Cyclisme Omnisport

Preview saison 2021 – Cofidis : Guillaume Martin, l’arbre qui cache la forêt ?

Les acteurs du cyclisme mondial sont de retour cette année pour une saison qui s’annonce une nouvelle fois palpitante. À cette occasion, le CCS passe en revue toutes les équipes qui auront un rôle à jouer dans les grandes courses du calendrier World Tour. Aujourd’hui, revue d’effectif d’une formation qui a fait le choix de la continuité pour aller chercher un succès attendu depuis 2008 sur le Tour de France, la Cofidis.

Carte d’identité

Nom de l’équipe : Cofidis, Solutions Crédit

Pays : France

Date de création : 1997

Statut : UCI World Teams

Classement UCI 2020 : 19è

Directeur général : Cédric Vasseur

Coureur vedette : Guillaume Martin

Retour sur la saison 2020

VictoiresCoureursMois
Tropicale Amissa Bongo – Etape 1Attilio VivianiJanvier
Tour des Alpes Maritimes et du Var – Etape 1Anthony PerezFévrier

« On s’attendait à mieux. » Pour Cédric Vasseur, le manager général de la formation Cofidis, la saison 2020 n’a pas été à la hauteur des attentes. D’autant plus que l’arrivée du champion d’Europe en la personne d’Elia Viviani, promettait de beaux succès. Un manque de résultats qui peut s’expliquer par la crise sanitaire. Avec l’annulation de nombreuses épreuves, l’équipe Cofidis s’est majoritairement alignée sur des courses World Tour, aux côtés des meilleurs coureurs du monde. Une marche trop haute pour la formation française ?

Malgré la saison morose des hommes de Cédric Vasseur, Guillaume Martin s’est révélé aux yeux de tous. Après quelques années au sein de l’équipe Wanty Groupe Gobert où il a découvert le Tour de France, il a rejoint l’équipe française en tant que leader. Un statut assumé pleinement. Guillaume Martin a réalisé la saison la plus aboutie de sa carrière avec un top 15 au général du Tour de France, de la Vuelta et de Paris-Nice mais surtout un podium sur le Critérium du Dauphiné.

Tableau des transferts

ArrivéesDéparts
Andre Carvalho (Hagens Berman Axeon)Dimitri Claeys (Team Qhubeka Assos)
Thomas Champion* (Amateurs)Cyril Lemoine (B&B Hotels-Vital Concept p/b KTM)
Tom Bohli (UAE Team Emirates)Luis Angel Mate (Euskaltel-Euskadi)
Jempy Drucker (BORA-Hansgrohe)Damien Touzé (AG2R Citroën Team)
Simon Geschke (CCC Team)Marco Mathis (?)
Ruben Fernandez (Euskaltel-Euskadi)Stéphane Rossetto (?)
Szymon Sajnok (CCC Team)Julien Vermote (?)
Rémy Rochas (NIPPO ONE Delko Provence)Jesper Hansen (Riwal Cycling Team)
Jelle Wallays (Lotto Soudal)
Hugo Toumire* (Amateurs)
*Néo-pros

Un recrutement timide mais homogène

Pour combler les manques de la saison dernière, la formation nordiste a fait le choix de la continuité. En conservant son ossature forte autour de Christophe Laporte, Elia Viviani, Jesus Herrada et Guillaume Martin notamment. Le grimpeur français pourra désormais compter sur le soutien de Simon Geschke, vainqueur d’étape sur le Tour de France en 2015 et en difficulté à la CCC. Ruben Fernandez et Rémy Rochas devraient aussi aider le leader lorsque la route s’élève.

Avec la perte de Damien Touzé et Dimitri Claeys pour les sprints massifs, Cédric Vasseur est allé chercher des finisseurs pour intégrer les trains de Viviani et Laporte. Les arrivées de Jempy Drucker et Jelle Wallays pourraient permettre aux deux sprinteurs de lever les bras à nouveau, plus d’un an après leur dernier succès respectif.

Comme à son habitude, Cofidis a accueilli de la jeunesse dans ses rangs avec Andre Carvalho qui s’était révélé sur Paris-Roubaix et Liège-Bastogne-Liège Espoirs en 2019. Thomas Champion et Hugo Toumire découvriront quant à eux le monde professionnel en 2021.

Vainqueur d’étape sur le Tour de France 2015, Simon Geschke accompagnera Guillaume Martin dès que la route s’élèvera. (Crédit : Le Télégramme)

Où va la Cofidis en 2021 ?

Thierry Vittu, le président de l’équipe est clair. La 15è place mondiale. 19è l’an dernier, la formation française va devoir faire mieux. Malheureusement, la saison commence mal puisque Elia Viviani a dû quitter le camp d’entraînement pour se rendre à l’hôpital. Celui qui espérait se remettre sur les bons rails dès le début de saison a dû se soumettre à des examens cardiaques qui ont donné lieu à une opération. Plus de peur que de mal puisque l’Italien sera de retour après deux semaines de repos.
Depuis son arrivée chez les professionnels en 2010, l’ancien champion d’Europe a toujours levé les bras. Sauf l’année dernière. Une première saison en France qu’il voulait faire oublier.

Mais le champion du monde de l’omnium n’est pas l’unique solution dans la dernière ligne droite. Son compatriote Simone Consonni est en constante progression et il pourrait recevoir la confiance de son directeur sportif. D’autant plus que les récentes arrivées viennent s’ajouter à Christophe Laporte et Emmanuel Morin devrait permettre à la Cofidis de se mêler aux sprints massifs.

Mais s’il y a bien un homme qui est attendu, c’est Guillaume Martin. Régulier tout au long de la saison dernière, le grimpeur français aura à coeur de confirmer cette année. Même s’il n’a pas levé les bras en 2020, son caractère offensif sur la Vuelta lui « a donné des idées sur sa façon de courir », a-t-il expliqué lors de la présentation de l’équipe. Lui qui a déjà prévu de participer au Tour de France avant de se pencher sur les Jeux Olympiques aura la chance d’être bien entouré sur les routes de montagne.

L’équipe de Cédric Vasseur semble avoir bien travaillé sur le recrutement pour épauler Guillaume Martin au mieux. Le grimpeur français pourra prétendre aux premiers rôles sur les Grands Tours.

Avec un effectif renforcé par de la jeunesse et de l’expérience, Cédric Vasseur « pense raisonnablement que l’équipe peut viser les 20 victoires durant la saison« . Un objectif réalisable ?

L’effectif 2021 de la Cofidis : Piet Allegaert (25), Fernando Barcelo (24), Natnael Berhane (29), Tom Bohli (26), Andre Carvalho (23), Thomas Champion (21), Simone Consonni (26), Jempy Drucker (34), Nicolas Edet (32), Ruben Fernandez (29), Eddy Finé (23), Simon Geschke (34), Nathan Haas (31), Jesus Herrada (30), José Herrada (35), Victor Lafay (24), Christophe Laporte (27), Guillaume Martin (27), Emmanuel Morin (25), Anthony Perez (29), Pierre-Luc Périchon (33), Rémy Rochas (24), Fabio Sabatini (35), Szymon Sajnok (23), Kenneth Vanbilsen (30), Attilio Viviani (24), Elia Viviani (31), Jelle Wallays (31).

Retrouvez ici l’ensemble de nos previews de la saison 2021 :

Alpecin-Fenix : à la découverte des grands tours

Delko : un mélange de jeunesse et d’expérience

B&B Hôtels P/B KTM : une première Grande Boucle qui a ouvert l’appétit

Arkea-Samsic : l’axe Rennes-Bogota à maturité

Team Total Direct Energie : nouvelle saison, nouvelles têtes d’affiche

Intermarché-Wanty Gobert : Entre transition et apprentissage

Qhubeka Assos : Aru le revanchard ?

Preview Saison 2021 – Israel Start-Up Nation : à la conquête de l’Ouest

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :