Basket NBA

All-Stars à l’Ouest : qui seront les petits nouveaux ?

Saison « étrange » à laquelle la NBA doit faire face. Une intersaison raccourcie, un protocole sanitaire drastique et des blessures en pagaille touchent profondément la grande Ligue. Pourtant, d’après Adrian Wojnarowski, le 70ème All-Star Game devrait bel et bien avoir lieu. Initialement prévu à Indianapolis, il se tiendra finalement le 7 mars prochain du côté d’Atlanta. Après s’être penché sur les potentielles premières sélections All-Star parmi les joueurs de la conférence Est, focus maintenant sur ceux qui pourraient devenir All-Star à l’Ouest.

Christian Wood – Houston Rockets

Christian Wood. (Carmen Mendiato/AP)

Statistiques : 23,3 pts – 10,7 reb – 1,2 pad – 1,7 ctr avec 55,6% FG et 39,1% 3FG

MIP et futur All-Star?

Il vient de sortir du bois. Christian Wood, inconnu au bataillon il y a un an tout pile, connaît une progression phénoménale. A une fin de saison énorme après le trade de Drummond aux Cavs s’ajoute un beau contrat à Houston et une saison de All-Star pour sa première dans le Texas. Houston, 8e de l’Ouest, est l’équipe revancharde de l’Ouest cette année. Capables de maintenir ce bilan voire d’enchaîner les victoires, les Rockets peuvent rêver d’envoyer un All-Star à Atlanta. Et cet homme, ce sera Christian Wood. Il a les stats, l’histoire, le bilan et le rôle qu’il faut à un joueur pour être All-Star. Seule la concurrence peut empêcher Wood de toucher les étoiles.

Ja Morant – Memphis Grizzlies

Ja Morant. (Karen Pulfer Focht/AP)

Statistiques : 19,4 pts – 2,0 reb – 7 pad – 1,1 int – 50,1% FG

La saison de la confirmation

Rookie de l’année en 2020, All-Star en 2021? La trajectoire est toute tracée pour le jeune meneur des Grizzlies qui confirme son exceptionnelle saison rookie. Très fort en ouverture de la saison, les cas contacts et une horrible blessure à la cheville ont freiné le meneur qui n’a joué que 8 matchs pour l’instant. De retour et en train de se remettre en forme, Morant peut consolider son dossier All-Star par sa simple présence sur les parquets doublée de régularité dans ses statistiques. Car niveau bilan, les Grizzlies gèrent bien leur affaire malgré les matchs en retard et sont dans le top 5 de l’Ouest. Si cette place se confirme, elle sera l’argument numéro 1 dans le dossier de Ja.

De’Aaron Fox – Sacramento Kings

De’Aaron Fox. (Getty Images)

Statistiques : 22,1 pts – 3,4 reb – 6,4 pad – 1,3 int – 47% FG – 35% 3pts

Un renard dans les étoiles

À peine signé, l’extension max de Fox semble être le bon choix pour les Kings. Le meneur élève son niveau de jeu depuis le début de saison et porte les Kings à une actuelle 11e place à l’Ouest. Offensivement, Fox a paru inarrêtable par moments, surtout dans les quatrièmes quart-temps, et plusieurs de ses performances sont dans l’esprit des votants. Pour obtenir sa première étoile, le meneur va devoir compter sur son équipe pour poursuivre sur la bonne dynamique créée lors de leur road trip à l’Est pour avoir le bilan comme une qualité dans son dossier. Tout reste donc possible à Sacramento, y compris un premier All-Star depuis le départ de DeMarcus Cousins.

Shai Gilgeous-Alexander – Oklahoma City Thunder

Shai pendant son record en carrière contre les Nets. (Crédits : Getty Images)

Statistiques : 21,8 pts – 5,3 reb – 6,3 pad – 51,2% FG – 37,5% 3FG

SGA peut rêver du ASG

D’abord équipe surprise en début de saison, OKC rentre peu à peu dans le rang. Mais pas Shai qui continue de poster de grosses statistiques tout en restant extrêmement efficace. Un poil faible en terme de volume pour être un dossier statistique en béton, SGA a dans sa besace le rôle de franchise player et un match référence, face aux Nets. La concurrence sur les guards est rude et SGA est un outsider comme le sont meneurs cités ci-dessous. En cas de blessure devant lui dans la hiérarchie, SGA va se battre pour une place à Atlanta avec Morant ou Fox et peut espérer en sortir vainqueur.

Zion Williamson – New Orleans Pelicans

Zion postérise Metu. (Getty Images)

Statistiques : 23,5 pts – 7,6 reb – 2,3 pad – 1,1 int – 58,4% FG

Déjà la bonne année?

Zion a des stats de All-Star mais c’est le seul argument qui pèse en sa faveur. Les Pelicans n’ont pas le bilan (7-12, 14e de l’Ouest) pour envoyer deux All-Stars à Atlanta et Ingram devrait être préconisé si un All-Star est choisi à NOLA. Zion réalise une belle saison statistique avec des moyennes similaires à sa saison tronquée l’an passé. Il ne pèse parfois pas assez sur les matchs, surtout en défense où il paraît en difficulté. En attaque, les Pels manque cruellement de spacing et peine à être efficace et a gagné des matchs. Gagner serait le seul moyen pour Zion d’atteindre les étoiles dès sa saison sophomore.

Quelques mentions : CJ McCollum (Portland Trail Blazers), Jamal Murray (Denver Nuggets), Mike Conley (Utah Jazz), Deandre Ayton (Phoenix Suns).

C’est donc avec incertitude mais également avec beaucoup d’excitation que ces joueurs attendront de savoir s’ils honoreront leur première sélection au All-Star Game. Qui seront donc les nouveaux All-Star à l’Est et à l’Ouest? Réponse le 16 février, date de la fermeture des votes.

Crédit photo : nba.com

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :