Cyclisme Omnisport

Preview Saison 2021 – Team DSM : Le début de la faim

Les acteurs du cyclisme mondial sont de retour cette année pour une saison qui s’annonce une nouvelle fois palpitante. A cette occasion, le CCS passe en revue toutes les équipes qui auront un rôle à jouer dans les grandes courses du calendrier World Tour. Aujourd’hui, on fait le point sur l’ex-Sunweb, désormais sponsorisée par une entreprise de nutrition et pharmaceutique : la Team DSM.

Carte d’identité

Nom de l’équipe : Team DSM

Pays : Allemagne

Date de création : 2021

Statut : UCI World Teams

Classement UCI 2020 : 5ème

Directeur général : Iwan Spekenbrink

Coureur vedette : Romain Bardet

Retour sur la saison 2020

VictoiresCoureurMois
Jayco Herald Sun Tour – Etape 1Alberto DaineseFévrier
Jayco Herald Sun Tour – Etape 3Jai HindleyFévrier
Jayco Herald Sun Tour – Etape 4Jai HindleyFévrier
Jayco Herald Sun Tour – Classement généralJai HindleyFévrier
Volta ao Algarve em Bicicleta – Etape 3Cees BolFévrier
Paris-Nice – Etape 4*Soren Kragh AndersenMars
Paris-Nice – Etape 6*Tiesj BenootMars
Bretagne Classic – Ouest FranceMichael MatthewsAoût
Tour de France – Etape 12*Marc HirschiSeptembre
Tour de France – Etape 14*Soren Kragh AndersenSeptembre
Tour de France – Etape 19*Soren Kragh AndersenSeptembre
Tour de Slovaquie – Etape 2Nico DenzSeptembre
La Flèche Wallonne*Marc HirschiSeptembre
BinckBank Tour – Etape 4*Soren Kragh AndersenOctobre
Paris – ToursCasper PedersenOctobre
Tour d’Italie – Etape 18*Jai HindleyOctobre
*Courses World Tour

16 victoires sur la saison dont 9 en World Tour, la Team Sunweb, qui est devenue la Team DSM en 2021, a jouer les premiers rôles tout au long de la saison. Une faim de victoire emmenée par Soren Kragh Andersen et les deux révélations Jai Hindley et Marc Hirschi.

Et si la saison avait bien commencé avec un quasi-grand chelem sur l’Herald Sun Tour raflé par Alberto Dainese et Jai Hindley ainsi que deux victoires sur Paris-Nice, le post-covid n’a été que mieux. Triple vainqueur d’étape sur le Tour de France, puis une sur le BinckBank Tour avant de conclure leur saison sur un double podium sur le Giro. Sans le titre.

C’est donc une saison réussie sur les Grands Tours pour la formation Sunweb. Le talentueux suisse s’est révélé sur le Tour de France avec une arrivée en solitaire à Sarran et deux podiums. Le danois Soren Kragh Andersen est celui qui a apporté le plus de succès à l’ex-formation Sunweb. Lors de ses deux succès sur la Grande Boucle, il a montré ses talents de rouleur en partant coup sur coup dans le final. Mais la performance la plus marquante de leur année reste italienne. Annoncé leader, Wilco Kelderman a – une nouvelle fois – craqué sur la fin alors qu’il était en position de force. Maillot rose à deux jours du terme, c’est finalement le jeune espoir australien et coéquipier qui va reprendre la tête la veille du contre-la-montre final. Déjà vainqueur lors de la 18ème étape, il va lui aussi céder le rose pour 39 petites secondes. Promesse.

Jai Hindley et Wilco Kelderman, respectivement 2è et 3è d’un Giro innatendu. (Crédits : Belga)

Marc Hirschi, symbole de la stratégie offensive du Team Sunweb 2020, va finalement parachever l’année en s’imposant sur La Flèche Wallonne avant d’échouer sur la deuxième marche du podium à Liège-Bastogne-Liège. Inconnu en début d’année, le Suisse est devenu un danger pour tous les meilleurs coureurs du monde, notamment après sa 3è place aux Mondiaux d’Imola.

Tableau des transferts

ArrivéesDéparts
Romain Bardet (Ag2r La Mondiale)Marc Hirschi (UAE Team Emirates)
Marco BrennerWilco Kelderman (Bora-Hansgrohe)
Andreas Leknessund (Uno-X Pro Cycling Team)Sam Oomen (Team Jumbo-Visma)
Niklas Märkl (Development Team Sunweb)Michael Matthews (Lotto-Soudal)
Romain Combaud (NIPPO DELKO One Provence)
Kevin Vermaerke (Hagens Berman Axeon)
Marc Hirschi vainqueur de la Flèche Wallonne, plus beau succès de sa carrière.

La fin d’une ère

Présent dans le peloton depuis 2017, le sponsor Sunweb a fait ses valises. Et avec lui, les hommes forts de l’équipe s’en sont allés. Wilco Kelderman, Michael Matthews, Sam Oomen et Marc Hirschi ont quitté le navire pour découvrir de nouveaux horizons. Et si la fuite des trois premiers étaient pressentie, celle du Suisse fût plus qu’innatendue. Révélation de l’année, les fans de cyclisme comptaient le voir prolonger. La direction de la Team DSM aussi, les photos avec le maillot étaient déjà postées. Et pourtant. Une négociation de contrat plus tard, Marc Hirschi a pris la décision de quitter l’Europe direction les Emirats Arabes Unis.

De nouveaux objectifs pour ces coureurs qui ont fait les beaux jours de la formation allemande.

Bardet à la relance

Si du côté de la Team DSM les départs sont conséquents, la seule arrivée remarquée reste celle de Romain Bardet. En difficulté chez Ag2r La Mondiale, le grimpeur français change pour la première fois de maillot. Un statut de leader unique qu’il abandonne avec plaisir. « Je vais pouvoir faire des courses seulement pour aider l’équipe, sans la moindre ambition personnelle. » Et il pourra compter sur son compatriote Romain Combaud pour l’épauler une fois leader.

A ses côtés, la jeunesse va tenter de s’installer. Kévin Vermaerke, Niklas Märkl, Marco Brenner et Andreas Leknessund découvriront le World Tour avec l’objectif d’aider leurs leaders et de saisir les opportunités qui leurs seront données.

Qu’attendre du Team DSM en 2021 ?

Offensifs durant toute l’année 2020, la formation d’Iwan Spekenbrink devra continuer sur sa lancée pour espérer lever les bras. Avec la perte de ses principaux hommes forts, la saison s’annonce longue. Que ce soit au sprint, sur les Classiques et les Grands Tours, peu d’options s’offrent à la nouvelle venue dans le peloton.

Romain Bardet, Soren Kragh Andersen, Tiesj Benoot et Jai Hindley seront les têtes d’affiches pour cette nouvelle saison et devront porter à bout de bras la formation allemande. En tout cas, le Français est prêt à en découdre.

« Ça été un hiver très chargé pour moi, sans doute le plus intense de ma carrière. J’ai même pu perfectionner mon positionnement sur le vélo à distance, ils ont des super logiciels qui leur permettent de te faire des retours en direct.« 

Romain Bardet, propos relayés par Cyclism’Actu

C’est donc plus motivé que jamais que l’Auvergnat a revêtit ses nouvelles couleurs. Surtout qu’il n’a plus gagné depuis 2018.

Après deux ans sans victoire, Romain Bardet espère retrouver un nouveau souffle. (Crédits : Team DSM)

Le départ tardif et imprévu de Marc Hirschi a chamboulé les plans du nouveaux sponsors DSM. Révélation de l’année, il était attendu comme leader déclaré sur les Classiques. Un revirement de situation qui pousse la nouvelle formation à revoir ses objectifs sur une année qui s’annonce déjà compliquée.

Effectif complet : Thymen Arensman (21), Nikias Arndt (29), Romain Bardet (30), Tiesj Benoot (26), Cees Bol (25), Marco Brenner (18), Romain Combaud (29), Alberto Dainese (22), Nico Denz (26), Mark Donovan (21), Nils Eekhoff (23), Felix Gall (22), Chad Haga (32), Chris Hamilton (25), Jai Hindley (24), Max Kanter (23), Asbjorn Kragh Andersen (28), Soren Kragh Andersen (26), Andreas Leknessund (21), Niklas Märkl (21), Joris Nieuwenhuis (25), Casper Pedersen (24), Nicolas Roche (36), Martin Salmon (23), Michael Storer (23), Florian Stork (23), Jasha Sütterlin (28), Martijn Tusveld (27), Ilan Van Wilder (20), Kevin Vermaerke (20).

Retrouvez ici l’ensemble de nos previews de la saison 2021 :

Alpecin-Fenix : à la découverte des grands tours

Delko : un mélange de jeunesse et d’expérience

B&B Hôtels P/B KTM : une première Grande Boucle qui a ouvert l’appétit

Arkea-Samsic : l’axe Rennes-Bogota à maturité

Team Total Direct Energie : nouvelle saison, nouvelles têtes d’affiche

Intermarché-Wanty Gobert : Entre transition et apprentissage

Qhubeka Assos : Aru le revanchard ?

Israel Start-Up Nation : à la conquête de l’Ouest

Cofidis : Guillaume Martin, l’arbre qui cache la forêt ?

Movistar : un nouveau chapitre

BikeExchange, projet du bout du monde

AG2R Citroën : en mode classique !

Lotto Soudal : tout pour Caleb ?

Bahrain-Victorious, all-in sur Landa.

EF Education-Nippo : La vie en rose

Groupama-FDJ : Nouveaux rois du peloton ?

Trek Segafredo, la vieille garde et les jeunes loups

Astana-Premier Tech : Jeunesse lève-toi !

(3 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :