Cyclisme Omnisport

Preview Saison 2021 – Lotto Soudal : tout pour Caleb ?

Les acteurs du cyclisme mondial sont de retour cette année pour une saison qui s’annonce une nouvelle fois palpitante. À cette occasion, le CCS passe en revue toutes les équipes qui auront un rôle à jouer dans les grandes courses du calendrier World Tour. Aujourd’hui, une équipe belge qui visera surtout les victoires sur le plat, Lotto Soudal.

Carte d’identité

Nom de l’équipe : Lotto Soudal

Pays : Belgique

Date de création : 1985

Statut : UCI World Team

Classement UCI 2020 : 17ème

Directeur général : Cees Pille

Coureur vedette : Caleb Ewan

Retour sur la saison 2020

VictoiresCoureurMois
Tour Down Under – 2ème étape*Caleb EwanJanvier
Tour Down Under – 4ème étape*Caleb EwanJanvier
Tour Down Under – 6ème étape*Matthew HolmesJanvier
UAE Tour – 2ème étape*Caleb EwanFévrier
Tour de Wallonie – 1ère étapeCaleb EwanAoût
Tour Poitou-Charentes – 3ème étape (a)Sander ArméeAoût
Tour de France – 3ème étape*Caleb EwanAoût
Tour de France – 11ème étape*Caleb EwanAoût
Tour du Luxembourg – 3ème étapeJohn DegenkolbSeptembre
ScheldeprijsCaleb EwanOctobre
Tour d’Espagne – 5ème étape*Tim WellensOctobre
Tour d’Espagne – 14ème étape*Tim WellensNovembre
course World Tour*

Heureusement que Caleb Ewan était là pour la Lotto Soudal ! Le sprinteur australien a à lui seul remporté 7 des 12 victoires de la formation belge la saison dernière. Même avec l’annulation de nombreuses courses en raison de la crise sanitaire, il a été au niveau, avec notamment deux beaux succès sur le Tour de France, seul grand tour auquel il a participé cette année. 

Sur les classiques, John Degenkolb et Philippe Gilbert, diminués par leur chute sur la première étape du Tour, n’ont pas pu défendre leur chance, même si les deux coureurs sont plus à l’aise sur les Flandriennes, dont la plupart ont été annulés, à part le Tour des Flandres.

Après deux succès étapes précédents sur le Giro, Tim Wellens a remporté deux belles victoires au panache, terminant même deuxième du classement de la montagne derrière Guillaume Martin.

Tableau des transferts

ArrivéesDéparts
Andreas Kron (Riwal Securitas Cycling Team)Nikolas Maes (retraite)
Xandres Vervloesem (Lotto Soudal U23)Jelle Valleys (Cofidis)
Kamil Maleki (CCC Team)Adam Hansen (retraite)
Sébastien Grignard (Lotto Soudal U23)Sander Armée (Qhubeka Assos)
Harry Sweeny (Lotto Soudal U23)Carl Fredrik Hagen (Israel Start-Up Nation)
Maxim Van Gils (Lotto Soudal U23)Stan Dewulf (AG2R Citroën Team)
Viktor Verschaeve (Lotto Soudal U23)Jonathan Dibben (retraite)
Sylvain Moniquet (Groupama FDJ Continenale)Rémy Mertz (Bingoal – Wallonie Bruxelles)
Filippo Conca (Biesse Arvedi)Brian Van Goethem (retraite)
Rasmus Iversen

Départs clés

Peu de mouvement dans cette intersaison côté belge. L’Australien Adam Hansen, 29 grands tours et 8 saisons avec les trois terminés, prend sa retraite, comme Nikolas Maes, Jonathan Dibben et Brian Van Goethem. Après cinq saisons sous les couleurs de Lotto Soudal, Jelle Walleys, double vainqueur de Paris-Tours (2014, 2019), passe la frontière pour rejoindre Cofidis. Sander Armée, vainqueur d’une étape de la Vuelta en 2017 et Carl Fredrik Hagen, quitte également Lotto Soudal pour respectivement Qhubeka Assos et Israël Start-Up Nation.

Arrivées à suivre

Peu de départs… mais aussi peu d’arrivées. 5 jeunes de la continentale rejoignent le groupe pro cette saison. Le Norvégien Andreas Kron, 22 ans et 5ème du dernier Tour du Luxembourg remporté par Diego Ulissi, sera un jeune prometteur à suivre.

Qu’attendre de Lotto Soudal pour 2021 ?

Difficile d’imaginer Lotto Soudal ne pas focaliser son attention sur son sprinteur, Caleb Ewan, qui va cette année tenter un pari un peu fou : participer aux trois grands tours et y gagner au moins une étape. “ll n’y a pas encore beaucoup de coureurs qui l’ont fait et j’aimerais essayer.”, a déclaré l’Australien lors de la conférence de presse (virtuelle) de début de saison. En réalité, dans l’histoire, seuls trois coureurs ont réalisé cette performance, le dernier étant Alessandro Petacchi en 2003. Lui avait même remporté 15 victoires sur les seuls grands tours cette année-là.

Facepeeters Photography

Caleb Ewan devrait aussi défendre crânement ses chances sur Milan San Remo, une course sur laquelle il avait terminé à la deuxième place en 2018 et dont il rêve même si, reconnaît-il, “il devient de plus en plus difficile pour un sprinter comme moi de gagner avec Wout Van Aert, Mathieu van der Poel, Julian Alaphilippe et quelques autres gars. Cela ressemble de plus en plus à un rêve lointain”. Ewan a prolongé avec Lotto Soudal jusqu’en 2022, comme les deux membres de son train, Roger Kluge et Jasper De Buyst.

Sur les grands tours, après ses deux victoires d’étape sur la Vuelta la saison dernière, Tim Wellens sera attendu. Probablement sur le Tour de France, car le natif de Saint-Tronc à indiqué faire impasse sur la course en ligne des Jeux Olympiques de Tokyo (s’ils se déroulent). “C’est un long voyage, il y a le décalage horaire, il y a suffisamment de candidats et les places sont chères. Il ne sera pas facile d’être sélectionné. Je n’ai juste pas beaucoup d’intérêt à y aller parce que c’est un mauvais timing au milieu de la saison”, a-t-il déclaré à la RTBF. En cas de victoires d’étape sur le Tour, il rejoindra le club des vainqueurs d’étapes sur les trois grands tours. Thomas De Gendt pourra l’accompagner et tenter sa chance sur des échappées au long cours comme il en a l’habitude.

Enfin les Lotto Soudal essayeront évidemment, comme les Belges en ont l’habitude ces dernières saisons, de bien figurer sur les classiques, même si Philippe Gilbert (38 ans) et John Degenkolb (32 ans), cinq monuments à eux deux, se font un peu vieux. Paris-Roubaix sera évidemment un objectif pour ces deux coureurs, qui auront aussi en tête les Jeux Olympiques et les Championnats du Monde.

La Lotto Soudal visera évidemment un grand nombre de victoires grâce à son sprinteur maison Caleb Ewan, en progression chaque saison. Même si tenter une participation sur les trois grands tours, même sans aller au bout, est risqué. Tim Wellens essaiera d’accrocher un premier Top 10 sur un grand tour. Philippe Gilbert voudra essayer, en fin de carrière, de remporter à nouveau un Monument.

Effectif complet Lotto Soudal : Filippo Conca (22), Steff Cras (24), Jasper De Buyst (27), Thomas De Gendt (34), John Degenkolb (32), Caleb Ewan (26), Frederik Frison (28), Philippe Gilbert (38), Kobe Goossens (24), Sébastien Grignard (21), Matthew Holmes (27), Roger Kluge (34), Andreas Kron (22), Tomasz Marczynski (36), Kamil Maleki (25), Sylvain Moniquet (23), Stefano Oldani (23), Harry Sweeny (22), Gerben Thijssen (22), Tosh Van Der Sande (30), Maxim Van Gils (21), Brent Van Moer (23), Harm Vanhoucke (23), Florian Vermeersch (21), Victor Verschaeve (22), Xandres Vervloesem (20), Tim Wellens (29)

Retrouvez ici l’ensemble de nos previews de la saison 2021 :

Alpecin-Fenix : à la découverte des grands tours

Delko : un mélange de jeunesse et d’expérience

B&B Hôtels P/B KTM : une première Grande Boucle qui a ouvert l’appétit

Arkea-Samsic : l’axe Rennes-Bogota à maturité

Team Total Direct Energie : nouvelle saison, nouvelles têtes d’affiche

Intermarché-Wanty Gobert : Entre transition et apprentissage

Qhubeka Assos : Aru le revanchard ?

Israel Start-Up Nation : à la conquête de l’Ouest

Cofidis : Guillaume Martin, l’arbre qui cache la forêt ?

Movistar : un nouveau chapitre

%d blogueurs aiment cette page :