Foot Premier League

Ozan Kabak, un choix justifié ?

Jürgen Klopp avait désespérément besoin de renforts défensifs. Plutôt réticent à l’idée de rechercher une solution à court terme, Liverpool n’avait pas l’intention de s’engager sur ce mercato d’hiver. Si Klopp et Michael Edwards ont toujours anticipé et planifié leur recrutement, la rechute musculaire de Joel Matip a forcé Liverpool à repenser ses intentions. Grâce aux données Statsbomb et une méthode d’analyse de données, on a tenté d’analyser le profil d’Ozan Kabak.

Quelques heures avant la deadline, Liverpool a officialisé les arrivées successives d’Ozan Kabak et Ben Davies. Pas de grand nom, mais Liverpool dispose d’une équipe d’analyse de données à 1 millions de livres sterling pour étudier les meilleures options selon leur prix, accessibilité et aptitude à rejoindre Liverpool. Il ne fait aucun doute qu’Ozan Kabak était une option étudiée par Liverpool ces derniers mois, mais son recrutement n’était probablement pas prévu pour cet hiver. Dans ces conditions, il serait idéal qu’une solution à court terme se prolonge à long terme, car ce « facteur risque » donne au club la possibilité de recruter officiellement Kabak pour près de 18 millions de livres cet été. On peut dire qu’il est considéré comme un « test » car il laisse quatre mois à Jurgen Klopp pour déterminer s’il peut être le défenseur fort que les recommandations et données peuvent le suggérer.

« J’ai dis à Jurgen qu’il était un garçon de premier ordre… Top mentality, top character, top agression. Il a joué ses meilleurs moments pour nous (à Stuttgart). Il n’a pas été en mesure à Schalke à quel point il est bon. Il a besoin d’apprendre, mais il a toutes les compétentes nécessaire pour que Klopp réussisse »

Sven Mislintat, directeur sportif du Vfb Stuttgart

Dans ce dossier, le travail principal est d’imaginer à quel point il est un joueur pour Liverpool. C’est un enjeu important car il serait susceptible d’erreurs de mesurer les paramètres de tous les joueurs sur un même pied d’égalité, et on peut estimer qu’il y a un pas énorme lorsque vous passez du dernier de Bundesliga au champion d’Angleterre. Cet écart signifie que des ajustements devaient être apporté pour contextualiser le profil d’Ozan Kabak en Premier League, et plus précisément à Liverpool face à Van Dijk, Joe Gomez et Joël Matip.

(Source : Andrew Powell)

Dans la recherche ou l’analyse d’un joueur, il peut être contre-productif de n’utiliser que les statistiques brutes sans tenir compte que ses compétences peuvent êtres liées à un style de jeu. Ces recherches ont permis d’identifier qu’une dizaine de statistiques (pressing, anticipation, duels aériens…) pouvaient être résumées en deux profils de défenseurs centraux : proactif et défensif. C’est probablement la meilleure façon d’évaluer Ozan Kabak selon ses aptitudes à répéter des évènements qui ont une forte corrélation avec un profil.


Profil proactif

Rank de Percentile du profil proactif

Le défenseur proactif est une sorte de défenseur moderne, capable d’initier des mouvements avec et sans ballon. Il cherche à faire avancer le jeu, prenant plus de risques par la passe pour faire progresser son équipe, alors que sans ballon, l’intensité défensive et l’anticipation ont une corrélation positive avec ce profil.

En volume, la tendance d’Ozan Kabak à faire progresser le jeu par la passe a légèrement diminuée en 2020/21. Il a probablement cherché plus de sécurité dans son jeu puisque son équipe conserve 89% du temps le ballon après son intervention, contre 86% la saison précédente. Ces écarts peuvent s’expliquer par cette phase de jeu.

Phase de jeu de Schalke 04 face au Werder Brême le 30 Janvier 2021.

Ici, Kabak avait choisi de repasser par Nastasic (flèche rouge) alors que Becker (31) était une solution évidente. Son équipe conserve la possession mais n’a pas progressé. C’est une séquence anodine mais sa position au 66e centile sur un profil « proactif » indique que ses prises de risques par la passe pourraient être un axe de progression. À Liverpool, on peut estimer qu’il trouverait de meilleurs angles de passes mais cette perspective de progression devient très intéressante lorsqu’on s’intéresse à la fréquence de passes progressives.

Ozan Kabak fait progresser le jeu toutes les 15.6 passes. Cette interprétation renforce l’intérêt d’analyser les statistiques de passes par une fréquence de l’évènement recherché. On peut maintenant imaginer si Kabak conserverait ou améliorerait cette fréquence avec un volume de passes plus important.

Sur cette phase de jeu, porter le ballon vers l’avant pouvait également amener de la progression, et au mieux s’ouvrir un angle de passe. Si ce n’est pas le cas sur cette séquence, sa tendance à progresser balle au pied est la seule aptitude de ce profil qu’il a maintenu depuis 2019. Selon Statsbomb, il prend en moyenne 4 initiatives balle au pied par match, c’est mieux que 74% des défenseurs centraux européens. Fait intéressant, ces prises d’initiatives ont conduit Matip (6.9 par match) à soutenir quelques attaques lorsque Virgil Van Dijk fait davantage confiance en son jeu de passes pour progresser.


Profil défensif

Rank de Percentile du profil défensif

À l’inverse du proactif, ce profil a un esprit défensif plus « classique » dont le travail est principalement de perturber l’adversaire, éliminer le danger ou permettre à son équipe de récupérer le ballon. Il n’est donc pas très surprenant de voir que depuis deux saisons, les défenseurs de Liverpool font mieux qu’au moins 95% des centraux européens.

« Le mur turc »

Dans le style, Kabak justifie à la fois son surnom et son physique dominant (1m86, 86kg) par un profil plutôt agressif au sol et dans les airs. Depuis deux saisons, il est régulier dans sa tendance à être impliqué dans les duels aériens (84e centile), et sa capacité à les remporter le classe au 94e rang centile européen. C’est un attribut important pour Liverpool quand on voit qu’ils ont perdu 16% d’efficacité dans ces duels cette saison (de 52.9 à 44.4 %).

The Notorious B.I.G pour présenter 30 secondes d’actions défensives d’Ozan Kabak : tacles, anticipation et jeu aérien.

Les données défensives ont été ajusté pour évaluer chaque joueur en Premier League, mais sa force et qualité (75.1%) dans les duels aériens n’imaginent pas de différence à Liverpool. Néanmoins, on constate que d’autres statistiques défensives ont nettement diminué cette saison. C’est probablement dû au fait que Schalke est connu cette saison pour concéder le quatrième Expected Goals le plus élevé du TOP5 européen (2.14xG par 90 minutes selon les données Statsbomb via fbref). Autrement dit, les statistiques de son ancienne équipe ne devraient pas être le reflet de ses aptitudes défensives, et sa position centile indique qu’il fait mieux que 73% des centraux européens sur un profil défensif.

La pondération des variables par profil indique qu’il existe une corrélation très positive entre un profil défensif et la faculté d’un défenseur à conserver le ballon, tout le contraire au profil proactif dont le facteur de corrélation est négatif. La tendance de Kabak à porter le ballon (74e centile) peut expliquer sa conservation moyenne du ballon (41e centile). Rien d’alarmant néanmoins puisque si les hauts standards européens se situent au-delà de 90%, on peut imaginer qu’il pourrait sécuriser davantage ses possessions à Liverpool.


Comme ici, Liverpool a dû travailler avec des données fluctuantes. Mais le club lui a certainement attribué le fait d’avoir joué pour un club en difficulté, et c’est probablement ce qui l’a rendu plus accessible sur le marché. La compression des variables a permis d’identifier deux profils, et selon un « benchmark » britannique, on a pu estimer qu’Ozan Kabak avait une ascendance stylistique plutôt défensive que proactive. Mais au-delà de l’ascendance, il est important de noter que des joueurs peuvent appartenir à plusieurs profils. Van Dijk, Gomez et Matip ont atteint un tel niveau que les comparaisons sont difficilement significatives, mais nos chiffres indiquent une similarité plus évidente avec Virgil Van Dijk. À vous de juger.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :