Auto / Moto Rallye WRC

Preview Saison 2021 – Rallye WRC : Un fauteuil pour 3 !

Après une saison 2020, complètement chamboulée par la crise sanitaire avec seulement sept manches au championnat (soit moitié moins qu’à l’accoutumée), où le pilote français Sébastien Ogier s’est imposé pour la septième fois de sa carrière, la saison 2021 qui arrive s’annonce une nouvelle fois très disputée. Entre un Sébastien Ogier voulant se rapprocher un peu plus de la légende Sébastien Loeb, un Ott Tänak revanchard après une saison 2020 marquée par son crash à Monte-Carlo et un Elfyn Evans en quête de rachat après sa dernière manche à Monza totalement ratée, lui coûtant le titre en 2020. Voici un rapide tour d’horizon.

Le calendrier

Même si nous ne sommes pas à l’abri d’avoir une manche reportée ou annulée en raison de la crise sanitaire, voici la liste des 12 épreuves de la saison :

DateNom de l’épreuveSurface
21-24 JanvierRallye de Monte-CarloAsphalte
25-28 FévrierRallye Arctique de FinlandeGlace / Neige
22-25 AvrilRallye de CroatieAsphalte
20-23 MaiRallye du PortugalTerre
3-6 JuinRallye de SardaigneTerre
24-27 JuinRallye du KenyaTerre
15-18 JuilletRallye d’EstonieTerre
29 Juillet-1er AoûtRallye de FinlandeTerre
13-15 AoûtRallye d’YpresAsphalte
9-12 SeptembreRallye du ChiliTerre
14-17 OctobreRallye d’EspagneAsphalte
11-14 NovembreRallye du JaponAsphalte

Bien que la première manche de la saison, à Monte-Carlo, soit considérée comme une épreuve sur asphalte ; comme souvent, les conditions seront probablement plus compliquées et nous serons plus proche d’une surface « glace / neige ». Enfin, suite à l’annulation du Rallye de Suède, en décembre dernier, « l’Arctic Rally Finland » l’a officiellement remplacé cette semaine.

Les principaux engagés

Cette année, et comme chaque année, les prétendants seront nombreux sur la ligne de départ. Cela dit, nous allons nous focaliser sur les pilotes engagés avec une écurie de pointe. Cette année, elle seront au nombre de quatre : M-Sport Ford World Rally Team / Hyundai Shell Mobis World Rally Team / Toyota Gazoo Racing World Rally Team / 2C Compétition.

Voici les 12 « équipages » engagés cette saison :

PiloteNationalitéCo-piloteNationalitéÉcurie
Gus GreensmithBritanniqueElliot EdmondsonBritanniqueM-Sport Ford
Teemu SuninenFinlandaiseMikko MarkkulaFinlandaiseM-Sport Ford
Adrien FourmauxFrançaiseRenaud JamoulBelgeM-Sport Ford
Ott TänakEstonienneMartin JärveojaEstonienneHyundai
Thierry NeuvilleBelgeMartijn WydaegheBelgeHyundai
Dani SordoEspagnoleBorja RozadaEspagnoleHyundai
Craig BreenIrlandaisePaul NagleIrlandaiseHyundai
Sébastien OgierFrançaiseJulien IngrassiaFrançaiseToyota
Elfyn EvansBritanniqueScott MartinBritanniqueToyota
Kalle RovanperäFinlandaiseJonne HalttunenFinlandaiseToyota
Takamoto KatsutaJaponaiseDan BarrittBritanniqueToyota
Pierre-Louis LoubetFrançaiseVincent LandaisFrançaise2C Compétition

Cette année, nous aurons donc trois pilotes français au départ de la saison. Cela étant, Adrien Fourmaux (M-Sport Ford) ne prendra pas part à toutes les manches de la saison puisque son principal objectif est d’obtenir le titre en WRC2.

Les favoris

À l’image de la saison dernière, où quatre pilotes étaient encore en lice pour le titre mondial avant la dernière manche à Monza (Thierry Neuville, Ott Tänak, Sébastien Ogier et Elfyn Evans), cette saison 2021 promet d’être acharnée.

En haut les deux pilotes Toyota (Elfyn Evans et Sébastien Ogier), en bas les deux pilotes Hyundai (Thierry Neuville et Ott Tänak). (Crédit: dhnet.be)

Si pour Elfyn Evans et Ott Tänak l’intersaison fut relativement calme, ce ne fut pas le cas des deux autres favoris, Sébastien Ogier et Thierry Neuville… pour des raisons bien différentes.

« Je vais sans doute marcher comme un zombie pendant les prochains jours, mais il ne fait aucun doute que je serai au départ du Monte Carlo. »

Julien Ingrassia, co-pilote de Sébastien Ogier

En effet, pour le Français, les essais en prévision du Rallye de Monte-Carlo ont été très mouvementés. Suite à un accident spectaculaire près de Saint-André de Rosans jeudi dernier, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia nous ont donné quelques sueurs froides. Bien heureusement, le premier n’a eu aucune égratignure et s’est montré rassurant : « Quand on voit la photo, il y a des dégâts matériels et il est possible de penser que cela a été violent. Ce n’est cependant pas mon point de vue. Je n’ai rien ressenti et je n’ai pas eu de douleur. Julien en avait au niveau des lombaires, donc il a passé une IRM par sécurité et tout va bien. » Tandis que le second, a lui aussi voulu rassurer tout le monde : « Eh bien… Nous avons coupé quelques arbres… Désolé pour ça… Je vais sans doute marcher comme un zombie pendant les prochains jours, mais il ne fait aucun doute que je serai au départ du Monte Carlo. Merci pour vos messages, je vais bien. »

« C ‘est son choix. Nous avons vécu ensemble de merveilleuses aventures. Nous en aurons encore, malheureusement, chacun de notre côté. »

Nicolas Gilsoul, ex co-pilote de Thierry Neuville

Moins de frayeurs pour Thierry Neuville, malgré un tête-à-queue lors des essais du Rallye de Monte-Carlo. En revanche, une sacrée bombe est tombée vendredi : après 10 ans de collaboration et de victoires, le quintuple vice-champion du monde, Thierry Neuville, a décidé de se séparer de Nicolas Gilsoul. Ce dernier, toujours présent aux côtés de Neuville cette semaine lors des essais, sera remplacé par Martijn Wydaeghe comme l’a annoncé le pilote Hyundai sur sa page Facebook : « Quelques changements à venir car je vais commencer la saison avec Martijn Wydaeghe dans le siège de co-pilote. Je tiens à remercier Nicolas Gilsoul pour ces dix années que nous avons passé ensemble et pour les bons souvenirs. » Pour Nicolas Gilsoul, la pilule semble plus difficile à avaler : « C ‘est son choix. Nous avons vécu ensemble de merveilleuses aventures. Nous en aurons encore, malheureusement, chacun de notre côté. »

Désormais, nous n’avons plus qu’une hâte, être le 21 janvier prochain et voir tous ces pilotes se livrer une bataille acharnée lors de la première manche de la saison, à Monte-Carlo.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :