Handball Omnisport

La France victorieuse mais pas apaisée : France 29- Algérie 26

Pour leur premier match du tour principal, les hommes de Guillaume Gilles retrouvent l’Algérie. Si les deux premiers matchs face à la Norvège et à l’Autriche furent rassurants, les Bleus ont montré de nombreuses faiblesses lundi contre la Suisse. Wesley Pardin blessé au genou au cours du match laisse sa place à Rémi Desbonnet, appelé pour la première fois en Équipe de France. Dans l’histoire, la France et l’Algérie se sont rencontrées vingt-trois fois : dix-neuf victoires bleues, trois algériennes et un nul.

La tête aux vestiaires, et une réaction en demi-teinte

Le Toulousain Ayoub ouvre le score pour l’Algérie d’un tir à neuf mètres en pleine lucarne ! Les Bleus peinent à jouer en transition sur les contre-attaque, la répartition sur la montée de balle est assez approximative. Nicolas Tournat est le premier Français à marquer dans cette rencontre. L’activité défensive tricolore des deux premières minutes n’est pas mauvaise mais présente encore quelques lacunes. Michael Guigou manque son premier duel à 7m face à Ghebdane, 2-1 pour les fennecs. Superbe, Ayoub Abdi qui mange Adrien DiPanda et trompe Vincent Gérard. Les Français ne sont pas rentrés dans leur match, + 3 pour l’Algérie. Nicolas Tournat est le Français le plus actif de ce début de match mais le pivot français n’est pas récompensé et se heurte bien souvent au mur algérien. Les Bleus doivent se réveiller et retrouver du rythme. Berkous perfore la défense française à 9m, superbe lucarne. Enfin ! Sur un renversement, Valentin Porte met fin à la disette offensive de son équipe. Les Algériens posent des pièges, la défense en tiroir fait beaucoup de mal aux partenaires de Guigou. Fort heureusement, Remili trouve, une nouvelle fois, Nicolas Tournat : 7-9 pour les Algériens à 15 minutes de jeu. Roucoulette !!! au terme d’une contre-attaque plutôt bien menée, Valentin Porte revient à une petite longueur. Dipanda égalise, les Bleus reviennent ! Vincent Gérard réalise plusieurs parades consécutives et Richardson concrétise, +1 pour les Français. Melvin richardson encore, nettoie la lucarne des cages algériennes. Berkous et Hichem sont les deux hommes les plus en vue de la mi-temps. Luc Abalo fait une belle entrée, l’ailler offre le +4 aux Bleus. Défensivement, l’entrée d’Acquevillo fait du bien. Mais les hommes de Guillaume Gilles sont trop naïfs et perdent de précieux ballons, une aubaine pour l’attaque algérienne. Sur le buzzer, Berkous fusille la cage de Vicent Gérard et réduit l’écart.

Score à la mi-temps : 16-14 pour la France.

Romain Lagarde face à Daoud. Crédit : l’Équipe

Brouillons en attaque et naïfs en défense

Au retour des vestiaires, Kentin Mahé est à la mène avec Dika Mem à ses côtés. Un but rapide de Dika sur un tir croisé hors-secteur fait du bien. La France semble bien rentrée dans cette seconde période. Mais il manque encore de l’envie que ce soit en attaque ou en défense et les enclenchements manquent cruellement de rythme. Fabregas obtient un précieux jet de 7m, Kentin Mahé s’en charge avec brio, + 3 pour les Bleus. Hichem et Ayoub Abdi ne lâchent rien, ils permettent à leur équipe de ne pas sombrer. Un superbe Schwenker de Berkous permets aux siens de revenir à -1, Breda se charge de l’égalisation. Il faut réagir, les Algériens mettent beaucoup plus d’intensité. Offensivement, les garçons de Guillaume Gilles ne trouvent pas de solution, la base arrière est en grande difficulté et perd trop de ballons. Reda Arib se joue de Dika Mem et l’Algérie repasse devant. Les Français ne marquent plus depuis 6 minutes. Ludo Fabregas s’impose aux 6m, 21-21 à 43 minutes de jeu. Le jeu français passe par les pivots. À l’image de Nicolas Tournat en première période, Fabregas et souvent trouvé par Mahé et Dika Mem. Dans cette seconde période, les Bleus perdent 9 ballons, une bien triste statistique. D’un tir surpuissant, Ayoub trompe, Gérard, mais Dika Mem lui rend la pareille, égalité parfaite. L’équipe de France joue à se faire peur, la défense plie mais ne rompt pas… Merci Vincent Gérard ! Balle de +1 pour les Français, tir à rebond malin de Kentin Mahé. Il reste 10 minutes, les Bleus sont devant mais le match est loin d’être gagné. À la 51e, Reda Arib touché aux ischios est contraint de quitter le terrain. Le jeu sans ballon de Mahé est intéressant, Dika lui offre la balle du +2. Double infériorité numérique pour les Bleus, Acquevillo et Descat mettent en difficulté leur équipe pour les deux prochaines minutes. Fort heureusement, les Algériens n’exploitent pas cette double supériorité ! L’agressivité défensive d’Hichem met en difficulté la base arrière. Fabregas encore, provoque un jet de 7m essentiel, manqué par Mahé. Naim égalise, l’Algérie revient, il reste 3 minutes. Acquevillo fusille la cage, les Bleus reviennent devant, il faut maintenant tenir en défense. +2 salvateur pour l’équipe de France, Mahé pour Fabregas ! ll reste 45 secondes, sur la dernière possession française, Acquevillo libère les Bleus.

Score final : 29-26

Une nouvelle fois mis en danger, les Bleus s’en sortent plutôt bien. La combativité Algérienne a fait trembler Guigou et ses hommes. Il faut cependant noter les bonnes rentrées en seconde période du trio Mahé, Fabregas, Mem, qui ont permis aux Français de garder la tête haute. Prochain match vendredi, face à l’Islande. On espère que les Bleus afficheront un autre visage.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :