris LeVert

Malgré la blessure de Dinwiddie, Steve Nash a décidé de conserver Caris LeVert en sortie de banc. Avec les clés de la 2nd unit, LeVert s’apprête à avoir un maximum de ballons dans une équipe qui vise les sommets de l’Est. Et le talent naturel du bonhomme devrait lui permettre d’exceller dans ce rôle et de justifier son extension tout en contribuant au succès des siens.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: