NFL Sport US

Draft NFL 2021: Christian Barmore, roi des éléphants

La draft, cet événement annuel qui permet aux franchises du sport américain de se renouveler. La NFL ne déroge pas à la règle et le 29 Avril prochain, une nouvelle classe de joueurs sortant de l’université sera repêché et rentrera dans la grande ligue. Entre, choix judicieux, coup du sort, déceptions, le tout saupoudré d’un soupçon de chance, cette année sera encore une fois l’apogée de l’intersaison. Le CCS se mobilise pour vous préparer au mieux à la prochaine draft avec la présentation de profils détaillés des plus gros espoirs, mais aussi des bons coups que l’on pourrait trouver plus tard dans l’événement. Sans hiérarchie particulière, vous trouverez ici toutes les informations nécessaires pour connaître les futurs rookies, voire même les futures stars de la NFL.

Bilan 2020

Bilan équipe: 13-0 (Bowls inclus dont 11 joués par Barmore)

Quelle saison incroyable du Crimson Tide d’Alabama ! Malgré une saison de College Football un peu anarchique dans son organisation, Alabama avec son effectif 5 étoiles est passé à travers tous les écueils et a signé une saison parfaite avec 13 victoires et un titre de Champion National obtenu face à Ohio State. Il ne faudra pas s’étonner donc de retrouver plusieurs prospects d’Alabama au 1er tour de la draft tant le niveau de cette équipe a permis à ses joueurs de se montrer sous leur meilleur jour tout au long de la saison. Si devenir Champion National n’était pas suffisant, le Heisman Trophy est lui aussi tombé entre les mains d’un joueur de l’université (Devonta Smith). Dans tout cet agrégat de recrues 4 et 5 étoiles, Christian Barmore a su tirer son épingle du jeu et prouver qu’il avait l’étoffe d’un titulaire au poste de Defensive Tackle, avec des qualités intéressantes.

Statistiques individuelles: 37 tackles dont 9,5 pour perte, 8 sacks, 3 passes déviées et 3 fumbles forcés

En High School, Christian Barmore joue pour le lycée de Neumann Goretti. Le site 247 Sports le classe alors 176e joueur national et 16e DT. Il s »engage pour l’université d’Alabama le 20 décembre 2017 et y effectue une année redshirt en 2018. En 2020, dans sa deuxième saison au sein du Crimson Tide, Barmore a su s’imposer dans l’effectif et asseoir sa sélection. S’il était essentiellement utilisé en pass-rush et sur 3rd down lors de son année freshman, il a été beaucoup plus utilisé en 2020 jusqu’à devenir starter et montrer le meilleurs de lui-même pour les quatre derniers matchs de la saison notamment les matchs de College Football Playoffs et la finale de Championnat National. Il joue 269 snaps en 2019 contre 478 en 2020, ce qui explique l’augmentation de sa production statistique. Il termine donc sa saison avec de nombreux honneurs : First Team All-American par CBS Sports, 2nd Team All-America par PFF et USA Today, Third Team All-American par AP, First Team All-SEC et est désigné Defensive MVP lors de la finale du Championnat Nationale de CFP.

Forces

  • Versatilité

Barmore a un profil très intéressant sur une ligne défensive. Doté de tous les attributs physiques nécessaires à ce poste, il a la capacité a pouvoir être aligné en 3-technique, 4-technique ainsi qu’en 1-technique. Permettant ainsi de pouvoir répondre aux différentes formations offensives en restant constamment une menace pour le QB adverse et rendant plus compliqué le zone blocking de la O-Line grâce à sa capacité à attaquer tous les gaps et à intervertir avec son DE juste après le snap ou à changer de point d’attaque. Pour simplifier, Barmore est un poison pour les lignes offensives et c’est pour cette raison que pendant son année sophomore, il a été très régulièrement double-team, ce qui est un autre de ses points forts car cela libère des espaces pour des rushs des ses LB ou DT.

  • Pass-rush

Outre sa capacité à être aligné dans différentes positions sur la ligne défensive, Christian Barmore excelle sur le pass rush. Il sera d’une aide précieuse pour l’équipe qui le draftera pour porter de la pression sur le QB et étouffer le jeu de passe de l’adversaire. De par sa taille et son poids, il est un adversaire redoutable dans le combat des tranchées. Sa technicité le rend difficilement arrêtable. Il ne possède pas un arsenal illimité mais ses techniques sont bien exécutées et par conséquent créent des dégâts. Regardez la vidéo en slow motion et appréciez ses swim moves, rip technique et bull rush parfaitement utilisés. L’une de ses techniques les plus efficace est le crossing the face. Aligné en 3-tech, il bondit vers le gap correspondant à cet assignement mais au bout de 3 pas, il se redirige vers le gap intérieur. Pour terminer sur ses capacités en pass-rush, Barmore a la discipline nécessaire pour tenter de dévier les passes au lancer du QB lorsqu’il est pris par son vis-à-vis, ce qui un basique à la position et pourtant pas toujours réalisé.

Faiblesses

  • Anchor

Heureusement pour le genre humain, Barmore n’est pas parfait et des points faibles subsistent. Notamment au niveau de ce que l’on nomme « anchor », soit la capacité à ancrer ses pieds dans le sol et ne pas pouvoir être délogé. À ce jeu, le DT pourra encore progresser. En effet, dans des phases de run où la O-line va avancer sur la D-line, il lui arrive d’être pris en défaut et de perdre 2 à 3 yards, surtout si le linemen offensif est parvenu à poser ses mains sur sa poitrine. Néanmoins, c’est surtout une question de technique qui lui permettra de pouvoir progresser là-dessus et il est certain que ses futurs entraîneurs mettront l’accent là-dessus pour avoir dans leurs rangs un DT Elite.

  • Run-stop

Si Barmore excelle avec une note de 91.5/100 pour le pass-rush, il tombe à 71.7/100 pour le run-stop (source PFF). C’est aussi sur ce point qu’il devra travailler et progresser pour devenir l’une des références à son poste. Mais c’est en quelque sorte le défaut de sa qualité. Sa capacité à se projeter vers l’avant pour aller chasser le QB ouvre aussi la porte sur des gaps libres pour un QB mobile. Sa capacité à progresser dans son anchor le fera mécaniquement progresser dans son run-stop. C’est d’ailleurs ce qu’on a pu d’ores et déjà apercevoir sur ses matchs de playoffs durant lesquels il nous a offert une belle prestation aussi à ce niveau car ses lectures du jeu ne souffrent pas d’erreurs à ce sujet.

Prédiction draft 2021

Deuxième partie de premier tour (15 – 30)

Une équipe qui sera intéressée : Tennessee Titans

Ce qui a le plus fait défaut aux Titans en cette fin de saison, c’est leur capacité à fixer le jeu de passe de leurs adversaires. S’offrir un joueur comme Christian Barmore c’est s’offrir un talent comme il en existe peu sur l’intérieur de la ligne et qui sera une référence du front seven de l’équipe pendant de nombreuses années. Disruptif et versatile, il apportera un nouveau souffle à la ligne et sera en mesure de porter une pression maximale sur le QB adverse.

La Note du CCS : Tier A

Potentiel : Tier S = All Pro, Tier A = Excellent starter, Tier B = Starter, Tier C = Joueur de rotation, Tier D = Practice Squad

Dans une classe de Defensive Tackle peu profonde, il ne faudra pas tarder pour aller chercher les talents disponibles. Christian Barmore est sans conteste le meilleur à ce poste cette année et sa palette technique fait déjà de lui une menace pour ses futurs adversaires. La franchise qui lui fera confiance s’assure un futur joueur Elite autour duquel il pourra étoffer et s’autoriser une défense agressive sur la passe et on espère sur la course. Franchises qui avez souffert d’un déficit de pass-rush, ne négligez pas Christian Barmore !

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :